Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Narcisse ou l'amant de lui-même
Vingtième Théâtre  (Paris)  janvier 2014

Spectacle conçu et mis en scène par Jean-Luc Revol, avec Olivier Broda, Marie-Julie de Coligny, Cédric Joulie, Anne-Laure Pons, Valérie Thoumire, Richard Bartolini et Louise Jolly.

On ne résumera pas l'argument de "Narcisse" de peur de tout raconter de la pièce de Jean-Jacques Rousseau. Écrite alors que le Genevois n'avait guère plus de vingt ans, ou peut-être encore moins, "Narcisse ou l'Amant de lui-même" est une œuvre de jeunesse qui ne prétend pas révolutionner l'art théâtral.

On y bavarde plus qu'on y agit et l'on se dit que le génie en gestation de Rousseau pointait déjà puisqu' il a compris que sa pièce ne devait pas dépasser un acte. Mais, au fond, qu'importe ?

Prétexte à une leçon de morale sur l'être et le paraître, heureusement pas du tout rabat-joie, "Narcisse" a été montée par Jean-Luc Revol avec finesse et précision. Pas question de faire rire grassement ni avec un autre propos que celui contenu dans le texte.

Dans cette badinerie autour d'un portrait d'homme maquillée en portrait de femme, on pourra voir l'influence de Marivaux, auquel d'ailleurs le futur auteur des "Confessions" avait soumis son texte.

On prendra plaisir à suivre cette comédie légère qui ne cherche qu'à distraire. Avec les costumes soignés d'Eymeric François, le décor joliment elliptique de Sophie Jacob baignant dans les douces lumières de Bertrand Couderc, Jean-Luc Revol l'a installée dans un dix-huitième siècle idéal.

Autour de Richard Bartolini, beau gosse crédible en Narcisse amoureux de son image, tous les comédiens vont et viennent entre ruses et intrigues, semblants et faux-semblants. Évidemment, la leçon portera ses fruits amoureux et, pour conclure cet agréable moment rousseauiste, tout finira par quelques pas de danse...

Concis, linéaire, amusant, "Narcisse ou l'Amant de lui-même" pourra être vu en compagnie de collégiens et de lycéens car cet avatar tardif du théâtre classique français en constitue paradoxalement une bonne introduction et une belle expression.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=