Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pierre et Jean
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  avril 2013

Comédie dramatique d'après l’œuvre éponyme de Guy de Maupassant, adaptation et mise en scène de Vica Zagreba, avec Vahid Abay, Régis Bocquet, Guillaume Bienvenu (en alternance Nicolas Martzel), Franka Hoareau, Laure Portier et Sébastien Rajon.

Quand on lit Guy de Maupassant, on est toujours surpris par la fluidité du récit, par sa précision dans les détails subtilement déposés sur le papier pour décrire ses personnages. Chez lui, même l’ambiguïté est nette, tranchante.

Dans ses conditions, adapter un roman de Maupassant pour la scène est une tâche moins facile qu’il n’y paraît : rendre visible l’évidence est loin d’être évident.

On ne pourra donc que féliciter Vica Zagreba pour avoir adapté et mis en scène "Pierre et Jean" en ayant fait les bons choix pour en conserver l’esprit.

Du court roman de Maupassant, elle a su garder le parcours, les mouvements. Elle n’a pas cherché à en forcer artificiellement la "théâtralité", à en restituer le cadre naturaliste et s’est attachée à retrouver les bonnes articulations de ce récit dans lequel une famille heureuse cesse de l’être à cause d’un héritage inespéré, révélateur de secrets douloureux.

Sur une scène dépouillée, où l’irruption du moindre élément sert à évoquer un lieu comme un bateau, une jetée, Vica Zagreba a dessiné un grand livre d’images, jamais figées comme celles d’Epinal.

Elle a su raconter la montée de l’affrontement des deux frères sans se perdre en explications. L’échange de quelques mots suffit pour qu’on comprenne le fossé que cet héritage creuse entre eux. Tout va très vite dans cette version de "Pierre et Jean", une vitesse quasi cinématographique.

Mais quand le drame s’exacerbe, quand le dénouement approche, les choses reprennent une forme plus théâtrale et l’on a droit à des scènes plus denses entre les deux frères et leur mère, pour parvenir à un final émouvant.

Servi par six comédiens vifs et pleins d’allant, Vica Zagreba a donc fourni une version habile et habité de "Pierre et Jean" qui devrait donner envie de lire le roman de Maupasssant.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=