Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Czars
Goodbye  (Bella Union / V2)  octobre 2004

Ce troisième album des Czars, en quelque dix années de carrière, a bien failli ne jamais paraître si ne s’était trouvée la générosité des fans, dûment remerciés dans le livret. Ces derniers ne s’y sont pas trompés : cet autre groupe de Denver, Colorado, écrit avec Goodbye une page inédite de l’histoire de l’"alternative country" US la menant dans des contrées sonores peu visitées encore.

From the other side of folk

Au départ pas si éloignés de Sixteen Horsepower (1) et Tarnation (2), le groupe apparaissait mal à l’aise dans un format apparemment trop étroit pour lui. Si sur Before…but longer (2000) la forte personnalité du groupe était déjà perceptible, on le sentait capable de suivre son propre chemin et, en ce sens, le second album avait quelque peu déçu.

Pourtant quatre années plus tard, c’est chose faite : les Czars se sont frayés leur propre route à travers la jungle des courants.

L’inspiration des Czars ne s’est pas tarie, loin de là. Toujours menés avec brio par John Grant, le groupe mélange désormais son folk-rock avec ce qui paraissait pourtant improbable jusque là : de la musique contemporaine (titres 1 et 4), du jazz (titre 6) et de l’electro plutôt old-school (titre 7).

La seconde partie de l’album, à partir du titre 8, constitue d’ailleurs un crossover réussi de tous ces courants dans lequel "Bright Black eyes", retour à la normale temporaire, apparaît comme la seule concrète concession accordée au passé.

Se côtoient ainsi sur l’album les pianos, cordes, saxo, guitares folks et rocks, claviers, samples ainsi que voix égarées, fantomatiques. Si nous sommes à la fois loin de Before…but longer, c’est néanmoins son logique et espéré prolongement.

La voix et l’écriture de John Grant atteignent une dimension surprenante, insoupçonnable jusque là. Le résultat est saisissant, impressionnant, dépassant en force et en intensité les compositions du premier album précité.

Espérons que le titre ne possède pas le sens qu’on aurait tendance à lui prêter parce que Goodbye explore des soundscapes inédits dont on aimerait connaître plus en détail la géographie et la cartographie.

Si vous n’avez pas soutenu le groupe lors de son appel de fond, c’est le moment où jamais aujourd’hui en achetant ce Goodbye qui vous fera rêver et découvrir ainsi qu’en ne ratant pas leurs concerts européens du printemps prochain.

 

(1) Les Czars accompagnaient le groupe sur le "Secret South" tour.
(2) Paula Frazer, la guitariste-chanteuse à la voix d’ange des défunts et mésestimés Tarnation, entreprenant désormais une intéressante carrière solo, collaborait d’ailleurs à plusieurs titres de "Before… ".

http://www.theczars.net


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-01-19 :
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
GRIO - GRand Impérial Orchestra - Music Is Our Mistress
Nova Twins - Who are the girls ?

• Edition du 2020-01-12 :
Larme Blanche - Demain est mort
Pierre Vassiliu - En Voyages
Livingstone - Turn Bizarre
David Bressat - True Colors
Lina Tur Bonet & Dani Espasa - Bach, Händel : an Imaginary Meeting
Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery - Nougaro
Tiger & the Homertons - Shadow in the dark EP
Petosaure - Le Musc EP
Kvelertak - Splid
Tiste Cool - Caïpiranha
Listen in Bed - My Favourite Things (Mix #8)
 

• Archives :
Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler - Le rêve et la terre : Debussy - Ginastera
Dirty Bootz - Broken Toy
Nitaï Hershkovits - Lemon the moon
Gottfried von der Goltz - Telemann : Frankfurt Sonatas
Ensemble Gilles Binchois - Voix du Ciel
Listen in Bed - Emily The One (Mix #7)
Freiburger Barockorchester, Gottfried von der Goltz - Mozart: Youth Symphonies
David Giguère - Constance
François Chaplin, Marcela Roggeri - Années Folles, Crazy Paris !
Chris LeHache - Né !
Super Parquet - Super Parquet
Gemma - EP
Rod Barthet - Ascendant Johnny Cash
Vanessa Benelli Mosell - Maurice Ravel : Concerto in G
Geoffroy Couteau - Brahms : Intégrale de l'oeuvre pour piano seul
John Nelson, Orchestre Philharmonique de Strasbourg - Berlioz La Damnation de Faust
MC Pampille - Sur le banc de touche
Pikku - 5, 3, 2, 1
Camille Bénâtre - Après le Soir
Adam Wood - Hello Again EP
Pleasure Principle - Pleasure Principle
Xavier Roumagnac Eklectik Band - 78 tours
Listen in Bed - Plastic Ono Utero (émission 7)
Dave Liebman - Joe Lovano - Greg Osby - Street Talk : Saxophone Summit
41ème Rencontres Trans Musicales de Rennes - Les Trans 2019 - Ben Shemie - Tau - Art Melody - Shht - Los Bitchos - Shortparis - Go Go Machine Orchestra - Megative - Edgar - Sun - Acid Arab - Wunderbar - Mush - Yin Yin - San Salvador
Molto Morbidi - I Don't Know What I'm Doing EP
Sun - Brutal Pop EP
My Imaginary Loves - Aside
Midnight Colors - Midnight Colors
Marcel et son orchestre - Hits Hits Hits Hourra
- les derniers albums (5883)
- les derniers articles (140)
- les derniers concerts (2320)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1084)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=