Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Moriarty - Shannon Wright
Théâtre Sébastopol  (Tourcoing)  lundi 8 novembre 2010

Revêtu de velours, le théâtre Sébastopol est un cadre plutôt insolite pour accueillir le rock rauque et amer de Shannon Wright. On se sent bien loin de l'intimisme d'une petite scène tel que le club de l'Aéronef où elle s'est produite l'an passé. L''électricité de l'artiste pouvait se transmettre directement au public, alors qu'ici, les places sont assises, la salle est décorée d'un lustre, les moulures sont dorées et le spectateur d'un autre acabit.

Shannon a donc misé non plus sur la violence et l'agressivité, mais la volupté faussement calme, telle que la fait découvrir son dernier album, Secret blood.

Le Sébasto' n'était peut-être pas le cadre idéal pour une telle introduction ? Un genre trop décalé pour ceux qui ne la connaissaient pas, et trop de nouveaux morceaux pour accrocher les rares fans présents...

Au final, il n'y a que les anciennes recettes qui fonctionnent, les acclamations ne se faisant entendre que sur quelques bons classiques tels que "You'll be the death". À un autre jour, Shannon, de préférence dans une salle qui te ressemblera un peu plus.

Soyons réalistes, ici, c'est un théâtre avant tout. Moriarty l'a bien compris, et a savamment orchestré tout son spectacle dans ce sens. Au centre de la pièce ? Rosemary, bien sûr, pin-up se dénudant au fur et à mesure de ses morceaux, à la voix aussi belle que son minois. Autour d'elle gravitent ses compagnons, français, américains, suisses, tant et si bien qu'on s'y perd un peu dans les langages et les paroles.

Chaque chanson est une nouvelle histoire, celle d'un condamné à mort, celle d'une enrôlée dans l'armée, celle d'un cow-boy... On aura bien sûr reconnu celle de Lily ou de Jimmy. Mais surtout, on découvre celles qu'on ne connaît pas encore, dont on assiste au dénouement pour la première fois, et qu'on attend d'entendre à nouveau dans un album à venir.

Chaque histoire mérite une nouvelle mise en scène, tantôt mise en avant d'un solo de guitare déluré, tantôt représentation théâtrale d'un jeu d'enfant, ou bien encore, leur formation préférée, tous ensemble autour d'un seul et même micro. Cette diversité se reflète dans les genres musicaux explorés, Moriarty joue avec les styles : du folk country au blues rock en passant par des airs de traditions irlandaises. Mais ce toujours en gardant une identité propre au groupe, dont ressort l'harmonica soulignant la voix de Rosemary, et surtout cette authenticité qui les rendent si attachants.

Le public, lui, est aux anges, riant à gorge déployée aux plaisanteries de la troupe, faisant vibrer les sièges d'un rappel des plus enthousiastes à la fin de la représentation. Il décide de conclure cette dernière par une ovation debout à grands cris et sifflements tandis que les artistes saluent au devant la scène, se tenant par la main, sourire aux lèvres. Rideau.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Gee whiz but this is a lonesome town de Moriarty
Moriarty parmi une sélection de singles (octobre 2011)
Moriarty en concert à La Maroquinerie (15 octobre 2007)
Moriarty en concert au Festival GéNéRiQ 2008 (6 mars 2008)
Moriarty en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Moriarty en concert à Hey Hey My My - Moriarty - Deportivo - Beat Assailant (21 juin 2008)
Moriarty en concert au Festival International Benicàssim 2008
Moriarty en concert à l'Olympia (lundi 13 octobre 2008)
Moriarty en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - samedi
Moriarty en concert au Fil (samedi 24 novembre 2011)
L'interview de Moriarty (16 octobre 2007)
La chronique de l'album Over the sun de Shannon Wright
La chronique de l'album eponyme de Yann Tiersen & Shannon Wright
Shannon Wright en concert au Festival les femmes s’en mêlent 2004
Shannon Wright en concert au Festival MOFO 2004
Shannon Wright en concert au Festival de dour 2004 (vendredi)
Shannon Wright en concert à Théâtre Denis (14 avril 2007)
Shannon Wright en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (vendredi)
Shannon Wright en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
Shannon Wright en concert à L’Aéronef (mercredi 14 otobre 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Moriarty
Le Myspace de Moriarty
Le Myspace de Shannon Wright

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Léa S.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 avril 2021 : En avril ne te cultive pas d'un fil

Pas de nouvelle bonne nouvelle... pas sûr. En attendant de pouvoir aller à nouveau vers la culture, faisons la venir vers nous. Voici notre sélection de tout un tas de choses à écouter, lire, voir et (re)découvrir. On commence évidemment avec le replay de la MAG #25 ! et oui déjà, en on n'est pas peu fier !

Du côté de la musique :

"Djourou" de Ballaké Sissoko
"A live full of farewells" de The Apartments
"Racine carrée de vos utopies" de Les Marteaux Pikettes
"Detectorists" le 19ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Bach en miroir" de Marie-Andrée Joerger
"Drot og Marsk" de Peter Heise
"Bye bye baby" de Requin Chagrin
"Good for you" de Slim Paul
et toujours :
"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La Collection" d'Harold Pinter
"Le Cabinet horrifique" de Valérie Lesort
"Vêtir ceux qui sont nus" de Luigi Pirandello
'Féminines" de Pauline Bureau
"Noire" de Tania de Montaigne
"Love & Politics" de Dan Turden
"NinaLisa" de Thomas Pédour
"Le Bœuf-musical Boris Vian" au Hall de la Chanson
"Hippolyte et Aricie" de Rameau

Expositions :

en virtuel :
"Trésors Nabis" du Musée d'Orsay
"Bonnard, Le Cannet, une évidence" au Musée Bonnard au Cannet
"Yan Pei-Ming - Au nom du père" au Musée Unterlinden à Colmar
"Crinolines et chapeaux, la mode au temps des impressionnistes" au Musée de la Corderie Valois en Normandie
"Camille Moreau-Nélaton, Une femme céramiste au temps des impressionnistes" au Musée de la céramique à Rouen
"Jean Ranc, un montpelliérain à la Cour des rois" au Musée Fabre à Montpellier

Cinéma :

at home :
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"La course navette" de Maxime Aubert
des films cultes :
"Au revoir les enfants" de Louis Malle

"Little Odessa" de James Gray
"37°2 le matin" de Jean-Jacques Beyneix
"C'est arrivé près de chez vous" de Rémy Belvaux et André Bonzel
"La Balance" de Bob Swaim
et un court métrage "La pince à ongles" de Jean-Claude Carrière

Lecture avec :

"C'est quoi ton genre ?" de Agnès Vannouvong
"La petite ville des grands rêves" de Fredrik Backman
"Les somnambules" de Chuck Wending
"Mondes en guerre : tome IV, guerre sans frontières" de Louis Gautier
"Séquences mortelles" de Michael Connely
et toujours :
"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood

Du côté des jeux vidéos :

Retrouvez les jeux vidéos en live sur la TV de Froggy's Delight chaque soir de la semaine à partir de 21H

 

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=