Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Talisco
B-Spot  (Nice)  1er février 2014

C’est au B-Spot que Talisco a choisi de faire étape pour la première fois à Nice afin d'y présenter son premier album Run. Derrière le nom de Talisco se cache en réalité le projet d’un seul homme, Jérôme Amandi, qui n’a pour carte de visite qu’un seul EP paru l’année dernière et un court-métrage diffusé sur le net et décrit comme une bande annonce de l’album à paraître le 24 février.

Pour cette tournée, Talisco devient un groupe et se présente en trio, Jérôme Amandi étant accompagné de deux musiciens pour une formation sur une base de deux guitares et une batterie mais également multi-instrumentiste pour quelques sonorités électroniques. Le message est clair : le groupe jouera sans fioritures, de façon brute et frontale. Bonne surprise, la salle, certes de taille modeste, est bien remplie lorsque le groupe fait son entrée sur scène, probablement grâce au succès grandissant du titre "Your Wish".

Le set commence sans round d’observation par l’ambitieux et tendu "Sorrow", lézardé de déflagrations électriques. Le groupe semble sûr de sa force et cette impression se confirme dès les titres suivants tel le conquérant et puissant "My Home" ou "Follow me", brut et ample.

Talisco, qui n’a pourtant que quelques dates à son actif dans cette configuration, maîtrise parfaitement son sujet. Beaucoup moins folk que la réputation qui le précédait sur la foi des quelques morceaux déjà publiés, le trio interprète ses chansons avec intensité et, lâchons le mot, avec une approche rock. La batterie déroule des rythmiques parfois presque martiales, les guitares suivent le pas ou mènent la danse avec la même fougue. Le chant est maîtrisé et juste, la voix varie en intensité et en intonation tout en étant soutenue par les choeurs et harmonies du batteur et du guitariste. Quelques effets sonores gérés via des multipads viendront agrémenter et nuancer les morceaux. Le groupe prend visiblement du plaisir à jouer ce soir et obtient très vite les faveurs de l’audience, réceptive et conquise.

"Lovely", tout en subtilité et retenue sera le seul moment d’accalmie du concert, avant de laisser la place à une version dynamisée et percutante de "Your Wish" qui mettra tout le monde d’accord. Suivront deux titres du même acabit avant la fin de ce court set de neuf titres au cours duquel le trio aura démontré toute sa capacité à occuper l’espace sonore et à s’imposer sans aucun artifice, sur la base de chansons efficaces et d’une interprétation accrocheuse et fulgurante.

Pour le rappel, Talisco se lance dans une version plus dépouillée mais tendue de "Follow Me", démontrant à la fois sa virtuosité ainsi que la richesse et la profondeur de ses compositions et parachève son triomphe en rejouant "Your Wish", tel un hymne.

S’il est difficile de savoir comment ces titres seront retranscrits sur disque dans leur version studio, l’album à venir sera sans nul doute l’occasion d’apprécier ce songwriting, d’en explorer les détails que l’on devine complexes et surprenants. Reste à savoir si nous y retrouverons ce romantisme rageur et ce souffle épique dont a su faire preuve Talisco sur scène. Mais une chose est sûre : tous les espoirs sont permis.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Run de Talisco
Talisco en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Samedi
Talisco en concert au Festival Hop Pop Hop #2 (édition 2017) - vendredi 15 septembre
Talisco en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet
L'interview de Talisco (1er février 2014)
L'interview de Talisco (jeudi 24 avril 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Talisco
Le Soundcloud de Talisco
Le Facebook de Talisco

Crédits photos : Sébastien Trivellin (retrouvez toute la série sur son Flickr)


Marc Ferrero & Séb.T         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Rhinocéros" au 13ème Art
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"Close"
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau
- 22 mars 2020 : Homeworks
- 15 mars 2020 : La culture sans bouillon de culture
- 8 mars 2020 : La vie en (mo) rose
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=