Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Czars
Goodbye  (Bella Union / V2)  octobre 2004

Ce troisième album des Czars, en quelque dix années de carrière, a bien failli ne jamais paraître si ne s’était trouvée la générosité des fans, dûment remerciés dans le livret. Ces derniers ne s’y sont pas trompés : cet autre groupe de Denver, Colorado, écrit avec Goodbye une page inédite de l’histoire de l’"alternative country" US la menant dans des contrées sonores peu visitées encore.

From the other side of folk

Au départ pas si éloignés de Sixteen Horsepower (1) et Tarnation (2), le groupe apparaissait mal à l’aise dans un format apparemment trop étroit pour lui. Si sur Before…but longer (2000) la forte personnalité du groupe était déjà perceptible, on le sentait capable de suivre son propre chemin et, en ce sens, le second album avait quelque peu déçu.

Pourtant quatre années plus tard, c’est chose faite : les Czars se sont frayés leur propre route à travers la jungle des courants.

L’inspiration des Czars ne s’est pas tarie, loin de là. Toujours menés avec brio par John Grant, le groupe mélange désormais son folk-rock avec ce qui paraissait pourtant improbable jusque là : de la musique contemporaine (titres 1 et 4), du jazz (titre 6) et de l’electro plutôt old-school (titre 7).

La seconde partie de l’album, à partir du titre 8, constitue d’ailleurs un crossover réussi de tous ces courants dans lequel "Bright Black eyes", retour à la normale temporaire, apparaît comme la seule concrète concession accordée au passé.

Se côtoient ainsi sur l’album les pianos, cordes, saxo, guitares folks et rocks, claviers, samples ainsi que voix égarées, fantomatiques. Si nous sommes à la fois loin de Before…but longer, c’est néanmoins son logique et espéré prolongement.

La voix et l’écriture de John Grant atteignent une dimension surprenante, insoupçonnable jusque là. Le résultat est saisissant, impressionnant, dépassant en force et en intensité les compositions du premier album précité.

Espérons que le titre ne possède pas le sens qu’on aurait tendance à lui prêter parce que Goodbye explore des soundscapes inédits dont on aimerait connaître plus en détail la géographie et la cartographie.

Si vous n’avez pas soutenu le groupe lors de son appel de fond, c’est le moment où jamais aujourd’hui en achetant ce Goodbye qui vous fera rêver et découvrir ainsi qu’en ne ratant pas leurs concerts européens du printemps prochain.

 

(1) Les Czars accompagnaient le groupe sur le "Secret South" tour.
(2) Paula Frazer, la guitariste-chanteuse à la voix d’ange des défunts et mésestimés Tarnation, entreprenant désormais une intéressante carrière solo, collaborait d’ailleurs à plusieurs titres de "Before… ".

http://www.theczars.net


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-08 :
Listen in Bed - Une certaine urgence (émission 6)
Mata Hari - Building Site EP
Lofofora - Interview
Lofofora - Vanités
A Winged Victory for the Sullen - The Undivided Five
Fred Perreard Trio - Romantic Sketches
Orkester Nord - Martin Wåhlberg - Grétry : Raoul Barbe Bleue
Hasse Poulsen - Not Married Anymore
Bodh'aktan - De temps et de vents
Les Nus - Enfer et paradis
Céline Bonacina - Fly Fly

• Edition du 2019-12-01 :
Quintana Dead Blues eXperience - Older
Francoeur - D'où vient le Nord EP
Zimmer - Zimmer
Lion Says - Other Side Effects
Vilde Frang & Michail Lifits - Paganini, Schubert
The glossy sisters - C'est pas des manières
Love Fame Tragedy - I don't want to play the victim, but I'm really good at it EP
Octave Noire - Los Angeles
Moonchild - Little Ghost
Half Moon Run - A blemish in the great light
Listen in Bed - Black Cofvefe (Mix #5)
 

• Archives :
Kosh - Les Trois Baudets
Robert Forster - Interview
Listen in Bed - Broadcast (émission 5)
Match - Dark Shade
Christophe Panzani - Les Mauvais Tempéraments
Duo Ypsilon - Pulsions
Ultra Vomit - Interview
Beatrice Rana - Ravel : Miroirs, la valse, Stravinsky : Petrushka, The Firebird
Grèn Sémé - Poussière
Igor and the Hippie Land - Love and chaos
Enik - The deepest space of now
Geysir - Malsamaj
Lau Ngama - Interview
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
- les derniers albums (5834)
- les derniers articles (135)
- les derniers concerts (2319)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1083)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=