Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Laurent Montagne
A quoi jouons-nous ?  (Quasi Indestructible Production / L'Autre Distribution)  mai 2013

Résolument rock à la française, follement classe. En deux mots : Laurent Montagne, A quoi jouons-nous ? Il commença sa carrière autour de 1998 dans un groupe : Les Acrobates. 3 albums, coup de cœur de l’académie Charles Cros (association de critiques et spécialistes du disque qui filent des étoiles au mieux des meilleurs… Cool, je peux venir ?) et joli succès critique. Deuxième acte pour Laurent Montagne : solo (son pote Cyril Douay a monté The Chase), il tourne, chante, sort plein de trucs et s’en va créer avec les jeunes dans les écoles (cool, tu peux venir ?). Et troisième acte : A quoi jouons-nous ? avec Pierre-Yves Serre, Christophe Revol et Olivier Guénin. Oui, rien que ça, et ce n’est pas fini Madame.

Des guitares aux mélodies hypnotiques, de sa voix qui rend dingue, douce et posée, passant d’un octave à l’autre aussi facilement que de l’eau. Tout pour percevoir Laurent Montagne comme un dur en cuir et au cœur de velours. Sacré Laurent, tu vas toutes les faire craquer, et je te raconte pas les scènes de jalousie à la maison.

Jolie reprise de Dominique A, "Le Courage des oiseaux" (qui chantent dans le vent glacé). Je sais que je vais encore me faire fâcher, mais l’ensemble des textes m’a un peu déçue, j’attendais plus de poésie d’une telle voix. Oui, je sais, les mots sont une mélodie qui servent la mélodie, mais un chant français n’a pas droit à la futilité des chants anglophones. La plupart des textes sont fondés autour de phrases toutes faites du quotidien, des maximes, des proverbes et vérités vraies de vraies (si si je te jure !).

Mais au fond, qui n’est pas adepte de ces jolies tournures ? "Les non-dits" (disent plus qu’ils ne laissent croire), "Attendre" (Le monde va trop vite, le stress nous tuera tous), "Coloscopie d’un président" (les avocats sont trop payés, les journalistes sont de leur côté). Non, je ne vous ferai pas la visite du tout, à vous de trouver votre titre à fredonner entre le fromage et le dessert pour conclure le dernier débat familial.

A noter quelques jeux de mots à dénicher au détour d’un accord "ma vie en dents de scie qui coupe", et un joli titre "L'écharpe" a priori banal, mais tout en tournures de-doigts-qui-se-nouent-autour-d’une-écharpe-de-soie-nouée-autour-de-soi (enfin, là, c’est plutôt n’importe quoi, n’est pas Laurent Montagne qui veut).

Des sujets qui nous toucheront tous, des émois aux politicards, des bruyantes ruptures au mutisme des tu-fais-la-gueule-non-je-fais-pas-la-gueule-ben-parle-moi-alors !, des secondes ratées aux grandes déclarations, toute la palette des sentiments sur la difficulté à vivre ensemble y passent. Une thérapie décomplexante ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Souviens-moi de Laurent Montagne
Laurent Montagne en concert à L'Archipel (18 mars 2008)
L'interview de Laurent Montagne (jeudi 28 mars 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Laurent Montagne
Le Bandcamp de Laurent Montagne
Le Myspace de Laurent Montagne
Le Facebook de Laurent Montagne


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=