Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'année de la pensée magique
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  novembre 2011

Récit dramatique écrit par Joan Didion dit par Fanny Ardant dans une mise en scène de Thierry Klifa.

"Cela vous arrivera à vous aussi. C’est ce que je suis venu vous dire". C’est ainsi que s'ouvre "L’année de la pensée magique", version théâtrale signée Joan Didion de son propre roman, traduite et adaptée en français par Christopher Thomson et Thierry Klifa.

Dans ce best-seller autobiographique écrit en 2006, l’auteur lève le tabou de la mort et appréhende les différentes façons de traverser cette épreuve et d’y survivre.

Joan marche sur la terrasse en bois (reproduction fidèle, on le verra à la fin, de celle de cette famille), unique décor du spectacle, et raconte. Tout commence par la mort de son mari, survenue à table à la fin d’un diner. Et soudain, tout passe du bleu au noir. Sa vie bascule à tout jamais. L’hôpital, les services sociaux, l’autopsie… De façon répétitive avec des détails presque cliniques, elle retrace ce bouleversement.

Rien ne nous est épargné et l’on suit cette femme dans sa souffrance, essayant de ne pas sombrer. D’abord dans le déni, par la pensée magique : celle qui rassemble ses forces dans une dimension certes imaginaire mais aux répercussions bien réelles, elle parviendra avec l’aide de l’écriture à renaître à la vie.

Et tandis que sa fille, longtemps hospitalisée dans le coma, la quittera à son tour, elle se retrouvera seule, démunie mais infiniment reconnaissante. Par ce regard plein d’acuité, elle réussit avec émotion mais aussi une force étonnante, à ne garder que le sel de la vie, sa fragilité et son inestimable prix.

Fanny Ardant met au service du théâtre, aux gens à qui il s’adresse, sa présence inoubliable, sa sublime langueur et la chaleur de sa voix, comme une caresse qui passe et s’enfuit. Avec une sobriété admirable et des trésors d’émotion, elle laisse dans ce monologue implacable, la trace indélébile d’une grande actrice au sommet de son art.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=