Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chien ou loup
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  août 2013

Farces cruelles de Anton Tchekhov, Eugène Labiche et Georges Courteline mises en scène par Jean-Christophe Barbaud, avec Frédéric Schmitt et Jean-Christophe Barbaud.

C’est avec le sourire bienveillant de Jean-Christophe Barbaud en vieil acteur russe quittant définitivement la scène que commence cette soirée de quatre courtes pièces, définies comme des "farces légères et cruelles".

Rien de plus compliqué que d’enchaîner des pièces, de surcroît d’auteurs différents. Dans ce spectacle intitulé "Chien ou loup", Jean-Christophe Barbaud et Frédéric Schmitt y réussissent presque à la perfection. Partir du "Chant du Cygne", un Tchekhov plus émouvant que drôle, pour aboutir à "Monsieur Badin", un Courteline absolument courtelinesque, paraît une gageure improbable.

Pourtant, si chaque pièce n’était pas annoncée par une belle astuce vidéo, on pourrait croire qu’il s’agit de quatre textes d’un même auteur. Car tout dans "Chien ou loup" est travaillé pour trouver des correspondances entre le climat russe et l’ambiance française, entre la douce folie pré-surréaliste des uns et l’amère mélancolie des autres.

D’emblée sautent aux yeux, le soin, la méticulosité de tous les éléments. Ici, même un paquet-cadeau est beau, même le carton d’une boîte de chaussures paraît luxueux. Les couleurs choisies pour les vêtements sont étudiées pour fournir de jolis contrastes avec la blancheur du décor.

La mise en scène de Jean-Christophe Barbaud n’est pas avare de trouvailles joliment modestes, comme ces effets "lanternes magiques" utilisées dans "Un jeune homme pressé". Dans "Monsieur Badin" qui clôt le spectacle, il va au-delà de l’illustration et propose une version délicieusement futuriste de l’œuvre de Courteline.

Mine de rien, dans ces quatre chapitres enlevés, alertes, limpides, les deux compères s’amusent à donner des coups de canifs dans le conformisme, le monde des chiens domestiqués, et lui préfèrent celui des loups non-conformistes.

En quelques tirades crépusculaires, l’acteur du "Chant du cygne" retrouve un court instant le jeune loup qu’il fut. Dans l’autre Tchékhov, "Tragédien malgré lui", le mari, esclave des emplettes de ses proches, finit par donner libre cours à sa sauvagerie animale.

Le jeune homme pressé et plein de toupet de Labiche perturbe les desseins médiocres d’un commerçant. Quant à Badin, il se refuse aux chaînes des tâches administratives.

Hymne souriant à ceux qui osent et condamnation pas méchante de ceux qui se résignent, "Chien ou loup" est une proposition théâtrale pleine d’allant et de surprises. Jean-Christophe Barbaud a conçu avec beaucoup d’intelligence un "menu varié" dont on il faut absolument se délecter.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie
- 11 février 2024 : A la saint valentin, offre toi un truc bien
- 4 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?
- 28 janvier 2024 : Adieu galettes, bonjour les crêpes
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=