Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Antony & The Johnsons
Swanlights  (Beggars Banquet)  octobre 2010

Certains albums ont besoin de temps. C'est le cas de Swanlights. A la première écoute, ce nouvel album d'Antony and the Johnsons ne surprend guère lorsqu'on connaît les précédents, même si à l'issue de cette écoute on le juge dans l'ensemble plus guilleret que ses prédécesseurs. On reconnaît instantanément le timbre de voix d'Antony Hegarty, cette voix souvent qualifiée de "androgyne", "angélique" ou "éthérée", et aussi sa technique vocale usant, voire abusant, des vibrato.

L'album tarde un peu à revenir sur la platine. Surtout que, déjà, le premier single extrait qui avait précédé d'un mois la sortie de l'album se révélait plutôt décevant. "Thank you for your love" dégoulinait d'effets faciles avec sa trompette et son côté comédie musicale de Broadway. En plus de la chanson titre, le mini-album contenait une courte balade piano / voix "You are the treasure" pas exactement transcendante, un gentillet "My Lord, my love", une reprise de Bob Dylan, "Pressing on", qui fonctionnait essentiellement grâce à une alchimie réussie entre les cordes et un vibraphone, et enfin une reprise de "Imagine" de Lennon qui aurait mieux fait de rester dans les cartons. Le EP qui annonçait "Swanlights" hésitait donc entre romantisme pompier et pop manièrée, pas vraiment le meilleur moyen d'encourager l'auditeur à se précipiter vers le nouvel album.

Mais c'est un album qu'on ne peut pas prendre à la hussarde, les chansons ne se donnent pas facilement. Elles se méritent. Il faut leur donner du temps et de l'espace pour qu'elles se découvrent. Tout d'abord, c'est un album brillamment interprété. La production d'Anthony met en valeur les qualités des musiciens. Enfin, les arrangements y sont exquis. On trouve quelques pépites, un "Ghost" aux ornements à la fois riches et délicats, un "The spirit was gone" épuré, un "Salt Silver Ocean" tout en légèreté, et surtout un duo en islandais avec Björk sur "Fletta" dont l'architecture est complexe et où les voix se combinent merveilleusement.

On en vient à se dire qu'Antony a, avec Swanlights, réalisé un album de transition. Il s'essaie à de nouveaux styles, ses paroles visent à plus d'universalité. Dans un même temps, certaines chansons semblent faciles et d'autres compositions seulement ébauchées. Il y a bien sûr "Thank you for your love", déjà évoqué, "Violetta", un instrumental de trente secondes, "I'm in love" dont les rythmes voudraient rappeler le trot des chevaux, mais dont la lourdeur générale évoque plutôt le cheval de trait.

Swanlights n'est pas le meilleur album d'Antony, mais il est celui dans lequel Antony ouvre la fenêtre et laisse respirer les Johnsons, celui qui permettra à sa carrière d'évoluer vers de nouveaux paysages musicaux et de ne pas rester dans des atmosphères confinées. Ce chemin, Antony a déjà commencé à l'explorer lors de ses collaborations, mais uniquement sur les albums des autres. On attend donc d'Antony qu'il nous surprenne à l'avenir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I'm a bird now de Antony and the Johnsons
La chronique de l'album eponyme de Antony and the Johnsons
La chronique de l'album The Crying Light de Antony and the Johnsons
L'interview de Antony and the Johnsons (décembre 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Antony & The Johnsons
Le Myspace de Antony & The Johnsons


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=