Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rue Saint Denis
Théâtre de la Bastille  (Paris)  avril 2011

Tragédie contemporaine écrite et mise en scène par Alain Foix, avec Viktor Lazlo, Jean-Claude Drout, Cathy Bodet, Modeste Nzapassara et Mike Fedee accompagnés au violoncelle, en alternance, par Johnatan Rautiola, ou Alexandre Rouillart.

Des talons qui claquent, une pluie battante et des pigeons qui passent le temps. Voilà le spectacle qui accapare chaque jour Oreste Moulineaux (Jean-Claude Drouot), vieux professeur de français du haut de sa petite chambre sous les toits.

Le spectacle des amours tarifées, des filles de joie comme Marylin (Viktor Lazlo), la beauté créole échouée dans la grisaille parisienne, ou Josette (Cathy Bodet), la bonne fille qui veille sur son univers.

Oreste n'a plus qu'à s'inventer des histoires, se gargarisant de mots, de phrases ou d'invectives contre le grand horloger. Il voudrait tant que la vie de Marylin s'illumine enfin, qu'elle arrête de trébucher sur ses talons trop hauts, contre ces pavés trop irréguliers, hantée par ses souvenirs d'Outre Mer. Ce fils abandonné, ce père délirant et fanatique. Il ferait son possible pour qu'elle trouve des bras rassurants, des bras qui sont un pays, celui de son enfance, chaud et coloré.

L'homme de la situation est Joseph  (Mike Fedee), un jeune étudiant en droit. Quand intervient, le conteur-coryphée (Modeste Nzapassara) qui pimente l'histoire banale des épices des mythes anciens, pour que Marylin et Joseph se tranforment en Jocaste et Oedipe et l'hsitoire se plie sous un dénouement tragique.

"Rue Saint Denis" est une terre de fantasmes où Marilyn figure la patrie-mère, à la fois maman à la fois putain, qui vient perdre ses enfants exilés. Oreste n'est qu'un poète impuissant aux phrases qui partent se perdre entre la terre et le ciel, pour tomber dans les oreilles d'une vieille folle.

Jean-Claude Drouot se met entièrement au service de son personnage de vieux délirant, colérique et généreux. La fantaisie et la légèreté reviennent à Modeste Nzapassara, personnage truculent, histrion africain malicieux. Lumineux et souple, il est la voix d'un destin ironique. Mi-démon, il nous rappelle que les dieux sont jaloux du bonheur des hommes et qu'ils s'amusent à tordre leur vie misérable.

La grande force d'Alain Foix est de réussir à transfuser la culture africaine dans les mythes du  théâtre européen, dans un équilibre à la fois régénérant et réjouissant. Chaque interprète joue une partition difficile avec une grande facilité, preuve de leur talent à tous.

Une rencontre intime des héritages est possible et ouvre de nouvelles perspectives que nous avons hâte de découvrir en suivant le travail d'Alain Foix.   

 

Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-26 :
Une Reine en exil - Théâtre Le Verbe Fou
Requiem pour un louis d'or -  Théâtre Le verbe Fou
 

• Archives :
Littoral - Théâtre de la Colline
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
V.I.T.R.I.O.L. - Théâtre de la Tempête
L'Eveil du printemps - Théâtre L'Etoile du Nord
Anne-Marie la beauté - Théâtre de la Colline
Toute nue - Variation Feydeau Noren - Théâtre Paris-Villette
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6899)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=