Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mein Kampf (farce)
Centre d'Animation des Halles  (Paris)  novembre 2012

Farce burlesque de George Tabori, mise en scène de Makita Samba, avec Teddy Atlani, Jeanne Carnec, Isabelle Corbran, Rémy Delattre, Kimiko Kitamura, Pauline Lacombe, Alexandre Lhomme, Pauline Raineri, Louve Reiniche-Larroche et Stéphane Zbylut.

George Tabori a écrit "Mein kampf (farce)" en 1987. Chargée de symboles, cette pièce raconte l’histoire de Shlomo Herzl, un vieil homme juif qui vit dans un asile de nuit pour clochards, qui rencontre un certain Hitler, jeune, bavard, arriviste et déjà un temps soit peu antisémite. Dans cet asile, les deux hommes se côtoient, se découvrent, se disputent parfois.

La Compagnie Les Âmes Visibles s’est donc risquée à la mise en scène de cette œuvre de Georges Tabori, sans doute bien difficile à appréhender en raison du lourd passé qu’elle évoque. Makita Samba a opté pour une pièce qu'elle considère comme "un exorcisme, comme une grimace à l’Histoire".

Ces mots disent tout, ils donnent le ton. Parce qu’effectivement, cette mise en scène est un pied de nez, une façon de rire de certains points historiques sans culpabiliser. A la question "Peut-on rire de tout ?" , Makita Samba répond "Oui" tout en subtilité.

La scénographie de Stéphane Zbylut est frappante. Les vêtements qui jonchent le sol et qui sont accrochés au mur renvoient directement aux fantômes des milliers de juifs exterminés par ce certain Hitler, fraichement arrivé dans l’asile. Et c’est comme cela tout au long du spectacle.

Grâce à des détails, des mots envolés, Makita Samba rappelle au spectateur le futur qui s’annonce. L’horreur est sans cesse en arrière plan. On rit jaune, forcément, lorsqu’Hitler lance à Shlomo "Si tu me trahis, je t’enfourne". On observe, ébahis, lorsque Shlomo rase la barbe d’Hitler et ne le laisse qu’avec cette petite moustache qui fera toute son image plus tard.

Les clins d’œil sont omniprésents, c’est grave et léger à la fois, un juste milieu bien trouvé. Les lumières, elles aussi sont au service de l’horreur à venir, notamment lors de cette scène où un antisémite abat une poule et la dépèce. Lumière rouge, sang sur la chemise blanche. L’allégorie est parfaite.

On ne peut pas assister à ce spectacle sans noter la qualité de jeu des comédiens. Avec une mention tout particulière à Alexandre Lhomme, qui habite le personnage d’Hitler avec une puissance impressionnante. Il a ses gestes, ses expressions, son art oratoire et surtout, il happe le spectateur à chacune de ses interventions. Alexandre Lhomme, ainsi que Teddy Atlani dans le rôle de Shlomo se livrent par ailleurs à l’exercice du monologue sans fausse notes.

Voilà donc une farce bien menée par les Ames Visibles même si le spectacle s'essouffle un peu au final quand Shlomo dialogue avec la mort.

 

Clémence Réach

 

        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-05-26 :
Dictionnaire amoureux de l'inutile - Théâtre de la Scala

• Edition du 2024-05-19 :
Un faux pas dans la vie d'Emma Picard - Théâtre Essaïon
La contrainte - Théâtre La Verrière
Les possédés d'Illfurth - Théâtre du Rond Point
Les Tournesols - Funambule Montmartre

• Edition du 2024-05-12 :
L'Affaire Rosalind Franklin - Théâtre La Reine Blanche
 

• Archives :
Le jeu des ombres - Théâtre des Bouffes du Nord
La loi du marcheur - Théâtre de la Bastille
Chère insaisissable - Théâtre Le Lucernaire
Un mari idéal - Théâtre Clavel
Capharnaüm, poème théâtral - Théâtre de la Cité Internationale
Mon pote - Théâtre la Manufacture des Abbesses
Majola - Théâtre Essaïon
Tout l'or du monde - Théâtre Clavel
Dans ton coeur - Théâtre du Rond-Point
Du pain et des jeux - Théâtre 13 Bibliothèque
Jean-Baptiste, Madeleine, Armande et les autres - Théâtre Gérard Philipe
Vernon Subutex - Théâtre des 2 Rives
37 heures - Théâtre La flèche
Fantasmes - Théâtre La Croisée des Chemins
Sonate d'automne - Théâtre Studio Hébertot
Preuve d'amour - Théâtre Le Guichet Montparnasse
Frida - Théâtre la Manufacture des Abbesses
Royan, la professeure de français - Théâtre de Paris
Objets inanimés avez-vous donc une âme ? - Théâtre du Guichet Montparnasse
Après les ruines - La Comète - Scène Nationale de Châlons-en-Champagne
Tant que nos coeurs flamboient - Théâtre Essaïon
Les Chatouilles - Théâtre de l'Atelier
Notes de Départs - Théâtre Poche Montparnasse
La Forme des Choses - Théâtre La Flèche
L'île des Esclaves - Théâtre Le Lucernaire
Enfance - Théâtre Poche Montparnasse
Come Bach - Théâtre Le Lucernaire
Hedwig and the angry inch - Théâtre La Scala
Les Crabes - Théâtre La Scala
Je voudrais pas crever avant d'avoir connu - Théâtre Essaïon
- les derniers (3)
- les derniers albums (6)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (9)
- les derniers edito (1)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (4)
- les derniers spectacles (7905)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=