Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La parade
Srdjan Dragojevic  janvier 2013

Réalisé par Srdjan Dragojevic. Hongrie/Serbie/Croatie/Slovénie. Comédie. 1h55. (Sortie 16 janvier 2013). Avec Nikola Kojo, Milos Samolov, Hrisitina Popovic et Goran Jevtic.

"Hénaurme" avec un grand "H"..

"La Parade" de Srdjan Dragojevic ne concourra pas dans la catégorie "finesse". Ce n’est pas un film allégé en rires et en matières grasses. Peu de chances que quelqu’un emploie à son égard le terme "subtilité".

Pour enfoncer le clou, on affirmera qu’il y a quelque chose de "belge" dans " La Parade", qui n’est pas sans rappeler les films de Benoît Délépine et Gustave Kervern. Tiens, on y verrait même bien des gros morceaux de Depardieu, comme dans "Mammuth".

Eh oui, c’est "Hénaurme", une histoire qui raconte comment des gros bras tatoués multiconfessionnels et multiethniques, une bande de salopards (qui n’ont pas besoin d’être douze) nostalgiques des sanglants étripages balkaniques, se retrouvent à protéger la Gay Pride de Belgrade des agissements des skinheads.

Un film oxymore en quelque sorte : les rois de l’intolérance politique et raciale au service de la tolérance sexuelle. Et tout ça dans la bonne humeur !

Évidemment, le "D" de Dragojevic a peu à voir avec le "D" de Dreyer et sa manière de filmer est aussi foutraque que son scénario. Mais cela n’est pas grave du tout : le contenu sauve le contenant, le jeu des acteurs, aussi chargé que le chargeur de leurs tromblons, magnifie la vulgarité extrême de bien des propos.

On est là en présence d’un cousin serbo-quelque chose des frères Farrelly, d’un cinéaste qui, s’il sait aller encore plus loin dans le mauvais goût, pourra faire une carrière pareille à celle que faisait Almodovar avant que le bon Pedro ne sombre dans la respectabilité, obnubilé par cette palme d’Or qu’il n’obtiendra jamais.

Pour l’heure, s ‘il est un défilé auquel il faut participer, c’est bien celui de "La Parade" de Srdjan Dragojevic.

N’hésitez pas : allez manifester votre gaieté en participant à ce premier vrai éclat de rire made in 2013 !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 4 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musique, de la littérature, de la BD, du théâtre, c'est notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées et élever son esprit au dessus de la grisaille, sans oublier le direct de vendredi 21 avec les chroniqueurs sur la TV de Froggy's !

Du côté de la musique:

quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society
nouvel épisode du podcast Le Morceau Caché intitulé "Bancal, partie 2"
et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
et toujours :
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche
une reprise avec :
"Merteuil" au Théâtre Le Lucernaire
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec "Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont
Festival International de la BD d'Angoulême #51 :
- Exposition "Au-delà des genres", les Shojo de Moto Hagio
- Exposition "Chambre avevc vue" autour de l'oeuvre de Nine Antico
- "Le scénario est le bricolage" sur le scénariste Thierry Smoideren
- Le Top 10 subectif d'Anaïs
"Le sang des innoncents" de S. A. Cosby
"Les derniers américains" de Brandon Taylor
"Rock me Amin" de Jean-Yves Labal de Rossi
"Une si moderne sollitude" de Léni Pontgelard
et toujours :
"Birnam wood" de Eleanor Catton
"Il était une fois en Amérique" de Harry Grey
"Qui après nous vivrez" de Hervé le Corre
"Qui vive" de Valérie Zenatti

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 21 avril 2024 : Des beaux disques, des beaux spectacles, une belle semaine
- 14 avril 2024 : En avril, de la culture tu suivras le fil
- 07 avril 2024 :Un marathon de nouveautés !
- 01 avril 2024 : Mieux vaut en rire !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=