Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Joan as Police Woman
The Deep Field  (PIAS)  janvier 2011

The Deep Field est le troisième album de Joan Wasser alias Joan As Police Woman, et on peut dire que sa carrière musicale se bonifie avec le temps. Tout d'abord, la dame à entre autre travaillé avec Antony and the Johnsons et Rufus Wainwright. On peut aussi noter sa participation au projet Africa Express de Damon Albarn, pour lequel elle est allée et revenue transformée d'Ethiopie.

Sa carrière solo débute en 2006 avec le projet Joan As Police Woman. Son deuxième album, To Survive, avait fait grand bruit dans le landernau musical en 2008. Aujourd'hui, Joan Wasser a quarante ans et ce nouvel opus est une preuve irréfutable que la vie ne s'arrête pas à une simple crise de milieu de vie, engendrant dépression et refuge sur canapé. Pour fêter cela, elle sort un superbe album, plein de maturité(s) musicale(s).

Deux faits sont marquants à la première écoute de The Deep Field, tout d'abord sa luminosité. Les compositions sont éblouissantes au sens propre comme au figuré. Il suffit d'écouter "The Magic", pour s'en rendre compte immédiatement. Titre parfait pour illustrer ce disque, il réunit tout le talent de composition et d'arrangement de la chanteuse. Une mélodie prenante, une voix entêtante, bref le tube. A noter aussi le titre "The Action Man", autre perle de l'album.

L'autre point marquant, c'est la dimension, l'ampleur qu'a pris Joan Wasser, sur ce disque marqué par une richesse incroyable. Les influences passent par le rock dans son expression la plus classique (et l'on se rend compte que l'atmosphère de cet opus n'est pas sans rappeler Patty Smith) puis viennent les autres dimensions musicales, la soul music vient poser son empreinte sur certaines compositions, "The Human Condition" entre autre. On découvre aussi certains moments de grâce, où la tension contenue fait surgir une émotion profonde, le titre "Forever and A Year" synthétise cela. La voix ose plus de choses, on sent une liberté nouvelle tout au long de ce disque.

Ruez-vous sur ce disque, vous ne serez pas déçu, l'empreinte de Joan Wasser vous marquera. The Deep Field est un véritable petit bijou, tout en profondeur.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Classic de Joan As Police Woman
La chronique de l'album Let it be you de Joan As Police Woman & Benjamin Lazar Davis
Joan as Police Woman en concert au Festival Les Inrocks 2006
Joan as Police Woman en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Joan as Police Woman en concert à L'Aéronef (mardi 12 juin 2012)
Joan as Police Woman en concert au Café de la Danse (vendredi 21 mars 2014)
L'interview en VO de Joan as Police Woman(15 avril 2008)
L'interview de Joan as Police Woman (15 avril 2008)
L'interview en VO de Joan As Police Woman(vendredi 24 janvier 2014)
L'interview de Joan As Police Woman (vendredi 24 janvier 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Joan As Police Woman
Le Myspace de Joan As Police Woman
Le Facebook de Joan As Police Woman


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Joan As Police Woman (27 janvier 2014)
Joan as Police Woman (6 décembre 2010)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=