Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Band Of Skulls
Sweet Sour  (PIAS Recordings)  février 2012

Baby darling doll face honey, le premier album de Band Of Skulls sorti en 2009 était déjà vraiment pas mal et avait reçu beaucoup de bonnes critiques. Pour le difficile passage du deuxième album, les anglais n’y sont pas allés de main morte pour nous livrer 10 morceaux d’un très bon niveau.

On est dès le début pris entre un blues un peu vicieux et une ambiance rock sudiste 60’s. Mais il n’y a pas que des gros riffs de guitare cradingue, c'est aussi une avalanche de mélodie subtile et efficace. Ils avaient déjà, dans le précédent album, distillé nombre de ballades et ils remettent ça avec Sweet Sour.

Pour les allergiques aux grosses envolées garage, il y a beaucoup de passages mélodiques et doux. "Bruises" alterne entre le calme des couplets et les guitares tranchantes du refrain. "Lay My Head Down" est une ballade mélancolique à deux voix qui vous filent des frissons. "Navigate" et "Hometowns" sont aussi tout en douceur, rendant cet album parfois un peu trop calme. Car le groupe n’est jamais aussi bon que quand il nous fait du rentre-dedans en envoyant bien la sauce.

Le disque est doucement subtil mais heureusement, il reste puissamment rock notamment grâce à la batterie musclée de Matt Hayward. Mais que les passionnés de rock bluesy lancinant se rassurent, un bon tiers de l’album est rempli de bon riffs garage bien énergiques. "Bruises" cité  plus haut n’est pas à plaindre en quantité de grosses guitares qui balancent. "The Devil Takes Care of His Own" est très brut de décoffrage, avec un riff bien gras qui renvoie au gimmick de "20th Century Boys" de T-Rex.

Band Of Skulls n’est pas sans rappeler The Dead Weather de Jack White et Alison Mosshart, pour le côté bluesy mais surtout pour les harmonies entre Emma Richardson et Russell Marsden, même si sur ce disque Emma a tendance à prendre un peu le dessus. Le groupe fait aussi furieusement penser aux très tendance Black Keys, ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le trio de Southampton joue souvent en première partie du duo américain.

Un bon album, un brin trop calme mais qui délivre quand même assez d’énergie et nous assène des riffs dévastateurs de bon aloi.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Baby darling doll face honey de Band Of Skulls
Band Of Skulls en concert au Festival Art Rock 2010
Band Of Skulls en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Band Of Skulls en concert au Grand Mix (vendredi 18 mai 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Band Of Skulls
Le Myspace de Band Of Skulls


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-06-07 :
Listen in Bed - Lullaby (Mix #15)
Jo Wedin & Jean Felzine - Interview
Alexandre Herer - Nunataq
Minhsai - Introsessions EP
LANE - Pictures Of Century
Chouk Bwa & The Ångströmers - Vodou Alé
Quatuor Eclisses - Evocación
Moh! Kouyaté - Guinea Music All Stars
Orwell - Parcelle Brillante
Tazieff - Is this Natural
The Reed Conservation Society - EP 2

• Edition du 2020-05-31 :
Enzo Carniel - Wallsdown

• Edition du 2020-05-24 :
Quintet Bumbac - Miroirs
Maîtrise Notre-Dame de Paris - Notre-Dame, Cathédrale d'émotions
Gary Bartz & Maisha - Night Dreamer Direct-To-Disc Sessions
Antoine Hénaut - Par défaut
Jean Daufresne & Mathilde Nguyen - Miroir
Isabel Sörling -  Mareld 
Larkin Poe - Self Made Man
Marie Oppert - Enchantée
Miro Shot - Interview
Eldad Zitrin - Three old Words
 

• Archives :
Anne de Fornel - Jay Gottlieb - Cage Meets Satie
Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce - Love is everywhere
Les Enfants d'Icare - Hum-Ma
Sébastien Forrester - Spirals EP
Duñe & Crayon - Hundred Fifty Roses
Facteurs chevaux - Chante-nuit
Ezra Furman - Sex Education
Hermetic Delight - F.A. Cult
Pierre - 9 songs
Batist & the 73' - Interview
Match - Superficial please EP
TV Party - Dark Heart EP
InRed - Brute Art
The Eternal Youth - Nothing is never over
Alexis Kossenko, Anna Reinhold & Emmanuel Olivier - Soir Païen
Morgane Imbeaud - Interview
Philippe Cassard - Schubert, Sonates pour piano D.845 & D.850
Other Lives - For Their Love
Myriam Barbaux-Cohen - Enrique Granados : Oeuvres pour Piano
Cuareim Quartet & Natascha Rogers - Danzas
Benoit Bourgeois - Invisible
Bertrand Betsch - La traversée
Bambara - Stray
Miro Shot - Content
Batist and the 73' - Love Songs EP
Babx - Les Saisons Volatiles
Grand Palladium - Grand Palladium
Féloche - Féloche and the Mandolin' Orchestra
Maghreb K7 Club Synth Raï, Chaoui & Staifi 1985-1997 - Divers
Tristan Pfaff - Tableaux d'Enfance
- les derniers albums (6065)
- les derniers articles (151)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1094)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=