Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Orouni
Grand Tour  (Sauvage Records)  février 2014

On va commencer cette chronique en disant la vérité. Je vais parler de Grand Tour, le nouvel album d’Orouni car je le connais personnellement. On n'est pas meilleurs potes. Je ne l’invite pas à passer Noël avec moi en Ardèche et il ne m’invite pas à manger quand il fait une tartiflette… Mais oui, je le connais.

Donc s'il y a copinage, c’est du copinage ultra assumé. Car si je ne le connaissais pas personnellement, je n’aurais peut-être jamais écouté sa musique et cela aurait été bien dommage.

Orouni est le genre de mec énervant qui touche un instrument pour la première fois et qui te fait tout de suite un truc qui déchire (très frustrant, surtout à mes oreilles de mec qui s’acharne sur une basse depuis des années, sans être capable d’en jouer correctement). J’ai vu Orouni en concert pleins de fois, que ce soit pour son projet perso ou pour accompagner MiLK & Fruit Juice ou Mina Tindle et je ne m’en lasse pas. Mais parlons de son nouvel album.

Quand on dit d’un artiste qu’il nous fait voyager avec sa musique, c’est souvent de la branlette de journaliste. Mais avec Orouni, c’est vraiment le cas. Ce nouvel album est une sorte de journal de voyage conçu lors d’un tour du monde de plus d’un an. Les chansons correspondent chacune à un des lieux visités. De ces différents voyages, Orouni a ramené des instruments locaux qu’il a utilisés pour les arrangements de ses morceaux. Mais là où on pourrait s’attendre à un patchwork de chansons world-ethnique toutes différentes les unes des autres, on se retrouve avec des perles de folk exotique.

Les kalimbas et autres instruments traditionnels se font plus ou moins discrets selon les moments et se marient à merveille avec les lignes de basse. Les chœurs (de Mina Tindle si je ne dis pas de conneries) apportent une touche aérienne presque mystique. Des rythmes étranges, parfois tribaux nous sautent aux oreilles pour laisser place à des nappes de synthé surprenantes mais qui finalement collent parfaitement aux morceaux. On est proche d’une atmosphère à la Frànçois & the Atlas Mountains mais sans le côté parfois un peu lourd.

Une collection de chanson pop-indé fragile, précieuse et créative. Un brassage tribalo-folk léger et rafraîchissant. Ce Grand Tour est un catalogue de chansons pleines d’émotions qui donnent envie de partir à notre tour pendant un an à travers le monde.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Jump out the window de Orouni
Orouni parmi une sélection de singles (novembre 2017 )
La chronique de l'album Partitions de Orouni
Orouni en concert aux Trois Baudets (lundi 29 juin 2015 )
Orouni en concert aux Trois Baudets (mercredi 11 janvier 2017 )
L'interview de Orouni (lundi 30 juin 2014)
L'interview de Orouni (11 juillet 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Orouni
Le Bandcamp de Orouni
Le Myspace de Orouni
Le Facebook de Orouni


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-06-07 :
Listen in Bed - Lullaby (Mix #15)
Jo Wedin & Jean Felzine - Interview
Alexandre Herer - Nunataq
Minhsai - Introsessions EP
LANE - Pictures Of Century
Chouk Bwa & The Ångströmers - Vodou Alé
Quatuor Eclisses - Evocación
Moh! Kouyaté - Guinea Music All Stars
Orwell - Parcelle Brillante
Tazieff - Is this Natural
The Reed Conservation Society - EP 2

• Edition du 2020-05-31 :
Enzo Carniel - Wallsdown

• Edition du 2020-05-24 :
Quintet Bumbac - Miroirs
Maîtrise Notre-Dame de Paris - Notre-Dame, Cathédrale d'émotions
Gary Bartz & Maisha - Night Dreamer Direct-To-Disc Sessions
Antoine Hénaut - Par défaut
Jean Daufresne & Mathilde Nguyen - Miroir
Isabel Sörling -  Mareld 
Larkin Poe - Self Made Man
Marie Oppert - Enchantée
Miro Shot - Interview
Eldad Zitrin - Three old Words
 

• Archives :
Anne de Fornel - Jay Gottlieb - Cage Meets Satie
Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce - Love is everywhere
Les Enfants d'Icare - Hum-Ma
Sébastien Forrester - Spirals EP
Duñe & Crayon - Hundred Fifty Roses
Facteurs chevaux - Chante-nuit
Ezra Furman - Sex Education
Hermetic Delight - F.A. Cult
Pierre - 9 songs
Batist & the 73' - Interview
Match - Superficial please EP
TV Party - Dark Heart EP
InRed - Brute Art
The Eternal Youth - Nothing is never over
Alexis Kossenko, Anna Reinhold & Emmanuel Olivier - Soir Païen
Morgane Imbeaud - Interview
Philippe Cassard - Schubert, Sonates pour piano D.845 & D.850
Other Lives - For Their Love
Myriam Barbaux-Cohen - Enrique Granados : Oeuvres pour Piano
Cuareim Quartet & Natascha Rogers - Danzas
Benoit Bourgeois - Invisible
Bertrand Betsch - La traversée
Bambara - Stray
Miro Shot - Content
Batist and the 73' - Love Songs EP
Babx - Les Saisons Volatiles
Grand Palladium - Grand Palladium
Féloche - Féloche and the Mandolin' Orchestra
Maghreb K7 Club Synth Raï, Chaoui & Staifi 1985-1997 - Divers
Tristan Pfaff - Tableaux d'Enfance
- les derniers albums (6065)
- les derniers articles (151)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1094)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=