Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The land of hope
Sion Sono  (avril 2013) 

Réalisé par Sion Sono. Grande bretagne/Japon/Taiwan. Drame. 2h13. (Sortie 24 avril 2013). Avec Isao Natsuyagi, Naoko Ohtani et Jun Murukami.

L’année dernière, dans Froggy's Delight, on avait vanté "Guilty of Romance", le précédent film de Sono Sion.

Cette descente dans l’enfer du sexe sordide d’une femme lettrée avait confirmé la force du cinéma de l’auteur de "Suicide Club". Formaliste extrême, adepte d’un cinéma hyper maniéré, Sono Sion ne laisse jamais indifférent.

Quand on a appris qu’il s’emparait "à chaud" de la catastrophe nucléaire de Fukushima, on s’est forcément douté qu’il allait chercher à s’enfoncer là où ça fait mal.

La première surprise de "The land of hope" est qu’il prend la forme d’un film presque sage. On a même, pendant très longtemps, l’impression d’être dans un téléfilm catastrophe comme on en a vu bien d’autres.

Prenant comme héros principal un couple de vieux Japonais qui ne souhaitent pas partir de leur zone contaminée, le film semble prendre Fukushima par le petit bout de la lorgnette. On est parfois un peu gêné par l’idée, à la limite de l’absurde, de suivre la vie et la survie de personnages qui sont juste de l’autre côté de la zone dite contaminée, une zone dont ils ne sont séparés que par une "zone de démarcation" délimitée par un cordon jaune.

Sono Sion se moque des autorités nipponnes qui, comme naguère d’autres autorités, pensent que le nuage radioactif s’est arrêté net et n’a pas contaminé le potager de la famille Ono. Mais, peu à peu, le ton Sono Sion reprend ses droits et l’on suit tous les parcours contradictoires des Japonais pris dans le maelström du malheur.

Il y a ceux qui fuient éperdument et qui interrogent un compte Geiger intraitable, leur prouvant que cette fuite est inutile. Il y a ceux, comme ce couple de jeunes gens branchés, qui reviennent se jeter avec appétit dans la gueule du loup, retrouvant de la vie et l’espoir d’un autre vie dans ce no man’s land désormais sans vie. Il y a ceux qui restent, à l’instar du vieux couple dont la femme est atteinte d’un Alzheimer qui semble avoir pris un nouveau tour avec la contamination nucléaire…

Sono Sion a bâti une œuvre forte, angoissante, glaçante, à l’aune d’un désastre dont les humains, dans leur grande majorité, n’ont pas encore pris la mesure. L’apocalypse qu’il pressent ne prend pas une forme millénariste. On n’aura pas le droit à un grand soir de la peur et de la mort, mais à de petits faits, de petits moments prouvant que tout vient de changer.

Ce qui se dessine est sans doute horrible, mais ce qui l’est davantage c’est que presque personne ne croit vivre le temps d’après la catastrophe. Ce déni quasi-général est d’une violence inouïe.

Sono Sion ne crie pas. C’est paisiblement qu’il montre comment, en s’appuyant sur des mensonges d’État que les habitants acceptent ou feignent d’accepter, le Japon post-Fukushima est en train d’émerger, un Japon où la peste nucléaire peut se répandre tranquillement.

"The land of hope" de Sono Sion est un grand témoignage, qu’on aimerait prendre comme une pure fiction et pas comme l’annonce de ce qui va advenir ici et ailleurs…

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 23 juin 2024 : Garder le cap !

Musique, cinéma, théâtre, création artistique en général, Froggy's Delight est toujours là pour vous proposer ses coups de coeur, en attendant d'aller faire un tour à Avignon !
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Love changes everything" de Dirty Three
"Miss flower" de Emiliana Torrini
"Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)" de Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert
Présentation des Vieilles Charrues #32
"Hubble" de Hubble
"Ambiance agile" de L'Étrangleuse
"Les ravissements" de Maud Lübeck
"Précipice" de Maudits
"Eden, fall" de Melaine Dalibert
"Barbara Vol.1 (Plastèque planet)" de Nouriture
"Aero" de Persuasive
"Melancolia felice" de Sunshade
Sonic Winter, Snatcher, Hum Hum, L'Ambulancier, little Odetta et quelques autres clips à découvrir
et toujours :
"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)
et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 23 juin 2024 : Garder le cap !
- 16 juin 2024 : Culture en danger ?
- 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent
- 02 juin 2024 : En attendant l'été
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=