Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Fin des Punks à Helsinki
Jaroslav Rudiš  (Books Editions)  avril 2012

Si on oppose le titre de ce livre de Jaroslav Rudiš, au fameux slogan Punk is not Dead, on se dit qu'il doit forcément y avoir quelque chose qui cloche dans l'histoire qu'on va nous conter là.

Être Punk dans les années 70, c'était No Future, pogo, crachats et Sex Pistols (au minimum et dans le désordre), une rébellion peu comprise par les contemporains de ces jeunes en opposition à la société qui les avait vu et fait grandir.

En revanche, être Punk de l'autre côté du rideau de fer, ça devait être autre chose. Une révolte toute différente de leurs homologues de l'ouest, pour toutes les raisons que l'on peut imaginer.

L'histoire que nous conte ici l'auteur est celle d'un ancien musicien punk qui, de nos jours, a organisé sa vie dans l'après. D'abord, il a vieilli et ses repères de l'ère communiste ont disparu à la fin de ce régime. Et puis la société qu'a apporté la fin du communisme n'est finalement pas non plus une panacée. Dans son bar, navigue une ribambelle de personnages, plus ou moins paumés, le monde dans lequel il s'est enfermé, est empli de mélancolie et donne le sentiment qu'il en marge de son propre présent.

En parallèle, il y a le journal de cette petite punkette, mal adaptée à sa vie et mal dans sa peau d'adolescente migrant vers l'âge adulte. Entourée par les quelques punks de sa petite ville, elle lutte pour exister dans un monde où l'on s'observe et se dénonce, où les cheveux dressés sur la tête sont comme des gyrophares dans la nuit.

Ces deux destins croisés seront autant de prétextes pour démêler l'écheveau complexe entre la révolution de l'adolescence vers l'âge adulte et la celle de la société. L'échec d'un rêve politique à donner le bonheur à ses enfants et la violence de son remplaçant, le "capitalisme" devenu norme sociale tout en ayant été l'ennemi, sont autant de nœuds aux cerveaux des protagonistes de ce roman. "Avec le capitalisme, tous les rêves ont disparu" alors qu'avant l'espoir était que le régime prenne fin, que les choses s'améliorent.

C'est avec toutes ces considérations en tête que le lecteur pourra suivre le destin de ces personnages, dont les portraits sont particulièrement bien léchés. Le récit est rondement mené, de la part de l'auteur de la bande dessinée Aloïs Nebel, et dépeint avec brio la lente disparition des idéaux, quand l'objet de la lutte disparait, que reste-t-il au contestataire ? La rébellion est peut-être un mouvement perpétuel qui ne se satisfait pas.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Jaroslav Rudiš


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-07-07 :
Les Effacées - Bernard Minier
Norferville - Franck Thilliez
La meute - Olivier Bal
7m2 - Jussi Adler Olsen
 

• Archives :
Un autre eden - James Lee Burke
Délivrées - Delilah S. Dawson
Se perdre ou disparaître - Kimi Cunningham Grant
Vic Chesnutt, le calme et la fureur - Thierry Jourdain
Joli mois de mai - Alan Parks
Mon homme marié - Madeleine Gray
La Cité des Mers - Kate Mosse
Rien de spécial - Nicole Flattery
Merci la Résistance ! - Collectif
Le temps des cerises - Montserrat Roig
Neuf mois - Philippe Garnier
De sable et d'acier - Peter Caddick-Adams
Je ne suis pas un héros - Eric Ambler
Après minuit - Gillian McAllister
Nouvelle histoire d'Athènes - Nicolas Simon
L'embrasement - Michel Goya
C'était mon chef - Christa Schroeder
Prendre son souffle - Geneviève Jannelle
Dans le battant des lames - Vincent Constantin
Hervé Le Corre, mélancolie révolutionnaire - Yvan Robin
L'heure du retour - Christopher M. Wood
Mykonos - Olga Duhamel-Noyer
Mort d'une libraire - Alice Slater
L'origine des larmes - Jean-Paul Dubois
L'Empire Britannique en guerre - Benoît Rondeau
Des gens drôles - Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
La république des imposteurs - Eric Branca
Sub Pop, des losers à la conquête du monde - Jonathan Lopez
L'absence selon Camille - Benjamin Fogel
Anna O - Matthew Blake
- les derniers articles (14)
- les derniers expos (36)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (38)
- les derniers livres (2737)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=