Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Prix Paris Jeunes Talents 2010
Ben Mazué - Namasté - Lisa Portelli - Twin Twin  (Le Réservoir, Paris)  mardi 1er février 2011

Ce soir, je vais à la découverte des lauréats du Prix Paris Jeunes Talents 2010 : Namasté, Lisa Portelli et Twin Twin.

Mélanie Bauer préside la soirée et aura l'honneur d'interviewer chacune de ces révélations pour son Elephant Effervescent (diffusé sur Radio Nova).

20h30 : la salle est bondée, quelques personnes sont encore assises aux tables, finissant leur dîner au milieu d'une multitude d'ados (et quelques moins jeunes) venus s'en mettre pleins les oreilles.

Ben Mazué ouvre la soirée. Lauréat de l'édition 2008, le roux Ben était convié par l'organisation pour nous faire (re)découvrir ses chansons soul et hip-hop. Les textes (en français évidemment) sont quelquefois naïfs, souvent percutants, toujours réalistes. Ce n'est pas transcendant, mais c'est mignon, frais et touchant.

Suivent les Namasté, premiers représentants du cru 2010. Ces cinq garçons bien dans leurs cheveux prennent un réel plaisir à jouer ensemble, ça se voit, ça se ressent. Ils nous balancent leur groove, entre pop et hip-hop.

Ça danse dans la salle, la température monte d'un cran. J'ai beau ne pas être fan de ce genre de son, franchement c'est bien, ils sont pros et maîtrisent la scène. Visiblement, une partie du public leur est déjà acquise. C'est qu'ils ont déjà un certain nombre de concerts derrière eux, mine de rien.

Changement de plateau, c'est au tour de Lisa Portelli. Lèvres rouges, dents du bonheur, sourire espiègle... J'ai hâte de voir ce qu'elle propose. Quelques accords et quelques cris plus tard, force est de constater qu'elle nous impose de la consternation. En plus d'avoir une voix de lolita, c'est carrément du sous Vanessa Paradis, sauce mi-chanson mi-rock dégoulinante. Cette jeunette de 24 ans a beau grimacer, lancer de l'eau sur les spectateurs pour montrer que si si, c'est une rebelle, ça ne change rien à la dramatique qualité de ses textes.

Quand elle annonce l'air coquin "bon, je sais que vous aimez quand on parle de sexe, alors là c'est une chanson qui parle de cul et de drogue", je me suis presque dit "chouette, c'était donc pour de rire tout ça" ! Raté ! Le cul, c'est "ta peau sur ma peau", et la drogue, je ne sais plus tant j'étais sidérée... Autant d'applaudissements que de moqueries. Mais Lisa continue, elle s'en fout et s'amuse. Finalement, c'est peut-être pas plus mal pour elle. Bref, vous l'avez compris, Lisa, j'aime pas très très.

Ce sont les talentueux et déjantés Twin Twin qui débarquent enfin à 22h30 pour clôturer la soirée. Après avoir eu droit à plus de 30 minutes de calvaire Portellien, mes oreilles ont soif de vraie musique.

D'accord, les Twin Twin, ce n'est pas de la grande poésie, mais qu'est-ce que c'est drôle, qu'est-ce que c'est bon ! Ça me rappelle un peu l'esprit des Inconnus quand ils chantaient "C'est toi que je t'aime" et autres tubes de mon enfance.

Y'a du fluo partout, des pumps, des textes à la fois bien écrits et m'en foutistes, de l'intelligence et de l'humour au 10ème degré. Les Twin Twin, c'est Lorent Idir, François Djemel, et un beat boxer fou, Patrick Biyik.

Musicalement, c'est un mélange entre du rock, de la dance, du slam et du hip hop.

Niveau look, l'un semble tout droit sorti de Wayne's World, l'autre est un croisement entre le geek au sourire commercial et le punk à crête frisée, le troisième un papou fan de leggins bariolés. Pas étonnant qu'ils aient déjà été invités à jouer sur des défilés de mode. C'est ça la classe.

Toute la salle scande "I don't want to die", "Vive la Vie", "trop krass trop vénère", "seras-tu by my side ?", "comme toi, comme toi, j'aimerais savoir danser", tout ça en movant son body plein de sueur... Ce qui est bien avec eux, c'est qu'en quelques secondes on connait déjà leurs chansons par cœur. J'aurais bien dansé toute la nuit mais il est presque minuit et c'est déjà fini.

C'est donc l'esprit guilleret que je dus rejoindre mon lit douillet, et dans ma tête ça faisait "Tu penses, on fonce, tu danses, on donse !!!". De jolies découvertes et une pépite inter-galactique, ça méritait bien le déplacement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album EP   de Ben Mazué
Ben Mazué en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - samedi 25 avril
Namasté parmi une sélection de singles (mai 2011)
La chronique de l'album Le Régal de Lisa Portelli
La chronique de l'album La Nébuleuse de Lisa Portelli
La chronique de l'album L'innocence de Lisa Portelli
Lisa Portelli en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 23 juillet 2010)
Lisa Portelli en concert à L'Alhambra (mercredi 24 novembre 2010)
Lisa Portelli en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Lisa Portelli en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - jeudi 13 septembre
Lisa Portelli en concert à La Maroquinerie (samedi 15 décembre 2012)
L'interview de Lisa Portelli (mardi 27 novembre 2012)

En savoir plus :
Le Myspace de Paris Jeunes Talents
Le Myspace de Ben Mazué
Le Myspace de Namasté
Le site officiel de Lisa Portelli
Le Facebook de Lisa Portelli
Le site officiel de Twin Twin
Le Myspace de Twin Twin

Crédits photos : Marie Guerre (Toute la série sur Taste of Indie)


ACG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Lisa Portelli (27 novembre 2012)


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=