Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Seasick Steve
L’Alhambra  (Paris)  vendredi 18 octobre 2013

You want the short story or the long story ? Pour l’histoire longue, il fallait être à l’Alhambra vendredi soir. Quant à l’histoire courte, si vous lisez ces quelques lignes, c’est que vous connaissez The place to…

En cette soirée du 18 octobre, la petite salle parisienne accueillait une figure du blues. Seasick Steve, découvert du grand public il y a quelques années sur l’émission de Jools Holland, était de passage à Paris pour le bonheur d’une poignée de fans et de plusieurs curieux.

Après une première partie sympathique, l’artiste septuagénaire entre seul en scène avec sa guitare et sa salopette sur le morceau "Treasures". Sa voix grave, profonde, entretenue au goulot pose un charisme et une sérénité déconcertante. Mister Steve Gene Wold de son vrai nom n’a rien a prouver, il fait juste ce qu’il aime avec feeling. Et son batteur, Dan Magnusson, vient rapidement le rejoindre pour partager son plaisir sur le reste du set. Rapidement, la machine s’emballe : de la slide, des guitares hallucinantes à une corde, une batterie, un balai brosse et tout cela au service d’un blues unique.

Dans la musique de Seasick Steve, tout est question de timing... ça paraît simple mais c’est un leurre ! Il faut davantage chercher du côté de l’alchimie que de la démonstration technique. Ses interventions sont ponctuées d’un grain de folie. Le bluesman danse, blague, joue, transpire la musique et passe sans sourciller d’une jolie ballade "Walkin’ Man", à un "Dog House", boogie endiablé.

"T’es mon héros, je veux être comme toi quand je serai grand !" s’échappe du public. Après deux rappels et deux heures de concert, je peux dire que beaucoup rêveraient d’avoir un papy comme lui !

NB : J’aurais dû boycotter une salle qui programme Didier Barbelivien, mais dans la vie on ne fait pas toujours ce qu’on veut… et puis Seasick Steve en concert, c’est tellement bien que ça mérite une petite entorse au règlement !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album You Can't Teach An Old Dog New Tricks de Seasick Steve
La chronique de l'album Keepin’ The Horse Between Me And The Ground de Seasick Steve
Seasick Steve en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Seasick Steve en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Seasick Steve en concert au Grand Mix (21 novembre 2009)
Seasick Steve en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Seasick Steve en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
Seasick Steve en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - dimanche
Seasick Steve en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
Seasick Steve en concert au Festival Lollapalooza Paris #1 (édition 2017) - Dimanche
Seasick Steve en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche

En savoir plus :
Le site officiel de Seasick Steve
Le Bandcamp de Seasick Steve
Le Soundcloud de Seasick Steve
Le Facebook de Seasick Steve


Sarah Defaye         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=