Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Minors
Ways/times  (autoproduit)  septembre 2011

Parmi les bonnes choses que la fin du vingtième et le début du vingt et unième siècles auront réussi à faire, il y a un certaine démocratisation de l'industrie musicale. Facile, aujourd'hui, d'autoproduire son album, de le distribuer et de le médiatiser, de monter son petit label bien à soi, de se faire connaître dans le monde entier. Un certain nombre de grands noms d'aujourd'hui sont d'ailleurs les preuves devenues bankable de ces opportunités dont on n'aurait su raisonnablement rêver lors de la décade dorée du rock (1967-1976), pourtant pas avare en aventures et en coups de pokers.

S'il faut reconnaître qu'il y a dans ce lot de l'autoproclamé musical autant de bon que de mauvais, il n'est pas rare de tomber, de ci de là, sur de petites pépites réjouissantes. Sans aller jusqu'au coup de génie capable de renverser votre univers musical, le premier album des parisiens des Minors pourrait bien vous donner cette impression que le véritable avenir d'une production artistique musicale se situe dans cette direction-là.

Do it by yourself, tu t'affranchiras au moins de l'impératif de rentabilité qu'un bourgeois propriétaire des moyens de production musicaux voudrait t'imposer. La révolution prolétarienne indie-folk serait-elle en marche ? C'est le genre de rêve en rouge et or que ce Ways/Time pourrait bien inspirer, avec sa liberté plein les bouches de ses chœurs, avec ses mélodies amples comme une internationale.

L'album est clairement inspiré par des formations comme Arcade Fire ou Fleet Foxes (pop orchestrale) et les premiers Silver Mt Zion (fragilité et sens de la mélodie fragile, à l'équilibre incertain) ; les plus parisiens d'entre-nous se rappelleront probablement aussi de MØn, autre formation capitaliste parfaitement autonomisée et recommandable. L'album n'hésite pas à aller puiser ses sonorités à de multiples sources, mariant les instruments du rock et de la pop aux cordes et vents des orchestres, aux rythmiques africaines, aux électronicités synthétiques... L'ensemble en bref est un joyeux bordel alter-mondialisé, qui réussit le prodige du dosage parfait, évitant les écueils du jusqu'au-boutisme, du mauvais goût, du kitsch.

Un disque inattendu, à tous les sens du terme, auquel on souhaite un accueil chaleureux, qui nous rassurerait sur l'état du monde et la capacité du public à s'abstraire des formatages que les majors veulent parfois lui imposer. Stop aux grands machins, vive les petits trucs. Bienvenue aux Minors.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Minors parmi une sélection de singles (octobre 2013)
La chronique de l'album This Is Not Happening EP de Minors

En savoir plus :
Le Bandcamp de Minors
Le Myspace de Minors


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-11-29 :
Yves Marie Bellot - Grand plongeoir
Switch Trio - In Town
Clarys - De là
Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta - Songs
Star Feminine Band - Star Feminine Band
Valerie June - Stay / Stay Meditation / You And I EP
Vaiteani - Signs
Hélène Grimaud - The Messenger
Eau Rouge - I know that you know
Emma Ruth Rundle & Thou - May Our Chambers Be Full
Listen in Bed - SELECTORAMA (Saison 2 MIX4)

• Edition du 2020-11-22 :
Manuel Bienvenu - Glo
Daniel Trakell - Warning Bell
Lambchop - Trip
Ane Brun - After the great storm & How beauty holds the hand of sorrow
Al Pride - Sweet Roller
Aurore Voilqué Trio - Un soir d'été
Matt Berninger - Serpentine prison
Listen in Bed - Lambchop's Trip (Saison 2 Emission 5)
Rumer - Nashville Tears
Laetitia Shériff - Stillness
Fredda - Bisolaire
Nadéah - Lockdown Care Bundle EP
Morgane Imbeaud - Je ne vous oublierai jamais
 

• Archives :
Saffron Eyes - Pursue a less miserable life
Roustem Saïtkoulov - Frédéric Chopin
Simon Zaoui - Beethoven, un nouveau manifeste
Brazzier - Lignes futures
Astrig Siranossian - Dear Mademoiselle
Aldo Romano - Reborn
Gorillaz - Song Machine, Season One : Strange Timez
The Brooks - Any day now
Laura Perrudin - Perspectives & Avatars
Imbert Imbert - Mémoires d'un enfant de 300 000 ans
Listen in Bed - Aux amis qui manquent (Saison 2 Emission 4)
Primevère - Primevère
Palo Alto - Difference and Repetition (a musical evocation of Gilles Deleuze)
Adrien La Marca - Walton, Grisi & Prokofiev : Heroes
Solaris great confusion - Untried Ways
Simon Moullier - Spirit Song
David Neerman - Noir Lac
Old School Funky Family - Tonus !
Listen in Bed - US / FR (Saison 2 MIX3)
Michel Dalberto - Ravel : Gaspard de la Nuit, Miroirs, Sonatine, Valses
Benjamin Faugloire Project - L
Mariuus - Grand parc EP
Le Deal - Jazz Traficantes
Stracho Temelkovski - The Sound Braka
Frantic - Recital
Helluvah - Lonely Riots
Thibaut Garcia - Aranjuez
Romain Humeau - Interview
Blast Candy - Blast Candy
Ninja Cyborg - The Sunny Road
- les derniers albums (6229)
- les derniers articles (168)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1096)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=