Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Electric Discharge Machine - Martin Rahin - De la jolie musique
Le Bus Palladium  (Paris)  vendredi 3 janvier 2014

En rejoignant le nord de Paris pour se rendre au Bus Palladium, on tombe sur le musicien de métro qui massacre (si c'est possible) La Cucaracha en version trompette et boîte à rythmes casio. On se dit qu'un concert de De La Jolie Musique, ça se mérite. Trois groupes partagent l'affiche : Martin Rahin, Electric Discharge Machine et pour conclure De La Jolie Musique.

Première surprise dans la rue à la porte du club, il y a encore du monde qui attend pour rentrer alors que je suis déjà pathétiquement en retard. Les parisiens seraient donc rentrés de vacances et déjà remis de leur réveillon ? Pas franchement. L'embouteillage est seulement dû à un physio qui se la joue soirée VIP. Je ne découvrirai donc pas Martin Rahin ce soir puisque les Electric Discharge Machine sont déjà en scène.

Vus à Paris en juillet dernier, le groupe a pris de l'assurance. Peut-être est-ce dû aussi à la taille de la scène mieux adaptée à leur rock bruitiste et qui leur permet de mieux s'exprimer. Cependant, on ne voit pas beaucoup d'originalité dans les compos, et l'énergie déployée est tout de suite anéantie par une attitude tête-à-claques qui fait qu'on perd très vite tout intérêt pour ce qui se passe sous les projecteurs. Entre deux larsens pas forcément bien maîtrisés, on en profite donc pour saluer Pierre Bessero de Pierre & Marie et lui demander combien il a sorti d'albums depuis l'été précédent puisque le garçon est au moins aussi prolifique que le bordelais Kim Giani. A la pause, le tarif prohibitif des boissons aide à tenir les bonnes résolutions de début d'année.

Le projet protéiforme d'Erwann Corré rentre en scène en formation électrique réduite de cinq personnes, guitare, basse, batterie, claviers et les deux voix d'Erwann et de Marie Eskimo. On les a jadis vu débouler à une dizaine sur scène, la formation resserrée donne un côté plus rock aux compos du groupe. C'est bille en tête, avec "Plein Soleil", que débute le concert. Le son de façade est médiocre et ne flatte pas franchement cette chanson qui est pourtant une complète réussite sur disque.

Par la suite, le son s'améliorera un peu, ce qui permet d'apprécier le très Melody-Nelsonnien "Lila" et ses montées lyriques, "Losange" composition inspirée par Elli et Jacno jusque dans son titre, "Elisa Chiou" et ses nuances chromatiques qui rappellent François de Roubaix. Au début de "Lili La Tigresse", c'est un des anciens musiciens du groupe qui, depuis la salle, intimera par des "chut !" sonores, au public venu pour les groupes précédents, de se montrer plus attentif. Erwann Corré fait preuve d'un sens de la mélodie que la formation électrique du groupe dynamise sans dégrader. En dernière chanson, le groupe interprète "Le Départ En Vacances". Sur disque, si ce titre semble être né sous influence de "La Grande Musique" des Little Rabbits, sur scène il groove comme "I am the resurrection" des Stone Roses.

L'année 2014 s'ouvre donc sous les meilleurs auspices grâce à un groupe qui nous promet déjà de beaux moments dans les mois à venir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Mémoire Tropicale de De La Jolie Musique
L'interview de De La Jolie Musique (mercredi 5 février 2014)

En savoir plus :
Le Bandcamp d'Electric Discharge Machine
Le Soundcloud d'Electric Discharge Machine
Le Facebook d'Electric Discharge Machine
Le Soundcloud de Martin Rahin
Le Facebook de Martin Rahin
Le Myspace de De la jolie musique
Le Facebook de De la jolie musique

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 13 juin 2021 : Culture à gogo

Avant la pause estivale (toute relative), on ne chôme pas sur Froggy's Delight. Avant d'attaquer le sommaire de la semaine, voici le replay de la Mare Aux Grenouilles #29 mais aussi celui de l'interview de Half Bob et Raymonde Howard pour leur Bd-Disque "the Year Loop Broke". Merci de votre soutien !

