Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fin de concession
Pierre Carles  octobre 2010

Réalisé par Pierer Carles. France. Documentaire. Durée : 2h11. (Sortie 27 octobre 2010).

Voilà un film qui sort à point nommé !

En pleine crise sociale, quoi de mieux qu’un film de Pierre Carles pour dénoncer la connivence des grands médias, des intérêts économiques et des politiciens au pouvoir que l’on peut vérifier à chaque flash d’information ou édition du journal télévisé ?

Tout part d’une interrogation sur une question dérangeante : pourquoi TF1 qui devait voir sa concession remise en cause si la chaîne ne répondait pas aux obligations de son cahier des charges, notamment en matière culturelle - ce qui est manifestement le cas - l’a toujours vu reconduite sans problème depuis 1987 ?

Dans un essai filmique brillant, drôle, documenté et cinématographiquement plein de trouvailles, Pierre Carles fait à la fois la critique des médias et son autocritique de pourfendeurs des médias. Depuis plus de quinze ans et la sortie de "Pas vu Pas Pris", il met en effet les pieds dans le PAF en y gagnant une réputation d’adversaire intraitable d’une nomenclature toujours prête aux petits arrangements entre amis. Parallèlement, alors qu’il construit une œuvre cinématographique de grand intérêt, il est le "mouton noir" d’une classe médiatique toujours prompte à jouer aux grandes consciences tout en ostracisant ceux qui ne respectent pas les règles de son jeu très fermé.

Du coup, Pierre Carles est le seul réalisateur qui a réalisé sept films ayant connu un succès public, malgré l’omerta des dits médias, a ne jamais avoir vu aucun de ses films diffusés sur une des chaînes françaises.

Ainsi son travail sur Pierre Bourdieu, "La Sociologie est un sport de combat" n’a connu aucune diffusion télévisuelle alors qu’il est sans doute le meilleur documentaire consacré à un intellectuel. Il est vrai que le grand sociologue étant lui-même un pourfendeur de médias, il y avait dans l’association des deux Pierre une double raison de les phagocyter.

C’est aussi pour cela qu’il faut aller voir toute affaire politique cessante "Fin de concession" pied de nez permanent à un système médiatique qui n’aime pas qu’on le critique alors que lui-même prétend que la critique est sa raison d’être. Il suffira de voir Pierre Carles et sa bande de pieds-nickelés subversifs en train d’inventer des dispositifs, plus ou moins foireux, plus ou moins tarabiscotés, pour faire sortir la vérité de bouches aussi hermétiques à ce mot que celles d’un Bernard Tapie, un Étienne Mougeotte ou un Franz-Olivier Giesbert, pour se convaincre que la recherche de la vérité objective n’est pas le but suprême des dinosaures médiatiques ni celui de la génération aux manettes dont un David Pujadas est le petit héraut en scooter argenté...

Ces dernières semaines, avant même sa sortie, le film a participé à de belles polémiques dont Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélenchon, que l’on voit dans le film s’attaquer à TF1 et à David Pujadas, ont habilement tiré parti (de gauche).

Il faut prendre date : "Fin de Concession" restera, quoi qu’il arrive dans les semaines à venir, un symptôme joyeux d’une période nouvelle qui n’est peut-être pas celle des lendemains qui chantent mais au moins celle des hommes libres et rigolards qui font des bras d’honneur aux puissants.et démasquent leurs valets médiatiques.

Camarades, n’oubliez pas qu’une fois vos banderoles repliées et vos merguez englouties, il ne faut pas regagner vos pénates pour regarder les Experts à la télé, mais rejoindre au plus vite les salles où l’on projette Fin de Concession ! Là, soyez sans crainte, ce n’est pas la police qui vous comptera, mais le CNC, qui le fera au billet près en y incluant même les exonérés. Vous voyez, chers militants, le cinéma c’est plus sérieux que la politique !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=