Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ü - Travis Bürki
Espace Jemmapes  (Paris)  23 novembre 2004

Ü un nom à la M, variante qui vient du froid, pour un titre sur la compil de Radio Néo, "Après les dancings", qui donne envie d’en écouter plus.

A peine le temps de visionner la pochette de son premier album au graphisme concepto-scandinave initiale géante, qui n’est pas sans rappeler les pochettes très minimaliste mais très prégnantes de GusGus ou Sigur Ros, ou signalétique 2 yeux une bouche qui rigole, et quelques photos du bonhomme, notamment celle où le blondinet filiforme en costume noir étriqué, une jambe de pantalon dans la chaussette blanche, serre un bouquet de roses qui le fait ressembler à un petit farfadet déguisé en marié, que l’occasion nous est donnée de le découvrir en direct live en concert à l’Espace Jemmapes à Paris à l’occasion de la sortie du second album de Travis Bürki dit Ü La luge prévue pour début décembre.

Ambiance calme et bon enfant de MJC de banlieue pour ce bel espace au bord du canal Saint Martin.

Nous attendions un petit troll échappé d’un conte suédois et voici qu’entre sur scène une idole rescapée de l’époque yéyé en chaussures vernies noir et costume marron brillant cravate ivoire rutilante qui nous invite à "un spectacle très important et dérisoire".

 

Le plus souvent au piano droit, parfois à la guitare vert céladon, accompagné d’un violon (David Amsellem), d’une basse (Thibaut Barbillon) et d’une batterie (Camille Ollivier), le concert de Ü est un voyage au pays des poêtes caustiques, drôles et parfois désespérés, toujours engagés dans la vie. Impossible de ne pas songer à Boris Vian, Arno, Bobby Lapointe et tous ceux qui ont marqué la chanson française.

Travis Burki, mi-concentré, mi-rêveur, a oublié ses médiators dans la loge, se trompe de chanson, s’arrête pour reprendre le morceau interrompu, dédicace "Le tango des producteurs" et "Les justes" à José Bauvé, Yannick Noah et Gandhi, parle, raconte de petites histoires.

Qu'ils soient tendres ("Antoine"), ironiques("XXL"), amusants ("Karotène"), graves ("Après les dancings"), philosophiques ("Si je savais"), poétiques ("Les grands chevaux"), ses textes sont autant de petites fables qu'il faut écouter d'une oreille attentive afin d'en déceler la morale.

Un répertoire dense, une écriture nerveuse et aboutie, un charme certain et le sens de l'auto-dérision, tous les atouts pour sortir des sillons battus de la chanson française. Chapeau bas !

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Travis Bürki
Articles : Festival en Ü - Concerts et installations de Travis Bürki
Travis Bürki en concert au Festival Alors..chante ! 2005
Travis Bürki en concert à l'Espace Jemmapes (11 octobre 2006)
Travis Bürki en concert à L'Archipel (18 mars 2008)
L'interview de Travis Burki (16 novembre 2005)
L'interview de Charlélie Couture et Travis Bürki (1er décembre 2005)
L'interview de Travis Burki (8 avril 2008)
L'interview de Travis Bürki (mars 2011)

En savoir plus :

le site de Travis Burki : www.travisburki.com

crédits photos : david (plus de photos)

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-01-12 :
Larme Blanche - Demain est mort
Pierre Vassiliu - En Voyages
Livingstone - Turn Bizarre
David Bressat - True Colors
Lina Tur Bonet & Dani Espasa - Bach, Händel : an Imaginary Meeting
Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery - Nougaro
Tiger & the Homertons - Shadow in the dark EP
Petosaure - Le Musc EP
Kvelertak - Splid
Tiste Cool - Caïpiranha
Listen in Bed - My Favourite Things (Mix #8)

• Edition du 2020-01-05 :
Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler - Le rêve et la terre : Debussy - Ginastera
Dirty Bootz - Broken Toy
Nitaï Hershkovits - Lemon the moon
Gottfried von der Goltz - Telemann : Frankfurt Sonatas
Ensemble Gilles Binchois - Voix du Ciel
 

• Archives :
Listen in Bed - Emily The One (Mix #7)
Freiburger Barockorchester, Gottfried von der Goltz - Mozart: Youth Symphonies
David Giguère - Constance
François Chaplin, Marcela Roggeri - Années Folles, Crazy Paris !
Chris LeHache - Né !
Super Parquet - Super Parquet
Gemma - EP
Rod Barthet - Ascendant Johnny Cash
Vanessa Benelli Mosell - Maurice Ravel : Concerto in G
Geoffroy Couteau - Brahms : Intégrale de l'oeuvre pour piano seul
John Nelson, Orchestre Philharmonique de Strasbourg - Berlioz La Damnation de Faust
MC Pampille - Sur le banc de touche
Pikku - 5, 3, 2, 1
Camille Bénâtre - Après le Soir
Adam Wood - Hello Again EP
Pleasure Principle - Pleasure Principle
Xavier Roumagnac Eklectik Band - 78 tours
Listen in Bed - Plastic Ono Utero (émission 7)
Dave Liebman - Joe Lovano - Greg Osby - Street Talk : Saxophone Summit
41ème Rencontres Trans Musicales de Rennes - Les Trans 2019 - Ben Shemie - Tau - Art Melody - Shht - Los Bitchos - Shortparis - Go Go Machine Orchestra - Megative - Edgar - Sun - Acid Arab - Wunderbar - Mush - Yin Yin - San Salvador
Molto Morbidi - I Don't Know What I'm Doing EP
Sun - Brutal Pop EP
My Imaginary Loves - Aside
Midnight Colors - Midnight Colors
Marcel et son orchestre - Hits Hits Hits Hourra
Les Bons Becs - Big Bang
Andoni Iturrioz - Le roi des ruines
Kid Francescoli - Single So Over
David Byrne - American Utopia on Broadway
C GEM and the Red Moon Orchestra - Interview
- les derniers albums (5874)
- les derniers articles (139)
- les derniers concerts (2320)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1084)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=