Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Molly Bloom
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  novembre 2012

Monologue dramatique d'après le roman "Ulysse" de James Joyce conçu par Jean Torrent dit par Anouk Grinberg.

Quand Leopold Bloom rentre à la maison après une journée chaotique dans Dublin, il trouve Molly au lit. Quand il se couche tête-bêche à ses côtés, il n’ignore pas que les draps se souviennent encore des ébats de son épouse avec un autre homme, un prétendant comme aurait dit Homère en psalmodiant l’Odyssée…

Mais quand on vient justement de revivre en une journée dublinoise tout le périple d’Ulysse, on est trop fatigué pour demander des comptes à sa Pénélope et l’on s’endort ivre de mots et de vin.

C’est donc le moment pour Molly de prendre enfin la parole et pour Anouk Grinberg de la rendre belle et inoubliable.

Dans son adaptation limpide du personnage de '"Ulysse" de James Joyce, Jean Torrent a privilégié la compréhension sur l’opacité. Avant que la lumière éclaire le grand lit de fer bien pourvu en oreillers, draps et couvertures, une voix off pose la situation d’un Bloom ayant découché et rentrant dans une chambre sentant l’adultère.

D’un texte sans ponctuation, Jean Torrent a trouvé les bonnes articulations et construit une "Molly Bloom" jamais dans le ressentiment et l’exaltation. Anouk Grinberg ne s’enflamme pas, préfère le chuchotement aux cris et aux reproches.

Elle a d’emblée trouvé le timbre juste pour incarner la voix de Molly, pour lui insuffler quelque chose mêlant gouaille et étonnement. Molly est une femme du peuple mal mariée à une espèce de demi-intellectuel. En vingt ans de vie dite commune, elle s’est évidemment un peu "bloomisé". Comme lui, elle est capable de raconter avec humour et moult digressions ce qu’elle vient de vivre, surtout quand il s’agit d’un événement extraordinaire : son premier adultère…

On a souvent tiré le monologue de Molly vers le féminisme. Ici, Anouk Grinberg n’est pas sur le ton de la revendication. Elle s’attache simplement à faire comprendre comment une femme du début du siècle découvre l’autonomie de son être charnel face à la toute-puissance de son être social. Tout jaillit d’un "Oui" qui fait partir le flux de ses mots. Tout s’achève par un autre "Oui" qui inaugure sa liberté nouvelle.

Entre les deux, assise sur son lit, elle aura déballé beaucoup d’intimité, revisité avec une certaine tendresse, ses années bonnes et mauvaises passées avec Bloom.

C’est peu dire qu’Anouk Grinberg captive son auditoire. Elle est mystérieusement aidée par la présence-absence d’Antoine Régent, qui incarne Bloom allongé sur le lit et dormant profondément pendant toute la durée du monologue.

En une heure chrono, l’actrice éclaire de toute son intensité intérieure le personnage de Joyce. Anouk est Molly. Elle a beau s’étonner du triomphe qu’elle obtient quand elle prononce le "Oui" final, elle a trouvé en Molly Bloom le rôle de sa vie.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 07 avril 2024 :Un marathon de nouveautés !

Pendant que ca court dans les rues de Paris et d'ailleurs, on vous a concocté un parcours de découvertes culturelles et variées. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Le carnajazz des animaux" de Dal Sasso Big Band"
"Deep in denial" de Down To The Wire
"Eden beach club" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Ailleurs" de Lucie Folch
"Ultrasound" de Palace
quelques clips en vrac : Pales, Sweet Needles, Soviet Suprem, Mazingo
"Songez" de Sophie Cantier
"Bella faccia" de Terestesa
"Session de rattrapage #5", 26eme épisode de notre podcast Le Morceau Caché

et toujours :
"Our decisions" de Frustration
"L'amour c'est chiant" de Vanessa Philippe
"Jaffa blossom" de Mohamed Najem
petit focus sur Lisatyd et Fishtalk
"Maurice Ravel, Complete works for solo piano" de Keigo Mukawa
"No friends no pain" de Johnnie Carwash
"Nous célébrer" de Esparto
"Don't be boring" de Dynamite Shakers
"Castèls dins la luna" de CXK

Au théâtre

les nouveautés :

"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
et toujours :
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Music hall Colette" au Théâtre Tristan Bernard
"Pauline & Carton" au Théâtre La Scala
"Rebota rebota y en tu cara explota" au Théâtre de la Bastille
"Une vie" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Le papier peint jaune" au Théâtre de La Reine Blanche
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Du cinéma avec :

"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

et toujours :
"L'innondation" de Igor Miniaev
"Laissez-moi" de Maxime Rappaz
"Le jeu de la Reine" de Karim Ainouz
"El Bola" de Achero Manas qui ressort en salle
"Blue giant" de Yuzuru Tachikawa
"Alice (1988)" de Jan Svankmajer
 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca

"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez

"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

et toujours :
"L'été d'avant" de Lisa Gardner
"Mirror bay" de Catriona Ward
"Le masque de Dimitrios" de Eric Ambler
"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été
- 12 mai 2024 : Après les ponts vient la pluie
- 05 mai 2024 : Profitons des ponts pour lire, écouter, visiter, applaudir...
- 28 avril 2024 : Une sélection hebdomadaire fraiche comme le printemps
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=