Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Jeudi 27 septembre
Epic Rain - Dafuniks - Ghostpoet - DOOM - Heymoonshaker - De La Soul’s Plug 1 & 2 present First Serve - A State Of Mind - El-P  (Dock des Suds, Marseille)  du 27 au 29 septembre 2012

Jeudi 27 septembre, premier jour en cité phocéenne pour le festival Marsatac 14ème édition, c’est parti, on vous dit tout !

Arrivés assez tôt pour assurer une interview avec Khalid et Chokolate (les deux DJ’s et producteurs de DeLaSoul’s Plug 1 & 2 present First Serve), nous faisons un rapide état des lieux : une grande scène couverte à l’extérieure, deux scènes intérieures dans un même bâtiment, un étage pour la scène 1, un salon marocain à ce même étage, des stands de ravitaillement, des espace de repos. Bref, une installation portant davantage Marsatac en configuration festival de grande ampleur.

Ce premier soir, dont seules les deux salles intérieures seront ouvertes, sera plutôt orienté soul, groove et hip-hop, on commence donc les festivités par Epic Rain.  Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est du cabaret hip-hop, mené par le flow d’un rappeur  façon Buck 65, égayé par un chant rocailleux dans un pur style à la Tom Waits. Cette entrée en matière éveille nos sens avec un son et un visuel appliqués, malgré un public peu nombreux pour le moment.

Dans un registre plus groovy, on attendait impatiemment le groupe danois Dafuniks venu nous présenter leur dernier album Enter The Sideshow Groove. On s'attendait à du bon son, nous avons eu du très bon son. Tantôt feutré trip-hop avec la chanteuse Barbara Moleko qui pose toute sa sensualité dans sa voix et son déhanchement, tantôt énergique avec un hip-hop/groove, dont "All I Want" a fait connaître les premiers jumps de la soirée, et bien sûr toujours généreux et communicatif, à ce titre on retiendra un "D to The A" entreprenant. On était déjà séduit par leur musique, nous voilà conquis par leur dynamisme sur scène.

On enchaîne rapidement avec Ghostpoet présent avec un flow flegmatique posé sur un canevas hip-hop-electro-dubstep.

Son album Peanut Butter Blues and Melancholy Jam dans les bacs depuis 2011 a bien fonctionné mais sa musique intimiste manque un peu de punch en ce début de festival où les lieux s’investissent doucement d’une festivité ambiante.

Gros rendez-vous avec la légende du hip-hop DOOM (MF DOOM), toujours agrémenté de son fameux masque typé comics.

Malheureusement, ce concert tourne vite en la plus grosse déception de la soirée. Fidèle à sa réputation, c’est avec 3/4h de retard et un début de concert pas très fracassant que la tête d’affiche émet un flottement dubitatif auprès du public de la salle 1.

La scène est vide, mis à part un écran géant au fond qui n’a pas un grand intérêt et avec deux MC’s plutôt nonchalants. Bref, le son ne nous a pas fait bouger un orteil et on sent rapidement qu’ils nous offrent une prestation bien laborieuse.

On s’est donc dirigé vers Heymoonshaker et quel fut notre bonheur.

C’est la grande découverte du Festival : un pur son de blues beatbox, curieux mélange mais pourtant d’un tel naturel, du moins lorsqu’il est entrepris avec un tel talent. Un guitariste à l’allure sensuelle et à la voix rugueuse donne la réplique à son acolyte œuvrant dans un human beatbox hypnotisant.

On le retrouve donc jonglant avec agilité de la grosse caisse boite à rythme à des rythmes jungle, le public s’enflamme sur des passages drum’n’bass impressionnants. Une véritable performance pour ces deux musiciens, dont la complicité ne fera jamais défaut et tiennent la scène autant qu'une formation complète le ferait. Remplis de générosité et dotés d’un bon esprit zicos, ils seront également présents parmi le public sur les deux autres soirs, avec notamment un concert improvisé dans la rue environnant le dock des Suds au profit des passants. A découvrir impérativement !

