Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Morgen
Marian Crisan     (février 2011) 

Réalisé par Marian Crisan. France-Roumanie-Hongrie. Drame. Durée : 1h40. (Sortie 2 février 2011). Avec Andras Hathazi, Ylmaz Yalcin, Elvira Rîmbu.

Il y a de fortes chances que le thème des migrants, des sans papiers, des clandestins qui cherchent la Terre Promise économique ou politique à l’intérieur de la forteresse de l’Europe des 27 devienne l’un des sujets tarte à la crème du cinéma des années 2010.

Jusqu’à maintenant, comme dans "Welcome" de Philippe Lioret, on a surtout vu ce qui se passait dans les pays majeurs de l’Union européenne et l’on s’est intéressé à la confrontation des "nantis" avec cette nouvelle misère mondialisée.

L’originalité de "Morgen" est donc de montrer comment se vit le problème des immigrés clandestins dans un pays dit pauvre de l’Union, de surcroît récemment entré dans l’espace Schengen.

Attention, Marian Crisan ne mène pas une enquête journalistique à la frontière hongro-roumaine. Il préfère suivre les pas maladroits de Nelu, un gros bonhomme plein d’humanité parti pêcher la carpe en side-car et qui revient chez lui sans avoir pris de poissons mais avec un clandestin turc abandonné en pleine campagne par des passeurs indélicats.

Ici pas question de longs discours. D’ailleurs, Nelu est peu loquace et laissera "son" Turc, bien plus bavard, s’exprimer dans sa langue sans jamais chercher à comprendre le sens de ses paroles. Vigile d’opérette dans une supérette qui résume l’état de développement capitaliste de la Roumanie post-Ceaucescu, Nelu doit refaire la toiture de sa maison et Behran tombe finalement bien. Il sera d’une aide efficace et ses quelques centaines d’euros pas inutiles pour que Nelu se rachète un nouveau moulinet pour sa canne à pêche.

Pas question non plus de prendre les choses au tragique. S’il ne devait pas rejoindre sa famille en Allemagne, Behran pourrait s’intégrer dans cette petite communauté rurale roumaine... en se faisant passer pour un Rom.

Déminant constamment la gravité de son sujet, en décrivant avec beaucoup de chaleur des personnages plutôt bienveillants, même quand ils portent des uniformes, Crisan retrouve un ton commun à certains films de l’Est socialiste d’antan. On pense aux comédies de Jiri Menzel, ou aux premiers films géorgiens d’Otar Iosseliani. En se forçant un peu, on pourra aussi trouver une parenté roumaine avec le cinéma finlandais d’Aki Kaurismaki, ce qui ne devrait pas réjouir tant que ça les tenants d’une uniformisation européenne par la souffrance des exclus...

Quoi qu’il en soit, on n’oubliera pas le tandem au-delà de l’improbable formé par ces deux compères. Qu’une connivence naisse entre un Roumain et un Turc, c’est peut-être une vue de cinéaste ou de scénariste. Pourtant, on croit ou l’on veut croire en cette amitié et l’on espère que ce message humaniste, énoncé par quelqu’un qui a l’immense mérite de ne pas réciter une leçon, aura l’écho qu’il mérite.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=