Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le monde aigri, le monde est bleu
Nicolas Brulebois  (Jacques Flament Editions)  novembre 2013

Se laisser dérouter, n’est-ce pas la meilleure façon d’être sur la bonne voie ? Cette question m‘est venue quand j’ai refermé le livre de Nicolas Brulebois, Le monde aigri, le monde est bleu, chez Jacques Flament Editions.

Nicolas a eu le bon goût de rassembler ses brèves parues dans différents journaux comme Fakir, Kamikaze, Le Coq des Bruyères… D’aucuns répondraient que c’est bien le seul bon goût dont il fait preuve. Jugeons sur pièce :

"Branlette collective : Les Printemps Arabes prouvent que quand un peuple se prend en main, les dictateurs finissent par gicler."

- Hum, c’est frais, c’est très frais.

Adeptes des pince-fesses chez les ambassadeurs, passez votre chemin, ça ne vous concerne pas. Ecrire des brèves, c’est un talent, l’alliage de la concision, des jeux de mots et d’une tournure d’esprit subversive. Le recueil se divise en plusieurs chapitres : il se lit aussi bien d’une traite qu’en discontinu, selon l’humeur du moment.

Il y en a pour tous les styles : du lettré ("Le ravissement de LOL V.Stein : Marguerite Duras était mdr en écrivant ça") au musicien (Queen of Belgium : I want to break frites") ou les salariés ou les obsédés sexuels (Dicton harcèlement sexuel : Qui se ressemble s’assemble, qui fréquente la même boîte, s’emboîte"). En clair, le livre devrait plaire à pas mal de monde. Nous sommes las des blagues de blondes, des Monsieur et Madame ont un fils, de plus incapables de nous souvenir de l’une d’entre elles pour un quart d’heure de gloire dans une réunion de famille.

Nicolas Brulebois (qui me permet de l’appeler Nicolas) est un ami, mais vous aurez compris à travers l’échantillon que son travail se défend très bien tout seul. Certains comiques ont dévoilé la poésie de l’humour, d’autres ont illustré l’humour vache. Ils ont mis en scène des clowns ou des types détestables. Ils ont eu tous probablement le rêve de transformer ce monde "lourd comme un couvercle", en jouant, en trouvant dans un précipité inédit, la formule humoristique qui fait mouche. Le travail et la dextérité se soupçonnent à peine. Peu de personnes sont pourtant capables de ce genre d’exercice. D’autant que l’effort est contagieux, puisque que c’est aussi le nôtre, celui des lecteurs qui décryptent la blague.

Faut-il donner d’autres exemples, je prends parmi mes préférées : "Ames errantes aberrantes : Copenhague : Un touriste tué par un camion-poubelle sans chauffeur (info authentique parue dans un quotidien) : Décidément il y a toujours quelque chose de pourri , au royaume de Danemark". Ou "Vêtements à emporter : Sur une plage nudiste, on peut acheter des frites avec du ketchup mais sans mayo".

Si vous ne comprenez pas, n’ayez pas de honte à vous faire aider. C’est assez de citer Le monde aigri, le monde est bleu, je pense vous avoir convaincu que vous utiliserez mieux votre argent, votre temps, en achetant ce livre qu’en changeant de niveau dans World of Warcraft. Et sinon, je reprends la réplique de Michel Poiccard (Jean-Paul Belmondo) dans A bout de Souffle : "si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la ville, si vous n’aimez pas la montagne, allez vous… !"

 

Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 27 septembre 2020 : Autumn Sweater
- La Mare Aux Grenouilles #11
- 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !
- 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=