On continue la soirée avec une autre tête d’affiche du jour : De La Soul’s Plug 1 & 2 present First Serve. Show énorme, toute l’équipe nous sort le grand jeu. First Serve, ce n’est pas moins de neuf personnes sur scène : Dave et Pos, les deux MC’s de DeLaSoul qui entrent carrément dans la peau des personnages qu’ils incarnent (Plug1 et Plug2), Khalid et Chokolate les deux DJ’s/producteurs envoyant du gros son tinté de oldschool et le reste des musiciens.

Tout ce beau monde nous offre un spectacle très réussi tant au niveau sonore que visuel avec entre autre le fameux "Must Be The Music".

Et pour finir sur une touche plus revival que jamais, les deux MC’s reviennent sans déguisement après la présentation First Serve pour nous offrir quelques tubes immanquables de Delasoul dont "Me myself and I".

Nous étions tellement emballés par ce concert qui a su tenir ses promesses que nous avons fait la première et dernière impasse de la soirée avec A State Of Mind sur la deuxième scène (Cabaret).

La fin de soirée n’est pas de tout repos avec le rap énergique de El-P, pour ceux qui cherchent un peu le répit du dernier concert, c'est raté. Arrivée sur scène en toute trombe  accompagné de son Mc's, les spots s’activent en stroboscopes, des rythmes fous s'emballent, les gestuels sont secs et rapides, voire épileptiques. En tête de front, El-P balance son flow agité aux oreilles des derniers festivaliers de cette soirée.

Avec un format plus court que les prochaines soirées à venir, le premier soir confirme la volonté pour l’équipe de déployer une ambiance festive. Nous attendons avec hâte les soirs suivants dont l’affluence connaitra un bond à coup sûr, une scène énorme extérieure en plus, des stands multipliés et des artistes rameutant la foule avec notamment C2C, Kas Product, James Murphy (LCD Soundsystem), 2ManyDjs.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Enter the Sideshow Groove de Dafuniks
Dafuniks en concert à B-Spot (mardi 29 octobre 2013)
Ghostpoet en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi, samedi et dimanche
Doom en concert à La Malterie (1 février 2011)
Doom en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Marseille
La chronique de l'album Shakerism de Heymoonshaker
Heymoonshaker en concert au Festival Les Paradis Artificiels #7 (édition 2013) - lundi 15 avril
Heymoonshaker en concert au Festival Le Cabaret Vert #9 (dimanche 25 août 2013)
Heymoonshaker en concert au Festival Europavox 2015 - Dimanche 24 mai
De La Soul en concert à Zénith (lundi 22 novembre 2010)
De La Soul en concert au Festival International de Benicàssim #18 (jeudi 12 juillet 2012)
La chronique de l'album Crown Yard de A.S.M : A State of Mind
A State Of Mind en concert au Fil (jeudi 11 mars 2010)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Marsatac
Le Myspace du Festival Marsatac
Le Facebook du Festival Marsatac

Crédits photos : Sébastien Trivellin (retrouvez toute la série sur son Flickr)


Séb.T & Julie B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 7 juin 2020 : Venez voir des concerts

Depuis le confinement, Froggy's Delight vous propose un concert par semaine, chaque jeudi en fin d'après midi. Le prochain sera celui de Yvonne La Nuit, le 11 juin à 19h sur la chaine Twitch de Froggy's Delight. Soyez nombreux, c'est gratuit mais une cagnotte existe pour l'artiste. On compte sur vous. Pour le reste voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Domesticated" de Sébastien Tellier
"Polychrome sounds from the underground" de Song Song
"Hara" de Datcha Mandala
"Oxurya" de Fontiac
"Plus rien" mix #16 de notre émission Listen In Bed
"Raviolo" de Mc Baise
"Acapas" de Olivier Savaresse
"Herencia" de Quinteto Respiro
"Les 1001 nuits du jazz" de Raphael Imbert, Johan Farjot & guest
"Chant de force" de YN
et toujours :
"Nunataq" de Alexandre Herer
"Vodou Alé" de Chouk Bwa & The Angstromers
"Wallsdown" de Enzo Carniel
Interview de Jo Wedin et Jean Felzine à l'occasion de leur concert sur la Froggy's TV
"Pictures of century" de Lane
"Lullaby (mix #15)" nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"Introssessions" de Minhsai
"Guinea music all stars" de Moh! Kouyaté
"Parcelle brillante" de Orwell
"Evocacion" de Quatuor Eclisses
"Is this natural" de Tazieff
"EP 2" de The Reed Conservation Society

