Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rango
Gore Verbinski  avril 2011

Réalisé par Gore Verbinski. Etats Unis. Animation. Durée : 1h40. (Sortie le 23 mars 2011).

Depuis que l’animation ne rime plus nécessairement avec le dessin animé, arrivent de temps à autre des films qui ne ressemblent à rien de déjà vu.

C’est le cas de "Rango", premier véritable western spaghetti américain, dans lequel un caméléon chevauchant une autruche peut être poursuivi par des chauve-souris dirigées par des castors.

On connaît Gore Verbinski pour ses trois "Pirates des Caraïbes" et l’on oublie qu’il est aussi le réalisateur de "La souris", dans lequel transparaissait le même humour absurde que dans "Rango". Un humour pas nécessairement enfantin et qui renvoie plutôt à certaines bandes dessinées pour grands adolescents des années 1970.

En l’occurrence, c’est à Moebius que semble se référer Verbinski.

Dessinateur du lieutenant Mike Blueberry, qui serait à l’aise dans cet atmosphère de western poussiéreux, Moebius a également imaginé des dizaines de créatures de science-fiction pas très éloignées de la ménagerie hétéroclite de "Rango".

Avec un tel parrainage supposé, Gore Verbinski ne tombe pas dans un travers irritant de nombreux films d’animation qui cherchent à la fois à attraper les petits et les grands : un second degré assez cynique et souvent primairement systématique. Dans "Rango", rien de tel. On va jusqu’au bout de la logique des situations et l’on respecte le cahier des charges : on a dit qu’on allait être dans un western et on en respectera les codes sans jamais trop les parodier. Verbinski se permet des clins d’oeil, mais il ne se moque pas du genre, dont il conservé l’épique et la poétique.

Au moment où la fratrie Coen commet avec "True Grit" les pires contresens westerniens, Verbinski, au contraire, retrouve l’esprit des petits westerns sans prétention, qui plus est en réussissant à fusionner Leone et Boetticher.

On sera donc en phase avec ce caméléon mythomane forcé de devenir le héros qu’il prétendait être. On appréciera les nombreuses trouvailles qui parsèment le film et qui l’empêchent de succomber dans le vice de la plupart de ses superproductions : l’utilisation jusqu’à la lassitude d’une esthétique de jeux vidéos.

Bref, à l’heure où surgissent de nouveaux champions de l’effet (David Fincher, Zack Snyder, Darren Aronofsky) pour remplacer les anciens (Steven Spielberg, Martin Scorcese) ou concurrencer les rois du moment (Joel et Ethan Coen, Tim Burton, David Cronenberg), on peut espérer qu’en sortant de la piraterie, Gore Verbinski va incarner une nouvelle voie.

Allez ! En exagérant, on affirmera qu’il y a quelque chose de fordien chez Verbinski. Voilà une raison largement suffisante pour ne pas rater "Rango".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
Costa Brava, Lebanon - Mounia Aki  
Des filles pour l'armée - Valerio Zurlini  
Occhiali neri - Dario Argento   
Peter von Kant - François Ozon   
The Sadness - Rob Jabbaz  
L'Esprit sacré - Chema García Ibarra
Todos os Mortos - Caetano Gotardo et Marco Dutra
Jungle rouge - Juan José Lozano et Zoltan Horvath   
Swing - Tony Gatlif    
All eyes off me - Hadas Ben Aroya  
Les Femmes des autres - Damiano Damiani   
Maître Contout - Mémoire de la Guyane - Xavier Gayan   
Années20 - Elisabeth Vogler   
Et je l'aime à la fureur - André Bonzel   
Un vrai crime d'amour - Luigi Comencini   
Employé-Patron - Manuel Nieto Zas   
The Batman - Matt Reeves
Azuro - Matthieu Rozé  
La vie de famille - Jacques doillon
Deux sous d'espoir - Renato Castellani  
Crush - Luis Prieto   
Tropique de la violence - Manuel Schapira    
L'Empire du silence - Thierry Michel   
Ma nuit - Antoinette Boulat   
Rien à foutre - Emmanuel Marre et Julie Lecoustre    
Ali & Ava - Clio Barnard   
Viens je t'emmène - Alain Guiraudie   
La Légende du roi crabe - Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis   
Dunk ou Die - Nicolas de Virieu   
Nous - Alice Diop   
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1630)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=