Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Young Gods
Everybody Knows  (Two Gentlemen)  novembre 2010

Auréolé aux yeux de certains de la réputation de meilleur groupe du monde, les Youngs Gods semblent tout simplement pouvoir tout se permettre. Et notamment, après vingt cinq belles années d'existence, de continuer à s'inventer avec excellence.

Après l'échappée acoustique Knock On Wood, au studio comme à la scène, la bande de Franz Treichler se transforme officiellement en quartet avec l'adjonction d'un guitariste, pour mieux revenir à ses premières amours : un rock abreuvé d'une électronique aussi intelligente qu'efficace, poétique, évocateur, puissant. Rock ? Vraiment ? Pour ces pionniers du sampler ? A n'en pas douter, puisque ce n'est pas tant dans les sonorités que dans l'esprit que réside le rock. Et à ce jeu-là, les Young Gods sont certainement insurpassables – ce qui explique d'ailleurs certainement la facilité avec laquelle la guitare de Vincent Hänni s'est installée. Et n'oublions pas que les suisses étaient l'inspiration la plus revendiquée des français de Noir Désir. Alors, oui : rock, résolument.

De fait, le ton de cet quinzième long sera très proche de celui de Super Ready / Fragmenté, album majeur de 2007. Les Young Gods renouvellent ainsi le prodige d'une musique qui, malgré un univers abstrait et exigent par la complexité de ses arrangements, sait garder une authentique chaleur – qui est d'autant plus précieuse que l'album possède également, dans le regard qu'il porte sur le monde, au creux de ses textes, une certaine noirceur, qu'indique déjà son titre : "Everybody knows that the war is over / Everybody knows the good guys lost / Everybody knows the fight was fixed / The poor stay poor, the rich get rich", comme le chantait déjà Leonard Cohen ("Tout le monde sait que la guerre est finie / tout le monde sait que les gentils ont perdus / tout le monde sait que le combat était arrangé / les pauvres restent pauvres, les riches s'enrichissent").

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album XXY - XX years 1985-2005 de The young Gods
La chronique de l'album Super ready-Fragmenté de The Young Gods
La chronique de l'album Data Mirage Tangram de The Young Gods
The Young Gods en concert au Nouveau Casino (5 décembre 2005)
The Young Gods en concert au Centre Culturel Suisse (19 avril 2007)
The Young Gods en concert à La Maroquinerie (21 mai 2007)
The Young Gods en concert à La Boule Noire (29 mai 2008)
The Young Gods en concert au Fil (5 mars 2009)
The Young Gods en concert à La Maroquinerie (mardi 7 décembre 2010)
The Young Gods en concert au 4AD (jeudi 14 avril 2011)
L'interview de The Young Gods (19 avril 2007)
L'interview de The Young Gods (7 décembre 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de The Young Gods
Le Myspace de The Young Gods


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=