Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Aline - Marc Desse
Café de la Danse  (Paris)  jeudi 21 février 2013

C'est à Marc Desse et à son groupe que revient l'insigne honneur d'ouvrir pour Aline au Café de la Danse. Or les marseillais, nouvelle coqueluche de la scène française, à la fois branchés et populaires, sont attendus de pied ferme par le public parisien.

Marc Besse, comme Aline, baigne dans les années 80. Pas dans un revival nostalgique, mais par le goût des mélodies efficaces et de l'énergie. Chez Marc Besse, l'influence est plutôt à chercher du côté des Stranglers, avec des synthés période Feline. Man in black, Marc Besse pousse le souci du détail à porter le perfecto.

"Acte manqué", avec sa mélodie accrocheuse rappelle Taxi-Girl dans les arrangements ou les guitares à la "Just like heaven" de Cure. "Vidéo Club" creuse le sillon de la chanson d'amour triste. Le chant de Marc Besse s'identifie rapidement par la voix terminant sur les aiguës en fin de vers. La base rythmique, avec une Eugénie androgyne à la basse, n'est certes pas composée de poètes, mais ils sont là quand il faut. Quant au guitariste, il assure. Marc Besse et ses musiciens ont donc réussi à s'imposer, à faire bouger et à chauffer le public.

C'est, après un court entracte, aux 5 garçons de rentrer sur scène. Le concert commence comme l'album avec une version vitaminées des "Copains", et déjà le public danse, applaudit, crie. En ouverture de "Maudit Garçon", le riff proche de "Dancing with myself" de Billy Idol, fait des merveilles.

Avant "Deux hirondelles", Romain dédit la chanson à ses filles dont il est le "papa ours". Cette dernière remarque lui fera ajouter qu'aucune intervention micro n'est préparée. Pour "Je bois puis je danse", le quintet est rejoint par Serge "The crazy bongo man". Durant le break, la basse de Romain Leiris fait de nouveau hurler le public.

L'accueil du public est exceptionnel. Groupe ancient, solide, qui a roulé sa bosse, sa notoriété auprès du grand public s'est pourtant construite en quelques semaines. La prévente des billets a commencé doucement, avant que les derniers sésames ne s'arrachent en quelques jours. Tout comme cet engouement soudain, les réactions extrêmes du public confronté au tube du groupe étonnent mais ravissent une partie du public composée de vieux briscards des salles de concerts parisiens.

Dans "Obscène", les effets voix à la Smith restent moins maîtrisés que ceux de Morrissey, à la limite parfois du faux. Mais l'énergie de la chanson est excellente. "Je suis fatigué", morceau historique des Young Michelin (le nom précédent du groupe, obligé de le modifier suite à la demande insistante et juridique de la firme auvergnate) connaîtra aussi le même accueil enthousiaste alors qu'il est pourtant moins connu que les autres morceaux du set. Sur "Elle et Moi", le public tape dans les mains. L'ambiance ne retombe à aucun moment.

En rappel, c'est "Tout est dit" de Jean-Louis Murat qui est interprété. La version est fidèle mais le choix surprenant tant l'univers d'Aline et celui du cantalou sont à mille lieux. En ultime rappel, le groupe interprètera une seconde fois "Je bois et puis je danse" devant un public ravi.

Suite à ce Café de la Danse rempli, le tourneur d'Aline a rajouté une seconde date parisienne dans une seconde salle plus grande dans les mois à venir. Devant la réaction du public, mais surtout devant l'énergie proche de celle des buzzcocks que dégage le groupe, on ne doute aucunement que l'ambiance sera de nouveau au rendez-vous.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Aline parmi une sélection de singles (mai 2012)
Aline parmi une sélection de singles (juin 2012)
La chronique de l'album Regarde le ciel de Aline
La chronique de l'album La Vie Électrique de Aline
L'interview de Aline (lundi 15 janvier 2013)
L'interview de Aline (janvier 2014)
L'interview de Aline (mardi 1er septembre 2015 )


En savoir plus :
Le site officiel de Aline
Le Soundcloud de Aline
Le Myspace de Aline
Le Facebook de Aline
Le site officiel de Marc Desse
Le Soundcloud de Marc Desse
Le Facebook de Marc Desse


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Aline (15 janvier 2013)


# 17 janvier 2021 : Voir le bon côté des choses

Dans ce couvre-feu avancé à 18h il faut voir le bon côté des choses, vous aurez du temps pour lire, écouter des disques, voir des films et des capataions de spectacles et surtout pour nous rejoindre sur la TV de Froggy's Delight sur laquelle nous vous préparons une nouvelle Mare Aux Grenouilles et une nouvelle série de concerts en direct ! Suivez la chaine, c'est gratuit, pour ne rien manquer !

Du côté de la musique :

"The missing view" de Sol Hess en concert sur la TV de Froggy le 30 janvier
"Théo Charaf" de Théo Charaf
"Welfare jazz" de Viagra Boys
"Adonais" de Bruno Ducol
"Collector" de Chapi Chapo
"Regard 1882" de Duo Neria
"Mozart piano 4 hands" de Duo Pégase
"The fates EP" de Grandma's Ashes
"Folies berbères" de Karimouche
"Wasteland : What ails our people is clear" de Lice
"Another night in" le mix #9 de Listen In Bed
et toujours :
"Vivaldi, Le quattro stagioni" de Alexandra Conunova
"Contrastes" de Duo W
"Beethoven, si tu nous entends" de La Symphonie de Poche & Nicolas Simon
"Ras la trompe" de Lila Tamazit Trio
"La sélection de Julien Bousquet" émission #6 de Listen In Bed
"Fleurs" de Mélody Louledjian & Antoine Palloc
"Monks of nothingness" de Olivier Lasiney & Yantras
"In paradisum" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le Jeu des ombres" de Valère Novarina
"Nous l"Europe : le banquet des peuples" de Laurent Gaudé
"Les Justes" d'Albert Camus
"Icone" de Gérard Watkins
"Hamlet Kebab" de Rodrigo Garcia
"Comme il vous plaira" de Shakespeare
"Figaro divorce" de Odon von Orvath
"Ebauche d'un portrait" de Jean-Luc Lagarce
"Pichet Klunchun and myself" de Jérôme Bel et Pichet Klunchun

Expositions :

en virtuel :
"Joan Miro Bleu I, Bleu II, Bleu III" au Centre Pompidou
"Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l'au-delà" au Musée Maillol
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon

Cinéma :

at home :
"L'Exercice de l'Etat" de Pierre Schoeller
"Caché" de Michael Haneke
"Métisse" de Mathieu Kassovitz
"Sauvage" de Nicolette Krebitz
"Arlington Road" de Mark Pellington
"Jimmy Rivière" de Teddy Lussi-Modeste
"Fin du monde" de Carolina Hellsgard
et un Spécial Georges Méliès
avec "Le mystère Méliès" documentaire de Eric Lange et 13 courts métrages

Lecture avec :

"Belladone" de Hervé Bougel
"Le chant du perroquet" de Charline Malaval
"Les grandes occasions" de Alexandra Matine
"Nos corps étrangers" de Carine Joaquim
et toujours :
"Inside story" de Martin Amis
"Là où nous dansions" de Judith Perrignon
"Le bonheur est au fond du couloir à gauche" de J.M. Erre
"Les douze morts de Napoléon" de David Chanteranne
"Tiger" de Eric Richer
"Un papillon, un scarabée, une rose" de Aimee Bender

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=