Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce A la découverte de Minoru Shibuya
Maison de la Culture du Japon  (Paris)  Du 27 avril au 5 mai 2011

La Maison de la Culture du Japon reprend sa programmation consacrée aux maîtres du cinéma japonais. Cette fois-ci encore, avec Minoru Shibuya (1907-1980), il s’agira d’un grand maître méconnu qui a été l’un des piliers des studios Shôchiku.

Dans les années 1930, il a d’abord été l’assistant des plus grands : Heinosuke Gosho, Mikio Naruse et Yasujirô Ozu. Passant à la réalisation, il tourne d’abord des mélodrames modernes à succès, genre qui était alors la marque de fabrique de sa compagnie.

Dans les années 1950, il s’affirme comme auteur avec des comédies satiriques sur les mœurs japonaises de l’après-guerre.

En trente ans de carrière, Shibuya aura réalisé une trentaine de films. Les 7 films de l’hommage de la MCJP permettront donc de le mieux connaître. Signalons qu’il utilisait souvent les mêmes acteurs que son maître et collègue Ozu.

Cet hommage sera ainsi l’occasion de découvrir qu’un des acteurs fétiches d’Ozu, Chishû Ryû, dont on n’a pas oublié les prestations hiératiques dans "Voyage à Tokyo" et dans "Le Goût du Saké", était en réalité un grand comique .Chez Shibuya, l’homme réservé et douloureux d’Ozu fait rire et parle beaucoup.

En cette période douloureuse pour le Japon, votre présence à la Maison de la Culture du Japon sera aussi un moyen d’apporter votre soutien amical à une population plongée dans le malheur. Nul doute que sur place, outre le plaisir cinématographique, il vous sera loisible de manifester concrètement ce soutien.

N’oublions pas que la culture est aussi le meilleur moyen de rapprocher les peuples !

 

En savoir plus :

Le site officiel de laMaison de la Culture du Japon


Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 15 novembre 2020 : Novembre à Paris

Les 13 novembre (a fortiori quand cela tombe un vendredi) ne seront plus vraiment les mêmes depuis 2015. Nos pensées vont nécessairement vers les victimes et leurs proches de ces attentats. En attendant de pouvoir retourner en concerts, aux terrasses de cafés, partageons un peu de joie au travers de notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"Pursue a less miserable life" de Saffron Eyes
"Reborn" de Aldo Romano
"Dear mademoiselle" de Astrig Siranossian
"Lignes futures" de Brazzier
"Song machine, season one : Strange timez" de Gorillaz
"Mémoire d'un enfant de 300 000 ans" de Imbert Imbert
"Perspectives & avatars" de Laura Perrudin
"Aux amis qui manquent" la 4eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Frédéric Chopin" de Roustem Saitkoulov
"Beethoven, un nouveau manifeste" de Simon Zaoui
"Any day now" de The Brooks
et toujours :
"Walton, Grisi & Prokofiev : Heroes" de Adrien La Marca
"Noir lac" de David Neerman
"Tonus !" de Old School Funky Family
"Difference and repetition (a musical evocation of Gilles Deleuze" de Palo Alto
"Primevère" de Primevère
"Spirit song" de Simon Moullier
"Untried ways" de Solaris Great Confusion

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Antigone" de Lucie Berelowitsch
"La vie de Galilée" de Bertold Brecht
"La Nuit des taupes" de Philippe Quesne
"To my only desire" de Gaëlle Bourges
"Cléopâtre in love" de Christophe Fiat et Judith Henry
"Affordable Solution for Better Living" de The´o Mercier et Steven Michel
pour rire et sourire :
"Panique au Plaza" de Ray Cooney
"Oscar" de Claude Magnier
"Shirley & Dino à Marigny"
"Philippe Lelièvre - Givré !"
et un air d'opéra avec "L'Orfeo" de Claudio Monteverdi

Expositions :

découvrir l'exposition commentée "Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
voir ou revoir l'exposition "Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André en vidéo
des visites d'expositions commentées par les commissaires : "Delacroix" au Musée du Louvre "Berthe Morisot" au Musée d'Orsay
découvrir le Musée Nissim de Camondo à Paris
la Cité de la Dentelle et de la Mode à Calais et à Toulouse au musée d'art contemporain Les Abattoirs
le Musée Albertina de Vienne et l'Alte Nationalgalerie Staatliche à Berlin
le Musée Robert Brady à Cuernavaca au Mexique et le Musée National des Beaux-Arts de Rio de Janeiro

Cinéma :

at home en steaming gratuit et pour tous les goûts :
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"A perdre la raison" de Joachim Lafosse
"Dieu seul me voit "de Bruno Podalydès
"Starbuck" de Ken Scott
"Bébé tigre" de Cyprien Vial
"Un poison violent" de Katell Quillévéré
"Versailles " de Pierre Schoeller

Lecture avec :

"Histoire politique de la roue" de Raphael Meltz
"Inépuisables" de Vivian Gornick
"Kudos" de Rachel Cusk
"Se cacher pour l'hiver" de Sarah St-Vincent
"Histoire navale de la seconde guerre mondiale" de Craig L. Symonds
et toujours :
"Brûler, brûler, brûler" de Lisette Lombé
"Christophe Honoré, les corps libérés" de Mathieu Champalaune
"Dark was the night" de Grégoire Hervier
"Paris-en-fantasy : La légende du Saint-Crââne" de Bret Nephaeus
"Tupinilândia" de Samir Machado de Machado

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 17 janvier 2021 : Voir le bon côté des choses
- 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure
- 3 janvier 2021 : Tous nos voeux de santé et d'année moins pire que l'autre
- 27 décembre 2020 : Pas de vaccin contre la culture !
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=