Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The land of hope
Sion Sono  (avril 2013) 

Réalisé par Sion Sono. Grande bretagne/Japon/Taiwan. Drame. 2h13. (Sortie 24 avril 2013). Avec Isao Natsuyagi, Naoko Ohtani et Jun Murukami.

L’année dernière, dans Froggy's Delight, on avait vanté "Guilty of Romance", le précédent film de Sono Sion.

Cette descente dans l’enfer du sexe sordide d’une femme lettrée avait confirmé la force du cinéma de l’auteur de "Suicide Club". Formaliste extrême, adepte d’un cinéma hyper maniéré, Sono Sion ne laisse jamais indifférent.

Quand on a appris qu’il s’emparait "à chaud" de la catastrophe nucléaire de Fukushima, on s’est forcément douté qu’il allait chercher à s’enfoncer là où ça fait mal.

La première surprise de "The land of hope" est qu’il prend la forme d’un film presque sage. On a même, pendant très longtemps, l’impression d’être dans un téléfilm catastrophe comme on en a vu bien d’autres.

Prenant comme héros principal un couple de vieux Japonais qui ne souhaitent pas partir de leur zone contaminée, le film semble prendre Fukushima par le petit bout de la lorgnette. On est parfois un peu gêné par l’idée, à la limite de l’absurde, de suivre la vie et la survie de personnages qui sont juste de l’autre côté de la zone dite contaminée, une zone dont ils ne sont séparés que par une "zone de démarcation" délimitée par un cordon jaune.

Sono Sion se moque des autorités nipponnes qui, comme naguère d’autres autorités, pensent que le nuage radioactif s’est arrêté net et n’a pas contaminé le potager de la famille Ono. Mais, peu à peu, le ton Sono Sion reprend ses droits et l’on suit tous les parcours contradictoires des Japonais pris dans le maelström du malheur.

Il y a ceux qui fuient éperdument et qui interrogent un compte Geiger intraitable, leur prouvant que cette fuite est inutile. Il y a ceux, comme ce couple de jeunes gens branchés, qui reviennent se jeter avec appétit dans la gueule du loup, retrouvant de la vie et l’espoir d’un autre vie dans ce no man’s land désormais sans vie. Il y a ceux qui restent, à l’instar du vieux couple dont la femme est atteinte d’un Alzheimer qui semble avoir pris un nouveau tour avec la contamination nucléaire…

Sono Sion a bâti une œuvre forte, angoissante, glaçante, à l’aune d’un désastre dont les humains, dans leur grande majorité, n’ont pas encore pris la mesure. L’apocalypse qu’il pressent ne prend pas une forme millénariste. On n’aura pas le droit à un grand soir de la peur et de la mort, mais à de petits faits, de petits moments prouvant que tout vient de changer.

Ce qui se dessine est sans doute horrible, mais ce qui l’est davantage c’est que presque personne ne croit vivre le temps d’après la catastrophe. Ce déni quasi-général est d’une violence inouïe.

Sono Sion ne crie pas. C’est paisiblement qu’il montre comment, en s’appuyant sur des mensonges d’État que les habitants acceptent ou feignent d’accepter, le Japon post-Fukushima est en train d’émerger, un Japon où la peste nucléaire peut se répandre tranquillement.

"The land of hope" de Sono Sion est un grand témoignage, qu’on aimerait prendre comme une pure fiction et pas comme l’annonce de ce qui va advenir ici et ailleurs…

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-06-16 :
Six pieds sur terre - Karim Bensalah
Nouveau monde - Vincent Capello
 

• Archives :
La Gardav - Thomas et Dimitri Lemoine
Heroico - David Zonana
Roqya - Saïd Belktibia
L'esprit Coubertin - Jérémie Sein
Marilu - Sandrine Dumas
Que notre joie demeure - Cheyenne-Marie Carron
Le déserteur - Dani Rosenberg
L'île - Damien Manivel
Amal - Jawad Rhalib
Le Naméssime - Xavier Bélony Mussel
Yurt - Nehir Tuna
Le squelette de Madame Morales - Rogelio A. Gonzalez
Le Jeu De La Reine - Karim Aïnouz
Laissez-moi - Maxime Rappaz
L'innondation - Igor Miniaev
El Bola - Achero Manas
Blue Giant - Yuzuru Tachikawa
Alice - Jan Svankmajer
Universal Theory - Timm Kroger
Elaha - Milena Aboyan
L'Homme d'argile - Anaïs Tellenne
Means Girls, Lolita malgré moi - Samantha Jayne et Arturo Perez Jr
Sirocco et le royaume des courants d'air - Benoit Chieux
La Venus d'Argent - Helena Klotz
Ricardo et la peinture - Barbet Schroeder
A L'intérieur - Vasilis Katsoupis
Le Gang du Bois du Temple - Rabah Ameur-Zaimeche
Juniors - Hugo Thomas
Oppenheimer - Christopher Nolan
Les Meutes - Kamal Lazraq
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (20)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1693)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (4)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=