Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Master Classes de Jean-Laurent Cochet
La Pépinière Théâtre  (Paris)  16 mai 2011

Pour cette avant-dernière Master Classe de la saison 2010-2011, Jean-Laurent Cochet annonce un programme placé sous le signe de l'éclectisme et de la nouveauté. La soirée début avec le retour aux fondamentaux, c'est-à-dire les Fables de La Fontaine qui constituent la base de son enseignement de l'art dramatique.

Il rappelle que La Fontaine est un "génie incontrôlable" dont la lecture des fables est source de découverte permanente notamment par la connaissance de l'âme humaine qu'elles recèlent dans un registre qu'il situe entre Confucius et George Haldas. Il délivre également au public un conseil et une recette de jouvence : faire du fablier son livre de chevet et lire une fable par jour.

Le plus jeune de ses élèves, Maximilien Solves, 16 ans au compteur, qui se révèle particulièrement précoce, ouvre le feu avec "Les animaux malades de la peste" en suivant les préceptes prônés et dispensés par le Maître.

Suivront deux déclinaisons différentes avec la manière pince-sans rire de Benoît Chauvin, et celle pétulante de Anthony Henrot pour deux fables sans doute moins connues du public respectivement "Les vautours et les pigeons" et "Le loup et le renard dans le puits".

Quant à Sylvain Mossot, élève déjà aguerri qui a été choisi par Francis Huster pour jouer le rôle du Commandeur dans le "Dom Juan" de Molière qu'il va mettre en scène et jouer dans les prochains festivals d'été, il s'attaque à la fable "La matrone d'Ephèse" particulièrement ardue non seulement en raison de sa longueur - Jean-Laurent Cochet indique à ce propos qu'elle a donné lieu, sous le titre de "L'école des veuves" et la plume de Jean Cocteau, à une transposition théâtrale qui avait été pour Arletty - mais également du vocabulaire utilisé qui comprend moult archaïsmes.

Ensuite, Jean-Laurent Cochet invite le public à suivre une nouvelle "rubrique" dans cette Master Classe qui consiste à présenter des scènes en version originale, en l'occurrence en anglais, qui permettent d'entendre différemment le jeu des comédiens.

Des élèves confirmés s'attellent à cet exercice : Franck Cicurel tout à fait fascinant dans la célèbrissime scène "To be or not to be" du "Hamlet" de Shakespeare et Vincent Simon et Laurence Fischer, tous deux particulièrement justes et convaincants, dans une scène de "Un tramway nommé désir" de Tennessee Williams. Par ailleurs, Michaela Morton, qui a vécu aux Etats-Unis et est parfaitement bilingue, dans le rôle de Viola, donne un extrait réussi de "La nuit des rois" de Shakespeare.

Retour au théâtre français avec le monologue du soldat mort extrait de "Une fille pour du vent" écrite par l'un des grands auteurs affectionnés par Jean-Laurent Cochet, André Obey, sur la tragédie d'Iphigénie et qui constitue une scène de travail particulièrement ardue. Elle est merveilleusement interprétée, dixit le Maître lui-même ce qui n'est pas rien, par Sam Richez, jeune comédien éprouvé que le public a pu découvrir dans "Aimer" de Paul Géraldy présenté cette saison à l'Espace Comédia dans une mise en scène de Pierre Delavène et qui sera dès le 7 juin prochain sur la scène de la pépinière Opéra dans "Tu m'as sauvé la vie" la pièce de Sacha Guitry mise en scène et interprété par Jean-Laurent Cochet qui y retrouvera le comédien Jean-Pierre Castaldi qui fut son premier élève lors de l'ouverture de son cours après son départ de la Comédie Française.

Autre exercice pratiqué aux cours mais qui constitue une rareté pour les Master Classe, celui que Jean-Laurent Cochet appelle "le changement de sexe" et qui consiste à faire interpréter un rôle masculin par une femme et vice-versa. Et ce soir, le "Ruy Blas" de Victor Hugo aura les traits de Estelle Georget qui assure la partition avec talent.

Quittons l'Espagne du 17ème siècle pour l'Italie du 20ème avec Federico Santacroce et Rebecca Saada, cette dernière figurant également dans la distribution de "Tu m'as sauvé la vie", qui ont adapté pour la scène un extrait du chef d'oeuvre de Federico Fellini qu'est "La strada". Rebecca Saada particulièrement à l'aise dans le registre de la comédie et du comique prouve ici sa pertinence dans celui de l'émotion.

L'heure tourne irrémédiablement et pour couronner cette soirée Romain Trichereau et Marina Cristalle, comédienne et assistante du Maître, tous deux excellents, embarquent les spectateurs pour une croisière théâtrale avec une scène "Sur mon beau navire", délicieuse comédie de Jean Sarment que Jean-Laurent Cochet appelle "notre deuxième Musset".

Enfin, bouclant la boucle, Romain Trichereau, resté sur scène, clôt la soirée avec la fameuse fable "Le corbeau et le renard" qu'il personnalise de manière désopilante.

Décidément, Jean-Laurent Cochet a bien raison en évoquant en prologue à cette Master Classe les ressources inépuisables de La Fontaine.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de la Master Classe du 7 mars 2011
L'entretien de avril 2011 avec Jean-Laurent Cochet
L'entretien de mars 2011 avec Jean-Laurent Cochet
La chronique de la Master Classe du15 novembre 2010
La chronique de la Master Classe du 25 octobre 2010
La chronique de la Master Classe du 13 septembre 2010

En savoir plus :

Le site officiel des Cours Jean-Laurent Cochet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
Promenade de santé - Théâtre Le Verbe Fou
La Mégère apprivoisée - Artistic Théâtre
Tout Dostoievski - Théâtre Le Lucernaire
Saccage - Manufacture des Abbesses
Le Dernier jour d'un condamné - Théâtre Essaion
Jeanne d'Arc - Théâtre de la Contrescarpe
Don Juan - Théâtre national de Chaillot
L'Art de conserver la santé - Théâtre de la Bastille
On purge bébé - Théâtre de l'Atelier
Here & Now - Centre Culturel Suisse
Le destin moyen d'un mec fabuleux - Studio Hébertot
Virginie Hocq ou presque - Théâtre Tristan Bernard
Nicolas de Staël - La fureur de peindre - Théâtre Le Lucernaire
Un jour, je reviendrai - Théâtre de Sartrouville
L'Habilleur - Théâtre Berthelot
La Légende du Saint Buveur - Théâtre du Petit Montparnasse
Petit frère, la grande histoire Aznavour - Théâtre 12
Aux 2 colombes - Théâtre Le Ranelagh
Le petit coiffeur - Théâtre Rive Gauche
Mon âge d'Or - Théâtre Les Rendez Vous d'Ailleurs
L'Amérique n'existe pas - Théâtre Essaion
Et le coeur fume encore - Théâtre Gérard Philippe
Vivre ! - Théâtre la Colline
Un cadeau particulier - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Exils intérieurs - Théâtre des Abbesses
La loi de la gravité - Comédie de Béthune
Exécuteur 14 - Théâtre du Rond-Point
Lorsque Françoise paraît - Théâtre Lepic
Crésus - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Flagrant déni - Théâtre de la Huchette
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6957)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=