Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lisa Portelli
Le Régal  (Wagram)  mai 2011

Elle fut une découverte du Printemps de Bourges en 2006, une éternité à notre époque. Mais elle n’est pas tombée dans l’oubli. Pour cela, elle a roulé son minois dans moults festivals et tremplins de la chanson, ceux qui se passent devant des vrais gens, pas de paillettes télévisuelles formatées. Elle est restée elle-même, a certainement mûri, et conclut ce parcours par un album Le Régal, et franchement, c’est un régal.

Son petit nom est Lisa, rien à voir avec la famille américaine jaune du dessin animé de la TNT. Lisa Portelli, une guitare, de la pop à la française, et tout va bien. Elle fait penser au soleil, aux premières fleurs du printemps, aux jupes à carreaux et au vent dans les cheveux. De ses débuts à la guitare chez l’école de musique de son quartier à 10 ans, au bac Musique, au conservatoire classique, à la découverte de la guitare électrique, à la chansonnette, elle est passée de petite graine à grand arbre tout plein de feuilles, riche des qualités de ses rencontres.

Et elle cumule tout ça dans cet album à la fois rigoureux et juste. Sous des airs d’ange en pyjama, elle cache une combinaison latex pas très confortable, mais lui donnant un air sexy et chic. Elle ne crie jamais, mais on sent quelque chose qui bouillonne là-dessous. Le rythme s’installe aux premières notes, reste jusqu’à la fin, les mélodies rentrent, les textes tiennent la route, sa voix ne bouge pas d’un poil. Ma sauvagerie en a prix un coup, je l’ai adoptée sans concession, à la mimer devant la glace, avec brosse à cheveux et brushing dans le vent, j’étais ridicule, mais j’ai adoré.

Parce que j’aurai pu dire ce qu’elle chante : le moment où on se rend compte que nous avons entassé nos rêves dans des malles, pendant que le temps passe plus vite que prévu ("Les chiens dorment"). Mais elle sait ne pas être déprimante, au contraire, ce titre dit aussi qu’il n’est jamais trop tard, puisque la lune est toujours au même endroit.

Elle sait aussi être amoureuse dans "Le régal", aucune importance d’être insomniaque si c’est pour sa peau, le regarder dormir à n’en plus finir, percer cette étrange lueur qui habite son visage dans le noir… Idem dans "Le tableau" de son homme à moitié nu sous ses couvertures. Et parle d’avenir, de futur, d’espoir, de bonté, de mensonge, de défauts, Lisa Portelli met des mots sur des sentiments, des états d’âmes et des émotions du quotidien, ce que nous ne savons pas toujours faire.

Elle sait être douce, aimante, sans être une cocotte poudrée, car elle y ajoute sa touche féline, une patte de velours qui cache de minuscules griffes rétractables, acérées comme du venin, dont elle use peu, mais avec précision. Un régal.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La Nébuleuse de Lisa Portelli
Lisa Portelli en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 23 juillet 2010)
Lisa Portelli en concert à L'Alhambra (mercredi 24 novembre 2010)
Lisa Portelli en concert à Ben Mazué - Namasté - Lisa Portelli - Twin Twin (mardi 1er février 2011)
Lisa Portelli en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Lisa Portelli en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - jeudi 13 septembre
Lisa Portelli en concert à La Maroquinerie (samedi 15 décembre 2012)
L'interview de Lisa Portelli (mardi 27 novembre 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Lisa Portelli
Le Facebook de Lisa Portelli


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-11-29 :
Yves Marie Bellot - Grand plongeoir
Switch Trio - In Town
Clarys - De là
Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta - Songs
Star Feminine Band - Star Feminine Band
Valerie June - Stay / Stay Meditation / You And I EP
Vaiteani - Signs
Hélène Grimaud - The Messenger
Eau Rouge - I know that you know
Emma Ruth Rundle & Thou - May Our Chambers Be Full
Listen in Bed - SELECTORAMA (Saison 2 MIX4)

• Edition du 2020-11-22 :
Manuel Bienvenu - Glo
Daniel Trakell - Warning Bell
Lambchop - Trip
Ane Brun - After the great storm & How beauty holds the hand of sorrow
Al Pride - Sweet Roller
Aurore Voilqué Trio - Un soir d'été
Matt Berninger - Serpentine prison
Listen in Bed - Lambchop's Trip (Saison 2 Emission 5)
Rumer - Nashville Tears
Laetitia Shériff - Stillness
Fredda - Bisolaire
Nadéah - Lockdown Care Bundle EP
Morgane Imbeaud - Je ne vous oublierai jamais
 

• Archives :
Primevère - Primevère
Palo Alto - Difference and Repetition (a musical evocation of Gilles Deleuze)
Adrien La Marca - Walton, Grisi & Prokofiev : Heroes
Solaris great confusion - Untried Ways
Simon Moullier - Spirit Song
David Neerman - Noir Lac
Old School Funky Family - Tonus !
Listen in Bed - US / FR (Saison 2 MIX3)
Michel Dalberto - Ravel : Gaspard de la Nuit, Miroirs, Sonatine, Valses
Benjamin Faugloire Project - L
Mariuus - Grand parc EP
Le Deal - Jazz Traficantes
Stracho Temelkovski - The Sound Braka
Frantic - Recital
Helluvah - Lonely Riots
Thibaut Garcia - Aranjuez
Romain Humeau - Interview
Blast Candy - Blast Candy
Ninja Cyborg - The Sunny Road
Listen in Bed - Contrasts (Saison 2 Emission 3)
Samarabalouf - No Future
We Hate You Please Die - Got The Manchu (mini clip / live report)
RoSaWay - Dreamer EP
Khatia Buniatishvili - Labyrinth
The Hyènes - Verdure
Mondo Cane - Ce qui suit EP
Jacques Schwarz-Bart - Soné Ka-la 2 Odyssey
Christophe Rousset - Armand-Louis Couperin : Pièces de clavecin
Pointe du Lac - LP2
Vox Bigerri - Jorn
- les derniers albums (6229)
- les derniers articles (168)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1096)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=