Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une banale histoire
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  janvier 2011

Comédie dramatique adaptée et mise en scène par Marc Dugain d'une nouvelle éponyme de Anton Tchekhov, avec Jean-Pierre Darroussin, Alice Carel, Gabrielle Forest, Michel Bompoil et Adrien Bretet.

Marc Dugain, auteur à succès de "La chambre des officiers", a adapté pour le théâtre la nouvelle de Tchekhov, "Une banale histoire".

Dans cette nouvelle écrite peu de temps après l'échec de "Oncle Vania", et avant les succès théâtraux qu'il connaîtra avec "La mouette" ou "La ceriseraie", il exprime à travers les propos de son personnage principal, à la fois son amour pour les lettres et sa défiance envers la représentation théâtrale. "Quand une pièce est bonne, pourquoi mobiliser des acteurs ? Autant la lire."

Ce personnage, Nicolaï Stepanovitch, est un éminent savant russe, qui passe de longues nuits d'insomnie à attendre que le temps passe en écoutant les bruits de la maison. A l'approche de la mort, il n'hésite plus à afficher une liberté de penser et d'agir au mépris des conventions. Il passe beaucoup de temps avec Katia, sa pupille, jeune femme cultivée à la réputation sulfureuse. Katia, pourtant célibataire, a jadis perdu un enfant. Cette proximité avec la mort crée une complicité entre ces êtres.

Après le drame, Katia a décidé de mener sa vie en fonction d'une passion, le théâtre. Avec elle, Nicolaï Stepanovitch peut parler des joies intenses que la vie lui prodigua à travers la science, l'enseignement, le théâtre et les lettres. Il peut aussi lui avouer en quelle piètre estime il tient les membres de sa famille et leur besoin de maintenir le paraître d'une richesse et d'un statut social auxquels ils ne peuvent désormais plus prétendre. Ils peuvent se montrer l'un à l'autre tels qu'ils sont et n'ont pas besoin de cacher leurs faiblesses.

Dans le rôle de Nicolaï Stepanovitch, Jean-Pierre Darroussin, grand amateur de Tchekhov dont il a déjà interprété plusieurs personnage sur les planches, traîne sa carcasse, avançant par petits pas, les bras ballant le long du corps. C'est d'une voix douce qu'il exposera, au fur et à mesure de la pièce, ses réflexions acides sur ses contemporains. Il interprète avec subtilité ce personnage à la fois revenu de tout mais habité d'une douce ironie. A peine peut-on lui reprocher des mains qui jamais ne tremblent alors que tout son être est affaibli.

Dans le rôle de la femme de Nicolaï Stepanovitch, Gabrielle Forest compose un personnage tout à fait crédible, entre inquiétude et lassitude. Il est par contre dommage que le personnage de Katia, interprété de manière convaincante par Alice Carel, ne soit pas plus étoffé.

En effet, dans l'adaptation de Marc Dugain tout tourne exclusivement autour du personnage de Nicolaï Stepanovitch omniprésent sur le plateau. Sa mise en scène très académique,  ainsi que les sobres décors, une immense toile représentant un paysage en fond et quelques meubles, renforcent l'impression d'une pièce entièrement portée par un Jean-Pierre Darroussin.

"Quand une pièce est bonne, pourquoi mobiliser des acteurs?". Parce que c'est un plaisir de voir un comédien de la trempe de Jean-Pierre Darroussin se fondre avec autant de talent dans un personnage.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=