Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le quattro volte
Michelangelo Frammartino    (décembre 2010) 

Réalisé par Michelangelo Frammartino. Itali-Suissse-Allemagne. Drame. Durée : 1h28. (Sortie 29 décembre 2010). Avec Giuseppe Fuda, Bruno Timpano, Nazareno Timpano.

Difficile de parler, de bien parler, d’un film qui ne mérite pas que d’être commenté ou paraphrasé. "Le Quattro Volte" est en effet un film rare, un de ces rares films qui touchent au plus profond parce qu’ils sont une expérience, une expérience avant tout personnelle.

On ne peut pas raconter ce qu’on a vu, même ce qu’on a ressenti, on ne peut que proposer aux autres de faire la même expérience que soi. C’est une proposition, un "vas-y, fais moi confiance, tu ne seras pas déçu" qui n’a pas besoin, tout comme le film, d’être médiatisé par un discours intellectuel. On ne peut être qu’un "passeur" pas un discoureur.

Pour les plus cinéphiles, cette plongée dans une Calabre multi-millénaire, qui vit encore au rythme des fêtes et des traditions du passé, pour qui la mort d’un berger et la naissance d’un chevreau sont des événements considérables, pourra rappeler les images arméniennes d’un Artavazd Pelechian ou celles pleines de grandeur monotone de Kaneto Shindo filmant l"Ile nue". Reste aussi l’ombre du grand Robert Flaherty, celui de "L’Homme d’Aran".

Dans son précédent et premier film, "Il Dono", Michelangelo Frammartino parlait déjà d’un village de sa Calabre magnifique et magnétique. Ici, il s’est peut-être encore plus trivialement attaché àdécrire simplement la vie, les jours, la mort. Tout fait donc sens : des Romains qui reviennent crucifier un Christ consentant, un chevreau perdu, un grand arbre qu’on abat, des charbonniers qui ont le secret du charbon de bois, un berger qui se couche pour la dernière fois.

"En Calabre, la nature ne connaît pas de hiérarchie. Tout être possède une âme." dit le réalisateur. Il dit en Calabre parce que ce modeste n’a pas l’arrogance de dire le "monde", mais son film permet d’oser généraliser.

Cette heure et demie, simplement pleine des bruits du vent, des clochettes des chèvres, des tronçonneuses et du feu qui crépite, est une plongée salutaire dans l’âme humaine quand cette âme retrouve le chemin de la nature.

Sans doute, ça ne marchera pas pour tous les spectateurs, mais, même si l’alchimie ne prend pas, si certains ricanent devant les aventures de ces chevrettes impertinentes, s’ils ne voient pas ce que Michelangelo Frammartino a voulu leur faire voir, ils auront fait l’expérience de la contemplation.

A leur cœur défendant, ils auront reçu ce cadeau magnifique qu’on n’offre désormais qu’en secret : le partage de la poésie...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=