Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gruff Rhys
Hotel Shampoo  (PIAS)  février 2011

Il est clair que désormais les Super Furry Animals sont bien loin des préoccupations de leur leader, Gruff Rhys, le Gallois ayant rangé au placard son attirail psyché pour endosser celui de songwriter pop, option caramel mou, sucré et fondant.

Hotel Shampoo fait donc logiquement suite à Candylion, sorti il y a déjà 4 ans ainsi qu'au premier album sous le nom de groupe Neon Neon, en compagnie de Boom Bip. Mais là où Candylion surprenait et enchantait par ses morceaux folk élégant, Hotel Shampoo fait plutôt dans une pop mollassone que l'on pourrait situer quelque part entre les (faussement) niaiseux Lightning Seeds, et des XTC peu inspirés ("Sensations in the dark").

Si se dégagent tout au long du disque de belles choses comme le duo aux arrangements élégants ("Shark Ridden Waters"), il y a aussi quelques mochetés, essentiellement gâchées par une volonté de vouloir trop en faire "Patterns of Power". "Rubble Rubble" passe pas loin du joli petit tube mais on aura du mal à imaginer Rhys autrement que vêtu d'une chemise à pailettes et pantalon patte d'éléphant en train de chanter lors d'une fête de mariage qui toucherait à sa fin. On se souvient pourtant qu'avec une recette similaire, Babybird réussissait à toucher juste avec sa fragilité non feinte et son sens de l'humour noir.

"Sophie Softly" pourrait être plutôt sympathique (d'ailleurs, il l'est) si seulement il n'avait pas l'air d'une imitation des Beach Boys, tout comme "Vitamin K" ressemble à une sorte de bouillie kitsch vaguement bowiesque et très bubblegum.

Au final, Hotel Shampoo n'est pas un si mauvais album et une bonne moitié des titres est très agréable à l'écoute comme "Shark Ridden Waters" (à situer entre Alan Parsons et Edwyn Collins (!)) et quelques autres, mais il est clair que la déception vient aussi du fait qu'il s'agit du disque de celui qui fit les beaux jours de Sfa, alors forcément ça joue sur le jugement.

Moralité : divertissant mais pas renversant. Vivement le prochain Sfa.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Candylion de Gruff Rhys
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty
Gruff Rhys en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi

En savoir plus :

Le site officiel de Gruff Rhys
Le Myspace de Gruff Rhys


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=