Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fissures
Hicham Ayouch  (avril 2011) 

Réalisé par Hicham Ayouch. Maroc. Drame. Durée : 1h15. (Sortie le 6 avril 2011). Avec Abdelsselem Bounouacha, Marcela Moura et Noureddine Den.

Attention Tanger. Le Tanger où rôdent les silhouettes titubantes de tous les clochards célestes, de tous les éthyliques beatniks échoués à mauvais port pour de lourdes raisons existentielles ou de sombres prétextes littéraires. Le Tanger des privilégiés de la mouise, de l’overdose et du delirium tremens.

Attention Tanger. Bien loin des printemps arabes et des revendications politiques, mais tout près de saisir l’air d’un sale temps où tout redevient possible, même la vaine démocratie parlementaire comme de l’autre côté de la Méditerranée.

Attention Tanger. Le Trio de "Fissures" n’est pas celui d’un "Jules et Jim" arabe. Aucun romantisme, aucun marivaudage. On n’y entend pas une belle langue off, on n’y vante pas de beaux sentiments. Non, les cérébraux de la Nouvelle Vague ne peuvent rien pour ses deux hommes arabes et leur femme brésilienne. On y renifle le malheur, les expériences limites caméra sur l’épaule exacerbées par une image d’une saleté presque repoussante, la seule qui puisse convenir àl’enchevêtrement de ces trafics de détresse qui s’affichent à l’écran.

Le spectateur qui prendra le risque d’aller partager ce moment dérangeant sera projeté dans un espace-temps qu’il ne connaît ou qu’il a oublié : celui d’un cinéma post-Mai 68 qui croyait, dans la même ferveur laissant grande part à l’improvisation, que tout était possible, même de montrer de la poésie dans une salle obscure.

On pourra peut-être y voir la fugace influence du premier Garrel, avec parfois des plans fulgurants de beauté instantané, comme ceux qui initient ou concluent le film. Certes, au mutisme de Garrel Hicham Ayouch préfère l’âpreté d’une langue pleine d’injures et de scories.

Si l’on voulait ressusciter un mort cinématographique encombrant, on dirait qu’on est dans du vrai Art et Essai. Avec quand même, pour mal parler, un héritage "arty" issu des performeurs vidéos s’intéressant àl’intimité en cadrant son espace dans une géométrie systémique.

Bien sûr, on ne niera pas tout ce qu’il y a de transgression pour un cinéaste arabe vivant dans une société qu’on imagine puritaine às’attacher à la sensualité d’une femme réduite aux fonctions organiques de l’amour et de la boisson.

Pourtant on refusera de conclure que "Fissures" est un pamphlet provocateur en pays d’Islam et l’on supposera qu’Hicham Ayouch et ses interprètes incandescents voient artistiquement plus loin.

C’est donc comme un film universel et non pas comme un symptôme d’un instant historique qu’il faut recevoir "Fissures". Recevoir ou rejeter, car ce film assurément fragile est tout sauf aimable...

Attention, Tanger !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 novembre 2020 : Culture Globale
- 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau
- La Mare Aux Grenouilles #15
- 15 novembre 2020 : Novembre à Paris
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=