Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Boxing gym
Frederick Wiseman   (mars 2011) 

Réalisé par Frederick Wiseman. Etats Unis. Documentaire. Durée : 1h31. (Sortie le 9 mars 2011). Avec Richard Lord.

Il est à craindre que l’annonce d’un documentaire sur la vie d’un club de boxe à Austin, Texas, ne motivera pas tous les spectateurs qui ne pratiquent pas le noble art.

Pourtant, s’ils passent à côté de "Boxing gym", ils rateront un beau moment de cinéma qui donne presque autant de punch que le travail des gants.

Qu’ils sachent, d’abord, que le film est signé de Frederick Wiseman, c’est-à-dire du plus grand documentariste vivant avec Raymond Depardon. Auteur prolifique, Wiseman raconte depuis 1967 la vie des Américains à travers les principales institutions. Rien n’a échappé à sa caméra : hôpitaux, prisons, tribunaux. Il a parlé de l’école comme de l’armée et observé la violence étatique sous toutes ses formes.

Dans cette immense carrière, Wiseman s’est même permis de filmer le ballet de l’Opéra de Paris en 2009, comme la Comédie-Française en 1996.

Le voilà donc dans une salle de boxe fondée par Richard Lord, où se côtoie de manière très "cool" un condensé de la population américaine.

Et c’est là, le paradoxe étonnant de "Boxing gym" : dans un endroit oùl’on est normalement venu pour se donner des coups, chacun échange avec un autre bien différent. Étudiants de bonne famille, prolos tatoués, boxeurs et anciens boxeurs, chômeurs et sans doute grands et petits voyous, femmes et retraités, noirs, blancs et chicanos, tous partagent leurs expériences, sur leur pratique de la boxe et sur bien d’autres choses de la vie.

Il se dégage de ses instants filmés une sérénité qui rend heureux le spectateur. On n’a jamais l’impression d’être extérieur à ces gens qui ne sont jamais des caricatures. On n’a jamais l’impression que Wiseman choisit pour nous, qu’il nous dicte notre regard ou nous impose le sien. On n’a même pas l’impression que le film soit monté.

Un mot surgit devant ce travail magistral : perfection. Si l’on cherche à comprendre comment c’est fait, on n’y parvient pas : aucun dispositif récurrent, aucune personnage emblématique mis en avant ou moment fort privilégié, aucune progression narrative... Wiseman ne fait que filmer "démocratiquement" du temps qui passe.

Cet homme si critique pour la société américaine depuis plus de quarante ans en montre dans “Boxing Gym” les bons côtés. La violence est l’âme, l’épicentre de l’Amérique. Mais dans l’antre où elle est supposée s’exacerber, la violence se transforme. La boxe apaise. Havre de paix dans un monde de brutes, elle est une utopie. Peut-être la dernière.

Pour un cinéaste qui avait cru que le cinéma pouvait avoir cette fonction, c’est une leçon. La leçon de boxe du cinéaste Wiseman est tout bonnement admirable.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=