Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pour l'amour de Gérard Philipe
Théâtre La Bruyère  (Paris)  mars 2011

Comédie écrite et mise en scène par Pierre Notte, avec Bernard Alane, Romain Apelbaum, Sophie Artur, Emma De Caunes et Raphaël.

Année 1959 : la famille Gérard attend un enfant. Son père qui veut à tout prix lui donner un destin exceptionnel prétend le prénommer Charles (comme De Gaulle). Sa mère, dont l’idole est Gérard Philipe, l’appellerait bien Philippe. Le père meurt (en tombant de la grande roue).

On retrouve dans "Pour l’amour de Gérard Philipe" le style truculent et cabaret de Pierre Notte et ses thèmes de prédilection : les déchirements familiaux, l’errance, la mort, les monstres de foire…

Il y ajoute une évocation des années 60 à 80 à l’aide de projections et d’extraits sonores de l’époque sur des événements marquants (la mort de Gérard Philipe, le premier homme sur la lune, l’élection de François Mitterrand…) et un hommage au héros romantique indissociable du Festival d’Avignon : Gérard Philipe, dont l’image en Fanfan la tulipe sourit comme nous fait sourire ce spectacle choral et poétique à l’équipe d’acteurs éminemment sympathiques. Et l’émotion affleure le temps d’une chanson sublime interprétée par Emma de Caunes ou d’un extrait d’interview.

Raphaël, dont la voix rappelle un peu celle de l’icône de Ramatuelle promène son personnage lunaire, binoclard et infirme qui va apprivoiser l’ours du cirque et faire de son infirmité un atout. Il a quelque chose d’un Buster Keaton lointain, un Petit prince souffreteux. A ses côtés, Emma de Caunes joue Bibi Vogler, la patronne du cirque Prométhéor. Elle montre une belle énergie et une envie manifeste dans un rôle fragile et drôle.

Bernard Alane est plein de facétie également et donne à Max Vogler une vraie humanité. Quant à Sophie Artur et Romain Apelbaum (le père et la mère), ils sont impressionnants de virtuosité, de créativité et de variété de jeu. Son personnage à elle, burlesque et émouvant, est immense. Lui pour sa part, dans le rôle de Bertha l’ours, est formidablement tordant.

Très bien dirigés par l’auteur, tous les comédiens ajoutent une dimension gestuelle à leurs personnages, ce qui fait définitivement entrer le spectacle dans un univers décalé, inclassable et singulier. Emaillant le tout de gags et de clins d’œil divers comme à son habitude, Pierre Notte réussit avec "Pour l’amour de Gérard Philipe" un spectacle flamboyant au petit monde attachant, le tout teinté d’une indicible mélancolie.

La pièce, subliment éclairée par le magicien Antonio de Carvalho nous fait partager et aimer cette vie de troupe aux couleurs étincelantes et suivre ce Philippe Gérard à la poursuite de son propre destin, et non celui voulu par ses parents.

Quant à Pierre Notte, le vrai artiste de cirque c’est bien lui : équilibriste qui se promène en permanence entre dérision et émotion, farce et gravité. En jongleur de mots, son numéro est tout simplement grandiose. Et le public d’applaudir à tout rompre.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=