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec

un spécial Jean-Michel Ribes :
"René l'énervé"
"Musée haut, Musée bas"
"Théâtre sans animaux"
"Les nouvelles brèves de comptoir"
des créations contemporaines :
"Xu" de et par Jean-Claude Leguay, Christine Murillo et Grégoire ?stermann
"Devise" de François Bégaudeau
"Comparution immediate" d'après des textes de Dominique Simonnot
"La Vie va où ?..." de et par Michèle Guigon
de la comédie :
"Comment devenir une mère juive en dix leçons" de Dan Greenburg
"Le Schmilblick !" de Jacques Pessis
"La croisière ça use !" de Emmanuelle Hamet
Au Théâtre ce soir :
"Bisous Bisous" de Marc Camoletti
"Rumeurs" de Neil Simon
du côté des humoristes :
"Kyan Khojandi - Pulsions"
"Les Toi Zé Moi"
des classiques et modernes revisistés :
"Phèdre" par Patrice Chéreau
"Figaro divorce" par Christophe Rauck
"La bonne âme du Setchouan" par Stuart Seide
"L'Avare" en afghan mes par Hélène Cinque

Expositions :

voir des expositions en "real life" avec la réouverture progressive des musées :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
voir et revoir en e-mode:
"Goya, génie d?avant-garde, le maître et son école" récemment à l?Eglise des Jacobins d'Agen
et en visite guidée "Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon" à la Grande Halle de La Villette
s'éloigner de Paris en direction du Château d'Écouen pour découvrir les trésors du Musée national de la Renaissance
puis au Musée du Temps de Besançon pour la visite virtuelle de l'exposition "Toni Time is Tomi | Tomi Ungerer, le temps en héritage"
franchir les frontières en direction du Musée d'art de Girone en Espagne pour la visite de ces cinq niveaux de monstration
et en Autriche avec les dix visites du Musée du Belvedere de Vienne
enfin voguer au long cours vers la Corée avec le Musée d'art moderne de Gyeonggi en Corée du sud
et le Nam June Paik Art Center de Yongin-si dédié à cette figure tutélaire du Groupe Flexus et du mouvement d'art vidéo
et revenir à Paris pour la visite des collections du Musée du Quai Branly

Cinéma at home avec :

de la comédie :
"La Cage aux Folles" de Edouard Molinaro
"Béru et ses dames" de Guy Lefranc
des comédies dramatiques :
"La moustache" d'Emmanuel Carrière
"Pieds nus sur les limaces" de Fabienne Berthaud
"La promesse" de Jean-Pierre et Luc Dardenne
de la romance
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La Fée" de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy
de l'action avec "Railroad Tigers" de Ding Sheng
du drame :
"Intrusion" de Andrew Renzi
"Wajda" de Haifaa al-Mansour.
de l'horreur "Le chasseur de démons" de Mike Mendez
et clôre sur une rareté : "Fantasmagorie" d' Emile Cohl considéré comme l'un des premiers dessins animés

Lecture avec :

"De Wagner à Hitler" de Fanny Chassain-Pichon
Entrevue avec Fanny Chassain-Pichon
"L'enfer commence avec elle" de John O'Hara
et toujours :
"BeatleStones" de Yves Demas & Charles Gancel
"L'obscur" de Phlippe Testa
"La géographie, reine des batailles" de Philippe Boulanger
"Trouver l'enfant / La fille aux papillons" de René Denfeld

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
- 19 juillet 2020 : Un air de vacances
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=