Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Band Of Skulls
Sweet Sour  (PIAS Recordings)  février 2012

Baby darling doll face honey, le premier album de Band Of Skulls sorti en 2009 était déjà vraiment pas mal et avait reçu beaucoup de bonnes critiques. Pour le difficile passage du deuxième album, les anglais n’y sont pas allés de main morte pour nous livrer 10 morceaux d’un très bon niveau.

On est dès le début pris entre un blues un peu vicieux et une ambiance rock sudiste 60’s. Mais il n’y a pas que des gros riffs de guitare cradingue, c'est aussi une avalanche de mélodie subtile et efficace. Ils avaient déjà, dans le précédent album, distillé nombre de ballades et ils remettent ça avec Sweet Sour.

Pour les allergiques aux grosses envolées garage, il y a beaucoup de passages mélodiques et doux. "Bruises" alterne entre le calme des couplets et les guitares tranchantes du refrain. "Lay My Head Down" est une ballade mélancolique à deux voix qui vous filent des frissons. "Navigate" et "Hometowns" sont aussi tout en douceur, rendant cet album parfois un peu trop calme. Car le groupe n’est jamais aussi bon que quand il nous fait du rentre-dedans en envoyant bien la sauce.

Le disque est doucement subtil mais heureusement, il reste puissamment rock notamment grâce à la batterie musclée de Matt Hayward. Mais que les passionnés de rock bluesy lancinant se rassurent, un bon tiers de l’album est rempli de bon riffs garage bien énergiques. "Bruises" cité  plus haut n’est pas à plaindre en quantité de grosses guitares qui balancent. "The Devil Takes Care of His Own" est très brut de décoffrage, avec un riff bien gras qui renvoie au gimmick de "20th Century Boys" de T-Rex.

Band Of Skulls n’est pas sans rappeler The Dead Weather de Jack White et Alison Mosshart, pour le côté bluesy mais surtout pour les harmonies entre Emma Richardson et Russell Marsden, même si sur ce disque Emma a tendance à prendre un peu le dessus. Le groupe fait aussi furieusement penser aux très tendance Black Keys, ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le trio de Southampton joue souvent en première partie du duo américain.

Un bon album, un brin trop calme mais qui délivre quand même assez d’énergie et nous assène des riffs dévastateurs de bon aloi.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Baby darling doll face honey de Band Of Skulls
Band Of Skulls en concert au Festival Art Rock 2010
Band Of Skulls en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Band Of Skulls en concert au Grand Mix (vendredi 18 mai 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Band Of Skulls
Le Myspace de Band Of Skulls


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-13 :
Orouni - Interview
Listen in Bed - The Sopranos (Mix #2)
Listen in Bed - Vinyles (émission 2)
Vanille - Amazona
Parlor Snakes - Disaster Serenades
Olivier Rocabois - Ship Of Women / Somewhere In A Nightmare EP
Marie Sigal - Les géraniums EP
Festival Levitation France #7 (édition 2019) - The Warlocks - Black Midi - Frustration - Iceage - Fat White Family - Vanishing Twin - France - L'Epée - Frankie and the Witch Fingers
Pierre Daven-Keller - Kino Music
Michel Dalberto - Beethoven, 5 Sonates pour piano
Sarah Amsellem - Miracles
Vincent David - Pulse
La Féline - Vie Future
Samba de la Muerte - A Life with Large Opening

• Edition du 2019-10-06 :
Xavier - Sprayed Love
Fabien Martin - aMour(s)
Alexandra Luiceanu - Matriochka : Romantic Fantaisies & Transcriptions from Russia
Maud Geffray - Still Life : a tribute to Philip Glass
Alex Beaupain - Pas plus le jour que la nuit
Lucienne Renaudin Vary - Mademoiselle in New York
The Great Old Ones - Interview
Hugues Mayot - L'Arbre rouge
Liam Gallagher - Why me ? Why not.
Baden Baden - La Nuit Devant
Rabih Abou-Khalil - The Flood and The Fate of The Fish
Listen in Bed - Drive (Mix #1)
Listen in Bed - Les disques dans notre vide poche (émission #1)
 

• Archives :
Johanna Saint-Pierre - The NYC Summer Sessions EP
Holy Fuck - Luxe featuring Alexis Taylor
Alarm Will Sound - The hunger
Bruno Rigutto - Chopin : Nocturnes
Sylvain Rifflet - Troubadours
Ensemble Aedes & Mathieu Romano - Brel & Barbara A cappella
Initiative H - Initiative H X Moondog Pax for a Sax Remix
Boucan - Déborder
Caravan Palace - Chronologic
Nantucket Nurse - The Uncompleted Works Volumes 1, 2 &3
Mister Moonlight - The Basement Tapes
Debout sur le Zinc - Vian par Debout sur le Zinc
Studio Electrophonique - Buxton Palace Hotel
Quatuor Béla & Moriba Koïta - Impressions d'Afrique
Mike Patton & Jean-Claude Vannier - Corpse Flower
Samir Barris - Fin d'été
Gérald Genty - Là-Haut
Joseph Fisher - Interview
Florian Noack - Prokofiev : Visions Fugitives
Hildebrandt - ïLeL
Dpt Store - Tokyo dreams
Kronos Quartet - Terry Riley : Sun Rings
One Rusty Band - Voodoo Queen
Marie-Nicole Lemieux - Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières
Black Midi - Schlagenheim
Moddi - Like In 1968
L'épée - Diabolique
Violet Arnold - Moon
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août - Prince Miiaou - Julia Jacklin - Clara Luciani - Patti Smith - Jeanne Added
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Vendredi 23 août - Namdose - Puts Marie - Yak - Slaves - Lysistrata - Gogol Bordello - The Psychotic Monks - Foals
- les derniers albums (5764)
- les derniers articles (128)
- les derniers concerts (2314)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1077)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=