Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mein Kampf (farce)
Centre d'Animation des Halles  (Paris)  novembre 2012

Farce burlesque de George Tabori, mise en scène de Makita Samba, avec Teddy Atlani, Jeanne Carnec, Isabelle Corbran, Rémy Delattre, Kimiko Kitamura, Pauline Lacombe, Alexandre Lhomme, Pauline Raineri, Louve Reiniche-Larroche et Stéphane Zbylut.

George Tabori a écrit "Mein kampf (farce)" en 1987. Chargée de symboles, cette pièce raconte l’histoire de Shlomo Herzl, un vieil homme juif qui vit dans un asile de nuit pour clochards, qui rencontre un certain Hitler, jeune, bavard, arriviste et déjà un temps soit peu antisémite. Dans cet asile, les deux hommes se côtoient, se découvrent, se disputent parfois.

La Compagnie Les Âmes Visibles s’est donc risquée à la mise en scène de cette œuvre de Georges Tabori, sans doute bien difficile à appréhender en raison du lourd passé qu’elle évoque. Makita Samba a opté pour une pièce qu'elle considère comme "un exorcisme, comme une grimace à l’Histoire".

Ces mots disent tout, ils donnent le ton. Parce qu’effectivement, cette mise en scène est un pied de nez, une façon de rire de certains points historiques sans culpabiliser. A la question "Peut-on rire de tout ?" , Makita Samba répond "Oui" tout en subtilité.

La scénographie de Stéphane Zbylut est frappante. Les vêtements qui jonchent le sol et qui sont accrochés au mur renvoient directement aux fantômes des milliers de juifs exterminés par ce certain Hitler, fraichement arrivé dans l’asile. Et c’est comme cela tout au long du spectacle.

Grâce à des détails, des mots envolés, Makita Samba rappelle au spectateur le futur qui s’annonce. L’horreur est sans cesse en arrière plan. On rit jaune, forcément, lorsqu’Hitler lance à Shlomo "Si tu me trahis, je t’enfourne". On observe, ébahis, lorsque Shlomo rase la barbe d’Hitler et ne le laisse qu’avec cette petite moustache qui fera toute son image plus tard.

Les clins d’œil sont omniprésents, c’est grave et léger à la fois, un juste milieu bien trouvé. Les lumières, elles aussi sont au service de l’horreur à venir, notamment lors de cette scène où un antisémite abat une poule et la dépèce. Lumière rouge, sang sur la chemise blanche. L’allégorie est parfaite.

On ne peut pas assister à ce spectacle sans noter la qualité de jeu des comédiens. Avec une mention tout particulière à Alexandre Lhomme, qui habite le personnage d’Hitler avec une puissance impressionnante. Il a ses gestes, ses expressions, son art oratoire et surtout, il happe le spectateur à chacune de ses interventions. Alexandre Lhomme, ainsi que Teddy Atlani dans le rôle de Shlomo se livrent par ailleurs à l’exercice du monologue sans fausse notes.

Voilà donc une farce bien menée par les Ames Visibles même si le spectacle s'essouffle un peu au final quand Shlomo dialogue avec la mort.

 

Clémence Réach

 

        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 14 juillet 2024 : La grande parade
- 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours
- 30 juin 2024 : En route pour Avignon
- 23 juin 2024 : Garder le cap !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=