Du côté de la musique :

Rencontre avec Alice Animal à l'occasion de son CONCERT (oui oui) au Festival Poly'sons de Montbrison
"Since 1966" de Jean Philippe Fanfant
"Sentimental" de Johnny Mafia
"Nowhere land" de Karkara
"Peache of mine " de Laura Prince
"Dominique Pagani 5/5 et La Ritournelle" de Listen In Bed
"Cyclotimic songs" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Kaboom" de Michel Meis 4tet feat. Theo Ceccaldi
"Secret place" de Noé Clerc Trio
"Gerry (music inspired by the motion picture)" de Ô Lake
"Countdown" de Simon Moullier
"Sous la peau" de Versari
et toujours :
"Cavalcade" de Black Midi
"Years in marble" de Raoul Vignal
"Damnatio Memoriae" de Syd Kvlt
"(n) Traverse Vol. 1" de Warren Walker
"Schubert, Symphonie N°5 & Haydn, Symphonie N°99" de Concentus Musicus Wien & Stefan Gottfried
"After the rain" de Indolore
"Dominique Pagani 4/5", avant dernier volet thématique de Listen in Bed
"Amore, disamore" de Olivier Longre
"Oslo tropique" de Oslo Tropique

Au théâtre :

les nouveautés :
"Tout le monde ne peut pas être orphelin" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois" au Théâtre Paris-Villette
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Powder Her Face" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Aux poings" au Théâtre de la Tempête
"Je suis le vent" au Théâtre de la Bastille
"La Veilleuse, cabaret holographique" au Centquatre
les reprises :
"Soeurs" au Théâtre de la Colline
"Un Poyo rojo" au Théâtre du Rond-Point
"Sherlock Holmes et le mystère de la vallée de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Matthieu Penchinat - Que fuis-je ?" au Théâtre du Marais

Expositions :

les nouveautés :
"Dans les têtes de Stéphane Blanquet" à la Halle Saint-Pierre
"Victor Hugo - Dessins - Dans l'intimité du génie" à la Maison de Victor Hugo
"Augustin Rouart - La peinture en héritage" au Petit Palais
déjà à l'affiche :
"L'Empire des sens de Boucher à Greuze" au Musée Cognacq-Jay
"Pierres précieuses" au Muséeum national d'Histoire naturelle
"Elles font l'abstraction" au Centre Pompidou
"Peintres femmes, 1780-1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Moriyama – Tomatsu : Tokyo "à la Maison Européenne de la Photographie
"Tempêtes et Naufrages - De Vernet à Courbet " au Musée de la Vie romantique
"Edition Limitée - Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres" au Petit Palais
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer " au Musée Marmottan
"Dali, l'énigme sans fin" à l'Atelier des Lumières
"Gaudi, architecte de l'imaginaire" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Médecin de nuit" d'Elie Wajeman
"Seize printemps" de Suzanne Lindon
"Josée, le tigre et les poissons" de Kotaro Tamura
"Il n'y aura plus de nuit" d'Eléonore Weber
Ciné en Bref avec :
"The Father" de Florent Zeller
"Adieu les cons" d'Albert Dupontel
"Promising Young Woman" d'Emerald Fennell
"ADN" de MAïwenn
"L'Etreinte" de Ludovic Bergery
"Garçon chiffon" de Nicolas Maury

Lecture avec :

"De la guerre" de Jean Lopez
"Hamnet" de Maggie O Farrell
"Les heures furieuses" de Casey Cep
et toujours :
"Minuit à Atlanta" de Thomas Mullen
"Les pièces manquantes" de Manon Gauthier
"Le roman des damnés" de Eric Branca
"La fille à la porte" de Veronica Raimo

Du côté des jeux vidéos :

Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 13 juin 2021 : Culture à gogo
- 6 juin 2021 : Sous le soleil, à peu près.
- 30 mai 2021 : enfin libre ?
- 23 mai 2021 : Tout le monde dehors
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=