Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Moonrise Kingdom
Wes Anderson  mai 2012

Réalisé par Wes Anderson. Etats-Unis. Comédie dramatique. 1h34. (Sortie 16 mai 2012). Avec Bruce Willis, Eward Norton, Bill Murray, Tilda Swinton, Frances McDormand, Jared Gilman, Kara Hayward et Jason Schwartzman.

En tournant "Fantastic, Mr Fox", film infantile pour petits et grands, Wes Anderson était à la croisée des chemins : allait-il se "Timburtoniser" et basculer du côté du gros cinéma à effets ou allait-il reprendre sa petite route buissonnière entamée naguère avec "Rushmore" ?

"Moonrise Kingdom" rassurera les fans du papa de "La Famille Tenembaum" et de la "Vie Aquatique".

Avec sa compagnie de scouts kakis construisant leurs cabanes trop haut dans les arbres sur des îles fantasques où les enfants jouent des opéras de Britten entre deux raz-de-marées, Anderson reste encore dans le camp des louveteaux cinéastes n’ayant pas encore bradé leur petit monde pour rejoindre la grosse cavalerie américaine.

Son film, brillant dans sa facture maniérée, rappelant parfois dans le saugrenu le meilleur de Peter Greenaway, a le charme imprévu des œuvres pour enfants quand les parents s’en emparent sans y être invités. Cette fois, Anderson ne fait pas du cinéma pour enfants pour grands mais un cinéma pour tous les éternels enfants de 7 à 77 ans d’antan.

Certains retrouveront leurs années de scoutisme, d’autres les rêveront telles qu’elles auraient dû être. Quant aux non-pratiquants des feux de camps, ils s’attendriront devant cette belle histoire, cette douce amourette déclinant le passage de l’innocence à l’adolescence.

Tous salueront le retour de Bruce Willis au bercail de la bienveillance. Fini le Matamore montrant ses muscles pour sauver l’Amérique de Monsieur Bush. À l’aube de la soixantaine, le voilà fragile policier insulaire prêt à sauver l’orphelin menacéd’électrochocs.

À ses côtés, on notera une troupe d’acteurs heureux d’être à l’Ouest chez Wes Anderson. Outre l’habitué Bill Murray, on reverra avec plaisir Harvey Keitel jouant les vieilles badernes à la Baden Powell, on saluera Tilda Swinton dans une élégante tenue bleu pétrole d’assistance sociale rigide et l’on décernera un écusson d’honneur à Edward Norton, scout toujours se demandant s’il ne doit pas grandir un jour. On sent qu’il est ici le porte-parole de Wes Anderson, lui aussi confronté au syndrome Peter Pan.

Pour l’heure, remercions-le de se cramponner à un cinéma qui, malgré de beaux moyens, ne renie pas l’esthétique des films indépendants. Un cinéma qui n’est pas très éloigné de la veine de "Rushmore", film avec lequel Wes Anderson s’est construit cinématographiquement.

Une fois n’est pas coutume, on conseillera au spectateur de ne pas quitter la salle avant l’ultime fin du générique. En effet, le générique final décortique le travail d’Alexandre Desplats qui, avec la b.o de "Moonrise Kingdom", atteint la première division des compositeurs de musique de films. Sa confrontation avec Benjamin Britten lui permet de se hisser au niveau des plus grands.

Encore une raison d’aller voir ce film présenté en ouverture à Cannes, ce qui fait déjà de ce Festival 2012 un grand cru...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
Focus Cinéma #2 - Acteurs et Thématiques
Une vie secrète - Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga   
L'Avventura - Michelangelo Antonioni   
Yalda, la nuit du pardon - Massoud Bakhshi   
L'Ordre moral - Mario Barroso
Ailleurs - Gints Zilbalodis
Adolescentes - Sébastien Lifshitz
Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait - Emmanuel Mouret
Rocks - Sarah Gravon
Le Jardin des Finzi Contini - Vittorio de Sica
Guendalina - Alberto Lattuada
Quelle joie de vivre - René Clément
Dawson City : le temps suspendu - Bill Morrison
Le Défi du champion - Leonardo D'Agostini
Voir le jour - Marion Laine
Epicentro - Hubert Sauper
Mano de Obra - David Zonana
Effacer l'historique - Benoît Delépine et Gustave Kervern
Une Barque sur l'océan - Arnold de Parscau
Madame - Stéphane Riethauser
Ema - Pablo Larrain
Né à Jérusalem (et toujours vivant) - Yossi Atia et David Ofek
L'Envolée - Eva Riley
Nanar Story ... and the winner is... -  
Focus Cinéma #1 - Cinéastes
Les Films - Mars
Un fils - Mehdi M. Barsaoui
Les Lèvres rouges - Harry Kümel
Le Mystère Von Bulow - Barbet Shroeder
L'Etat sauvage - David Perrault
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1549)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (2)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=