Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un Privé à Babylone
Théâtre de Belleville  (Paris)  avril 2013

Comédie d'après le roman éponyme de Richard Brautignan, mis en scène par Hervé Falloux, avec Aurélien Balion, Verena Gros, Kevin Poli, Jean-Baptiste Quiot, Thomas Robein et Alexis Verdier.

Écrivain tardif de la "Beat Generation", Richard Brautigan a profondément marqué la littérature américaine des années 1970 et 1980 en réussissant à faire triompher un style libre, décontracté, pouvant se permettre toutes les audaces formelles sous un apparent retour à une narration traditionnelle.

Dans "Un Privé à Babylone", il paraît se soumettre au classicisme du genre policier, du côté de Hammett ou de Chandler, mais crée, en fait, un univers onirique totalement personnel. <

Certes, son détective Card navigue dans les eaux de la convention du polar hollywoodien, avec whisky, cigarettes et petites pépées. Mais ce raté routinier possède une riche vie intérieure parallèle, où les ziggourats et le roi Nabuchodonosor remplacent son quotidien sordide.

Dans ces conditions, on comprend la gageure que constituait une adaptation scénique d'"Un Privé à Babylone". Hervé Falloux et Jean-Baptiste Quiot ont eu la bonne idée de vouloir s'y coller en cherchant des solutions simples pour que le spectateur comprenne qu'il n'était pas dans une simple parodie théâtrale de film policier des années 40 avec Bogie en trench-coat.

Tout passe ici par le jeu de Jean-Baptiste Quiot qui a tout l'attirail vestimentaire et moral du privé miteux, mais sait, de temps à autre, s'évader dans l'ailleurs babylonien. Pour l'aider à partir dans son paradis cérébral artificiel, le metteur en scène, Hervé Falloux, fait chanter aux membres de la petite troupe de courts passages de chansons incongrues dans ce décor de morgue et de cimetière, comme "Don't worry, be happy".

On pourra peut-être reprocher à l'ensemble de faire la part plus belle au "côté Privé" plutôt qu'au "côté Babylone". Mais ce déséquilibre est un parti-pris assumé, un refus d'une alternance un peu mécanique où l'on passerait en permanence d'un univers à l'autre. Babylone reste en filigrane comme un jardin suspendu, car c'est un rêve qui ne doit pas se matérialiser.

Le résultat est donc plaisant et doit beaucoup à l'interprétation de Jean-Baptiste Quiot bien secondé par ses camarades, et notamment par la blonde-brune Venera Gros au délicieux phrasé germanique.

On prendra plaisir à entendre de larges extraits du texte de Brautigan, dont Falloux et Quiot ont gardé in extenso certains monologues. Autant qu'une adaptation théâtrale, on peut dire que c'est un exercice d'admiration, d'une fidélité sans raideur au texte de Brautigan. Peut-être leur faudra-t-il "finir le travail" et couper çà et là, pour que leur privé navigue avec encore plus de facilité dans les eaux brautiganiennes de l'humour et de la poésie.

On assistait ici aux premiers pas de ce Privé peu commun avant qu'il poursuivre son enquête estivale à Avignon. On attend avec impatience de le revoir dans quelques mois, quand il aura pris son rythme final, quand il aura acquis de la bouteille, de bourbon comme il se doit.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud
- 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe
- 18 septembre 2022 : Nouvelle Vague
- 11 septembre 2022 : C'est reparti pour un tour
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=