Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dénommé Gospodin
Théâtre de la Colline  (Paris)  mai 2013

Comédie de Philipp Löhle, mise en scène de Benoît Lambert, avec Christophe Brault, Chloé Réjon et Emmanuel Vérité.

Dans un grand rectangle encadré par un rideau blanc, on découvre Gospodin, homme en tee-shirt orange, qu'on a vu en gros plan courir en vidéo sur cette structure blanche. Sa vie, apparemment banale, est quand même marquée par un fait bizarre, générateur de sa dérive sociale : Greenpeace lui a ôté la garde de son lama.

Hors du rectangle où Gospodin refuse peu à peu tous les artifices de la société post-industrielle, un homme et une femme, micro en main, commente les faits et gestes de ce moderne rebelle, de ce héros de conte moral bien démoralisé.

"Dénommé Gospodin" appartient à une trilogie écrite par Philipp Löhle, jeune auteur allemand de trente-sept ans. Benoît Lambert en a tiré un récit linéaire et déconstruit à la fois, une traversée par saynètes diverses du monde d'aujourd'hui.

Les deux commentateurs quittent de temps à autre leurs tenues de bien-pensants cyniques pour donner la réplique à Gospodin, et le confronter à divers personnages emblématiques d'une vie d'homme de ce siècle naissant.

Gospodin doit-il accepter la valeur travail, prendre en compte le pouvoir de l'argent, comprendre qu'on ne se réalise qu'en animal social ? Peut-il passer à côté de tout ça, ne pas succomber aux viles tentations, ici matérialisées par l'arrivée impromptue d'un sac rempli d'euros ? Visiblement Philipp Löhle pense que l'on peut subvertir la réalité prosaïque par un humour parfois grinçant, parfois glaçant et parfois teinté d'absurde.

Quand s'écroule le rideau blanc et qu'on découvre en arrière-plan les coulisses de ce qui, par moments, pourrait passer pour une expérience de télé-réalité, on ne peut plus prendre les aventures de Gospodin au premier degré. Et, dès lors, on est confronté à l'une des énigmes dont on ne trouve pas souvent la clé : le théâtre peut-il s'écrire et se vivre au second, voire au énième degré ? Quand on rend friable son récit en prétendant n'en être pas dupe ne risque-t-on pas à son tour de tomber dans le cynisme qu'on veut dénoncer ?

Philipp Löhle et Benoît Lambert peuvent-ils nous assurer que Thomas Bernhard ou Bertold Brecht maniaient autre chose que le premier degré ? Il y a-t-il de grandes œuvres qui ne croient pas mordicus à ce qu'elles racontent ?

On se pose la question quand Gospodin, l'homme libre, celui qui vient d'affronter et de refuser les pires éléments de la doxa dominante, revêt le costume, lui aussi orange, des prisonniers de Guantanamo et vante les joies de la vie carcérale... Et tout ça parce qu'on lui a pris "son lama" ! La soumission volontaire serait donc la subversion ultime ?

On espère ne pas avoir compris et l'on vantera plutôt les choix formels de Benoît Lambert, le travail scénographique d'Antoine Franchet.

Quant à Christophe Brault, il s'investit sans réserve dans le rôle éprouvant de Gospodin, bien secondé par Chloé Réjon et Emmanuel Vérité.

Une soirée qui a le mérite de faire réfléchir sur le théâtre et qui donne envie d'en savoir plus sur la trilogie de Philipp Löhe pour remettre "Gospodin" dans son contexte, et peut-être ainsi rendre vaines les questions que l'on vient de soulever.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=