Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Girls in Hawaii
Interview à la fête de la musique  (Bruxelles)  21 juin 2004

C’est à l’occasion des fêtes de la musique à Bruxelles que les Girls in Hawaii ont accordé un interview à Froggy’s Delight. (19 Juin 2004)

Qui sont, en quelques mots, les Girls In Hawaii ?

Christophe : GIH c’est un groupe de six personnes. En fait, tout a commencé avec deux musiciens durant l’année 2000. Ils ont écrit ensemble une dizaine de chansons puis ont cherché, en 2002, d’autres musiciens pour pouvoir monter sur scène…

D’où vous est venu votre goût pour la musique ?

C : En ce qui me concerne, j’ai toujours été passionné de musique et je pense que c’est la même chose pour les autres. On a tous été baigné dans la musique depuis tout petit…

A quoi attribueriez-vous votre succès ?

C : Il est assez difficile de prendre du recul par rapport à cela. On a probablement eu beaucoup de chance de nous trouver où il faut quand il faut ! Nous avons signé sur un petit label Bruxellois qui nous a bien développé et puis nous sommes aussi assez content d’avoir signé sur "Naïve" en France qui est un excellent label.

Vous attachez beaucoup d’importance au visuel, il suffit de regarder la pochette de l’album, l’atmosphère dégagée sur scène, vos montages... les idées proviennent directement du groupe ?

C : Les idées viennent du groupe et d’amis comme Olivier Cornil qui prend beaucoup de photos et qui s’occupe des projections sur scène. Pour nous, il est important d’avoir une atmosphère qui nous plonge, ainsi que le public, dans la musique.

Vous êtes souvent associés au groupe Grandaddy. Ce rapprochement est-il justifié ?

C : Je pense que nous avons énormément d’influences car on n'écoute pas tous forcément la même chose. C’est vrai qu’Antoine aime bien Grandaddy mais nous ne revendiquons pas cette influence plus qu’une autre.

Pourquoi des textes en Anglais ?

C : Depuis tout petit, on écoute de la musique anglo-saxonne. Je crois que cela s’est fait assez naturellement. Cependant on a fait une chanson en français pour une compile au profit d’Amnesty International ("Pas la peine") et il est possible que cela arrive encore.

En parlant de "Pas la peine" : Comment ce projet s’est-il présenté à vous ?

C : Amnesty a contacté beaucoup de groupes Belges, dont nous, et on a accepté. C’est Lionel qui a composé la chanson pour ce projet. En ce qui concerne les paroles, on a du choisir entre une vingtaine de textes qui avaient été préalablement écrits pour l’occasion.

On remarque sur scène que vous jouez certains morceaux avec une tendance plus rock , comme par exemple "Bees and Butterflies" …

C : Pour le moment on la joue plus rock parce qu’on le sent comme ça mais il nous arrive de la jouer plus calme, surtout dans les endroits plus étroits et intimes.

Vous avez donné un concert à Londres dernièrement, comment cela s’est-il passé ?

C : Cela s’est passé moyennement … Pour nous, les concerts en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et aux Pays–Bas sont plus importants pour nous car ils sont plus concrets. On n’a fait qu’une date en Angleterre…c’est un peu pour dire "Génial, on a joué à Londres !" …

Vous avez donné une série de concerts en France et en Allemagne. Comment avez-vous été accueillis par le public là-bas ?

C : Très bien. C’est vrai qu’on était peut-être un peu plus connus en France mais les deux étaient très chouettes.

Que pensez-vous de la multinationale Clear Channel et de l’impacte qu’elle pourrait avoir sur la scène locale Belge ?

C : Ils sont compliqués… C’est vrai qu’il y a un risque car ils imposent tel artiste par rapport à un autre mais il faut savoir que les autres sociétés font cela aussi, mais avec beaucoup moins de poids.

Cependant, il est très difficile de s’opposer à cela. Si on dit que l’on refuse de jouer pour eux, je crains qu’ils ne tremblent pas ! Si l’on a décidé de jouer au festival "rock Werchter" malgré la reprise par Clear Channel , c’est parce que c’est une chance qui nous est offerte de jouer devant un public en partie Néerlandais et c’est une bonne occasion de montrer que le rock Wallon bouge.

Avez-vous des projets ?

C : On a les festivals cet été. Ensuite une tournée en Allemagne fin septembre ainsi que quelques concerts en France. Après cela, on va travailler sur le deuxième album.

Si vous ne disposez que de trois mots pour décrire votre musique, quels seraient-ils ?

C : Réservée, Authentique et Vivante.

Un grand merci à Christophe, Guitariste et Claviériste des Girls in Hawaii ainsi qu’à Camille pour son aide !

 

 

Marie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=