Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lennon
David Foenkinos  (Editions Plon)  octobre 2010

Le 8 décembre dernier, les médias du monde entier ont célébré les trente ans de la disparition de John Lennon. Etrange coutume que de fêter la mort d’une célébrité, quelle qu’elle soit, ne trouvez-vous pas ? Cette date a été précédée, quelques semaines avant, de l’annonce de la parution de l’intégralité de l’œuvre des Beatles sur le magasin global iTunes. Pas sûr que l’artiste aurait apprécié cette célébration mercantile. Veuillez laisser le respect de l’artiste à l’entrée du magasin svp, bref, passons ce détail.

On a aussi vu apparaître sa dernière interview qui devait être restée bloquée dans un tiroir depuis toutes ces années, un film sur sa jeunesse, dont la bande annonce ne laisse rien présager de très intéressant, et j’en passe.

De la masse de ces commémorations, celle de David Foenkinos nous est parvenue il y a quelques semaines. Elle a au moins le mérite de présenter un contre-pied original. Ce n'est pas une biographie contenant les souvenirs d’une sombre cousine, se remémorant le jeune trublion. Non, David Foenkinos a écrit un livre de fan. De toute sa connaissance et sa passion évidente pour les Beatles, l’auteur a décidé de faire un flashback sur la vie de John Lennon. Prétexte au "Je", il a choisi de plonger le lecteur au centre de confessions, en le mettant dans la peau d’un analyste, que le musicien viendrait consulter. Ce tour de passe-passe permet une immersion immédiate dans l’histoire de l’un des musiciens les plus commentés, critiqués, adulés (rayer les mentions inutiles) depuis les années 60. On pourra douter de certaines réflexions personnelles avancées par l'auteur, certains passages se voulant comme explications de décisions prises par John Lennon. Même si sa vie a été extrêmement suivie, déballée, fantasmée ou même exposée par lui-même, on peut douter de certains retours sur l'histoire des années après et sans faits pour les étoffer.

Néanmoins, le livre est très agréable à lire. Le fait que l'auteur ait choisi la première personne renforce le sentiment de proximité. En outre, on y apprend des choses fascinantes (ce fut mon cas). Revivre les débuts de ce jeune musicien de Liverpool et son désir de sortir d’un ennui évident dans une société anglaise conservatrice, au lendemain de la seconde guerre mondiale, éclaire certains passage de sa vie future. Se retrouver plongé au cœur de la folie de la beatlesmania, des errances de John, pour la supporter, des années drogues, post Beatles, le tout sur 230 pages est un vrai bonheur. Loin de vouloir déconstruire le mythe ou de le réhabiliter, Lennon place simplement l’éclairage de la vie de John sous un angle différent et montre les doutes d’un homme, dont la vie ne lui appartenait plus depuis longtemps et comment il a réussi (ou pas) à vivre avec. La célébrité à outrance, n'a jamais réussi à satisfaire cet homme, qui n'aurait certainement pas réussi à vivre une simple vie de quidam.

Lennon est un livre de fan, mais pas à destination des seuls fans du quart des garçons dans le vent. David Foenkinos, en funambule de l'écriture, est parvenu à mêler intérêt historique, et extrapolations post mortem, l'exercice n'était pas facile au départ.

 
En savoir plus :
Le Myspace de David Foenkinos

Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=