Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le braqueur (La dernière course)
Benjamin Heisenberg     (novembre 2010) 

Réalisé par Benjamin Heisenberg. Allemagne. Drame. Durée : 1h30. (Sortie 10 novembre 2010). Avec Andreas Lust, Markus Schleinzer et Wolfgang Kissenzel.

Depuis une dizaine d’années, on annonce régulièrement l’arrivée d’une "nouvelle vague" allemande prête à prendre la relève des cinéastes de la grande période des années 1970-1980 où les Fassbinder, les Wenders, les Herzog et les Schlöndorff avaient permis à toute une génération de réalisateurs d’éclore.

Benjamin Heisenberg fait partie de ces jeunes réalisateurs ambitieux qui ne cherchent pas forcément à illustrer de grandes pages de l’histoire allemande, comme le nazisme ("La Chute"), ou la réunification ("Good Bye Lénine"), mais essaient d’inscrire leur cinéma dans le monde actuel sans viser pour autant au réalisme.

Dans "Le Braqueur", il ne sera donc ni question de se confronter à la grande Histoire ni de s’attacher à une réalité sociologique en étudiant un milieu social. Même s’il s’appuie sur une "histoire vraie", Heisenberg ne cherche pas à expliquer pourquoi un homme emprisonné pour braquage n’a de cesse de replonger dans son activitédélinquante une fois libéré. Il ne lui trouve ni excuses ni justifications et se contente de le décrire dans sa fuite en avant criminelle qui prend la forme d’un mouvement dialectique presque métaphysique entre courir et braquer.

Qu’est-ce qui fait qu’un braqueur devenu champion de marathon, ayant la possibilité d’une nouvelle vie, ne peut s’y résoudre et gâche amour et liberté pour le frisson extrême que lui procurent des attaques de banques de plus en plus audacieuses ?

On ne le saura jamais, mais on accompagnera pas à pas Andreas Lust dans une dérive pathétique, une espèce de suicide à retardement menée tambour battant par Benjamin Heisenberg. On aura beau se dire qu’on est face à un personnage presque christique qui court fatalement à sa perte, on n’en finira pas d’espérer qu’il y a un ailleurs, une échappée possible pour cet homme seul, moderne croisement d”Alain Delon dans "Le samouraï" et de Sylvester Stallone dans "Rambo". Mais le réalisateur choisit heureusement la logique d’une chasse à l’homme si inexorable qu’elle atteint les sommets du genre. Rarement on aura vu quelqu’un user d’une telle énergie pour survivre, une énergie égale à celle qu’il aura auparavant utilisé pour mourir symboliquement.

À l’issue de cette aventure aussi étrange qu’inexplicable, on sortira étonné, presque sonné, par ce qu’on vient de voir et de vivre. Loin du film de genre que semblait annoncer son titre, "Le Braqueur" est une oeuvre d’une grande ambition. Heisenberg, en dressant le portrait d’un homme nu, absolument et totalement nu, en aura fait l’expression ultime de la condition humaine.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=