Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Passer l'hiver
Aurélia Barbet  (janvier 2014) 

Réalisé par Aurélia Barbet. France. Drame. 1h20 (Sortie 15 janvier 2014). Avec Gabrielle Lazure, Lolita Chammah, Sophie Cattani, Cyril Descours et Joana Preiss.

Pour son passage à la fiction, Aurélia Barbet signe un film tout droit sorti des années 1980-1990, quand les femmes cinéastes ont cru prendre le pouvoir du cinéma français.

C’était le temps des Laetitia, des Noémie, des Laurence, des Pascale, et les personnages de femmes en déréliction finissaient toujours au bord de la mer, après avoir chanté du Joe Dassin et connu furtivement les bras d’un inconnu.

En adaptant Olivier Adam, Aurélia Barbet savait forcément ce qui l’attendait : une lelouchienne de vie qui se terminerait en Normandie, sans Trintignant, comme dans une chanson de Vincent Delerm.

Femme en rupture de vie, Gabrielle Lazure traîne sa beauté fêlée avec un charme infini. Hantée par des fantômes, mutique, elle pourrait être presque durassienne si le personnage de Lolita Chammah ne la poussait du côté de la vie et pas irrésistiblement vers celui de la mélancolie hivernale.

On s’en doute : Aurélia Barbet préfère l’entre-deux aux certitudes, les choses qui s’évaporent plutôt que celles qui s’incorporent. C’est tout à fait le film d’une autre époque, celle où les personnages d’un film ne se résumaient en quelques mots et en quelques moues posés dès leur apparition sur l’écran.

Dans "Passer l’hiver" d’Aurélia Barbet, il y a du mystère, un mystère un peu affecté, qui s’entête à ne pas se résoudre, et surtout pas dans l’image finale. On prendra du plaisir à suivre ses deux femmes en parallèles de vie et l’on s’attachera à tout ce vague qui les enveloppe.

"Passer l’hiver" d’Aurélia Barbet pourrait avoir tout pour irriter, mais ce film fragile évite tous les pièges habituels et les routines balisées d’un certain cinéma français peu narratif car peu généreux.

Ici, Aurélia Barbet ne refuse aucun récit, et quand Gabrielle Lazure croise le regard de Sophie Cattani, patronne de l’hôtel où elle s’est réfugiée, s’échangent un instant entre les deux femmes de la compréhension et de la bienveillance.

En se servant sans en être la prisonnière du récit d’Olivier Adam, Aurélia Barbet impose son style et offre deux beaux rôles de femmes à des actrices très concernées. Lolita Chammah convainc et Gabrielle Lazure réussit brillamment son retour.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=