Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Putsch
La Loge  (Paris)  juillet 2011

Spectacle déambulatoire du Club de la Vie Inimitable, avec Lucas Bonnifait, Astrid Defrance, Ava Hervier, Ophélie Legris, Mathias Robinet et Pit Spector.

S'agissant de "Putsch", plutôt que de pièce de théâtre, le Club de la Vie Inimitable préfère parler de spectacle déambulatoire.

La géographie de la salle de La Loge a été entièrement modifiée afin de former de petites salles indépendantes pour un musée consacré à une guerre civile qui a eu lieu jadis dans un pays imaginaire.

Cependant, plus qu'un musée, pour réveiller la ferveur du peuple, le guide raconte l'histoire, mais des acteurs jouent aussi les faits marquants de cet affrontement entre forces rivales, durant lequel le pays tombe au main d'un tyran qui décide de décimer les hippies mais finit assassiné par un écureuil mutant qui lui saute à la gorge.

Le public se retrouve à passer de salle en salle, parfois en marchant à quatre pattes, pour assister à des reconstitutions d'évènements. Lorsque des lunettes en papier aux filtres rouges et bleus sont données afin d'assister au putsch final en 3D, on pense au mémorial de Caen qui, il y a quelques années, vantait une nouvelle attraction de ce type pour attirer les touristes. Comme quoi, la fiction théâtrale n'est parfois pas très loin de la réalité du "devoir de mémoire" au prisme des obligations de rentabilité économique.

Il est par contre dommage d'aborder le sujet de la mémoire historique sous un angle qui se voudrait impartial. En effet, les musées consacrés aux anciennes dictatures renversées abordent souvent le sujet selon un parti-pris presque caricatural, par exemple le "Musée du Communisme" à Prague ou le "Parc des Statues (Szoborpark)" en périphérie de Budapest, encore plus édifiant que ce que la troupe du Club de la Vie Inimitable tourne en dérision.

Ce spectacle qui prend la forme d'une farce d'un format inhabituel surprend, amuse par le jeu volontairement trop appuyé de ses acteurs ou ses références, à "Sacré Graal" des Monty Python par exemple, mais surtout peut se vanter d'une scénographie très inhabituelle et osée dans un espace si restreint.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=